Modifié

Jean Romain: "On ne peut pas modifier l'orthographe par décret"

L'invité de La Matinale - Jean Romain, philosophe et député libéral valaisan (vidéo) [RTS]
L'invité de La Matinale - Jean Romain, philosophe et député PLR genevois (vidéo) / L'invité-e de La Matinale (en vidéo) / 12 min. / le 17 août 2021
Une pétition lancée il y a dix jours s'oppose à la réforme de l'orthographe en Suisse romande, prévue pour 2023. Son initiateur, le Genevois Jean Romain, dénonce une décision idéologique et politique et veut "rendre la parole au peuple".

La pétition est adressée à la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP). Munie actuellement d'un peu plus de 2100 signatures, elle appelle les conseillers d'Etat concernés à renoncer à cette réforme qui vise non pas à simplifier, mais à "rectifier" l'orthographe.

>> Lire: Une pétition demande l'abrogation de la réforme de l'orthographe

"Le mot rectifier est assez intéressant, ça voudrait dire que jusqu'à maintenant ce n'était pas juste, nous nous trompions", souligne d'emblée l'écrivain et philosophe Jean Romain, invité mardi de La Matinale de la RTS.

La volonté d'une "petite coterie"

"Ce n'est pas à des politiques, ce n'est pas à l'idéologie, de modifier la langue", enchaîne-t-il. "Elle n'appartient pas à la CIIP, elle n'appartient pas aux directeurs de l'enseignement public, elle appartient au peuple."

Pour l'ancien professeur de philosophie, il faut faire une distinction entre l'usage, son évolution, et la volonté de modifier "par décret" l'orthographe. "Je ne vois pas au nom de quoi une petite coterie serait en mesure de faire cela."

"L'orthographe telle qu'on la connaît maintenant a évidemment des aberrations, des bizarreries", reconnaît celui qui est aussi député PLR au Grand Conseil genevois. Mais qui demande de la changer, s'interroge-t-il. "Le peuple? Je ne l'ai pas entendu en parler. Les professeurs? Ils n'en veulent pas", assure Jean Romain.

Une réponse en l'absence de question

"C'est au fond une réponse à aucune question", poursuit l'écrivain. "Il y a un changement, une lente décantation qui se fait avec l'usage et nous devons prendre acte de ces changements-là. Mais il est hors de question qu'un groupe de linguistes universitaires disent 'c'est ainsi que ça marche'. Nous voulons par cette pétition rendre la parole au peuple".

"C'est difficile, l'orthographe", souligne encore Jean Romain. "Mais ce que doit faire l'école, ce n'est pas supprimer les obstacles lorsqu'il y en a, c'est donner aux élèves les moyens de les surmonter."

>> Revoir le débat de Forum:

Le débat - Faut-il simplifier l'orthographe à l'école? [RTS]
Le débat - Faut-il simplifier l'orthographe à l'école? / Forum / 25 min. / le 18 juin 2021

Propos recueillis par Valérie Hauert/oang

Publié Modifié