Modifié

Les hospitalisations Covid-19 atteignent des records chez les moins de quarante ans

Covid: les malades hospitalisés sont de plus en plus jeunes. Le conseil fédéral devrait étendre le certificat Covid [RTS]
Covid: les malades hospitalisés sont de plus en plus jeunes. Le conseil fédéral devrait étendre le certificat Covid / 19h30 / 2 min. / le 5 septembre 2021
Il n'y a jamais eu autant de prises en charge liées au coronavirus chez les jeunes adultes en Suisse. Les aînés semblent beaucoup plus épargnés par cette nouvelle vague.

La semaine du 9 au 16 août, 22 personnes âgées de vingt à trente ans ont été admises en milieu hospitalier en Suisse en lien avec le Covid-19. Chez les trentenaires, on dénombrait 40 hospitalisations. Ces chiffres dépassent ceux enregistrés durant n'importe quelle semaine depuis le début de la pandémie.

Les populations plus jeunes, moins vaccinées, sont plus touchées par ce nouvel épisode de la pandémie. Il ne s'agit pas seulement d'une flambée de cas: dans ces tranches d'âge, les affections sévères, nécessitant une prise en charge en milieu de soins, dépassent les records des vagues précédentes.

Interrogée par la RTS, la médecin Pauline Vetter constate cette tendance aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), où elle est cheffe de clinique. "La plupart des personnes hospitalisées lors des deux premières vagues étaient âgées. Actuellement, on a une très grande majorité de personnes plutôt jeunes qui ne sont pas vaccinées". Ces patients sont généralement pris en charge "pour des pneumonies sévères où un apport d'oxygène est nécessaire pour aider la respiration".

Chez les personnes mineures aussi, les affections avec symptômes marqués augmentent, même si le phénomène est plus récent et reste fuctuant. Durant la semaine du 2 août, les hospitalisations ont connu un pic, avant de redescendre la semaine suivante. A noter que les chiffres absolus demeurent ici relativement faibles, aux environs de 10 admissions hebdomadaires.

La hausse des infections et des cas sévères dans les couches plus jeunes de la population montrent une nouvelle poussée pandémique. La vaccination des aînés modifie toutefois le contexte. Pour rappel, selon des chiffres publiés par la RTS, il y a douze fois moins d'hospitalisés parmi la population vaccinée. Globalement, la charge hospitalière s'avère, à ce jour, moins importante que lors des vagues précédentes, comme l'illustre les statistiques toutes classes d'âge confondues. La dynamique actuelle montre toutefois que les évolutions défavorables peuvent être très rapides.

Pauline Vetter confirme qu'il y a moins aujourd'hui de personnes âgées. La cheffe de clinique des HUG constate toutefois "une hausse progressive et constante des hospitalisations" qui ne semble pas sur le point de s'infléchir.

Forte augmentation de patients dans les unités de soins intensifs. La grande majorité sont des personnes non vaccinées [RTS]
Forte augmentation de patients dans les unités de soins intensifs. La grande majorité sont des personnes non vaccinées / 12h45 / 1 min. / le 20 août 2021

Tybalt Félix, Marc Renfer

Publié Modifié