Modifié

Le mariage pour tous divise l'UDC et Le Centre

Le mariage pour tous divise l'UDC et Le Centre [Christian Beutler - Keystone]
Le mariage pour tous divise l'UDC et Le Centre / La Matinale / 1 min. / le 18 août 2021
Le mariage pour toutes et tous, en votation le 26 septembre, divise l'UDC et Le Centre. Dans les deux partis, qui ont des courants conservateurs marqués, les élus sont loin d'être unanimes.

L'UDC devrait ainsi s'engager pour le "non" sur le plan national, alors que plusieurs de ses sections locales vont militer pour le oui. Les sections UDC de Bienne, de Schaffhouse et plusieurs sections jeunes se sont déjà prononcées en faveur du mariage pour toutes et tous.

Fait peu habituel, un comité UDC pour le "oui", composé de plusieurs parlementaires, a été constitué. Le conseiller national Thomas Hurter en fait partie. Pour lui, les mentalités évoluent sur ces questions, y compris dans les rangs conservateurs. "C'est un sujet qui vient de plus en plus en Suisse", explique-t-il.

"Même dans les partis plus conservateurs, il y des gens qui estiment que l'Etat ne doit pas être là pour dire quelle doit être la forme de la famille, cela fait partie de la liberté individuelle." Et l'élu UDC de reconnaître: "On est peut-être plus ouverts qu'il y a quelques années."

"Le sujet divise, parce qu'il traite de plusieurs aspects"

Du côté du Centre aussi les lignes bougent. La conférence des présidents des partis cantonaux prône le "oui" au mariage gay sur le plan national, mais des élus fédéraux font partie du comité du "non", à l'image du conseiller national Benjamin Roduit.

"Le sujet lui-même divise, parce qu'il traite de plusieurs aspects: le mariage pour les couples, mais aussi le don de sperme, qui entraîne des conséquences pour les enfants à naître et à éduquer", détaille le Valaisan.

"A partir de ce moment-là, je sens une certaine confusion: bon nombre de personnes sont favorables au mariage entre adultes de même sexe, mais sont beaucoup plus réservées quand elles découvrent qu'il y a des extensions qui pourraient avoir de grosses conséquences pour les enfants."

Quant à l'assemblée des délégués du Centre, elle donnera son mot d'ordre le 11 septembre. On verra alors la portée de l'évolution du parti sur les droits des homosexuels.

Marie Giovanola/ebz

Publié Modifié

Pas de mot d'ordre pour le PDC du Valais romand

Le PDC valaisan n'aura pas de position officielle sur le mariage pour tous. Le parti a décidé mardi soir de pas donner de mot d'ordre pour la votation fédérale sur le mariage pour tous. Consulté, le conseil du parti était partagé: 35 oui, 32 non, 10 abstentions.

>> Les précisions de Romain Carrupt dans le 12h30:

Joachim Rausis, président du PDC du Valais romand. [Cyril Zingaro - Keystone]Cyril Zingaro - Keystone
Le PDC valaisan ne prend pas position concernant le mariage pour tous / Le 12h30 / 1 min. / le 18 août 2021