Modifié

La Suisse va subir une 4e vague de Covid-19, prévient Alain Berset

La Suisse va subir une 4e vague de Covid-19, prévient Alain Berset. [Peter Schneider - Keystone]
La Suisse va subir une 4e vague de Covid-19, prévient Alain Berset / Le Journal horaire / 19 sec. / le 14 août 2021
La Suisse n'échappera pas à une quatrième vague de l'épidémie de Covid-19, avertit le conseiller fédéral en charge de la Santé Alain Berset. Elle sera cependant différente des trois autres, selon lui.

Le taux de la vaccination contre le coronavirus des personnes à risque et des générations plus âgées est supérieur à 80%, relève le conseiller fédéral socialiste dans un entretien diffusé samedi par la Südostschweiz. La situation de départ n'est pas la même que lors des vagues précédentes, ajoute-t-il.

Ce qui est désormais important pour lui, c'est qu'un plus grand nombre de personnes soient vaccinées. Le Fribourgeois vise spécifiquement les moins de 50 ans. "Actuellement, la situation est sous contrôle, mais le nombre de contaminations va continuer à augmenter ces prochains temps."

Une 3e dose?

Selon le ministre, il est difficile de dire maintenant si les personnes vaccinées ont besoin d'une troisième dose de rappel. "Ce qui est certain, c'est que cette décision ne sera pas prise par les sociétés pharmaceutiques", indique le ministre, soulignant que le Conseil fédéral examinera attentivement cette question avec des spécialistes.

Mais, poursuit-il, il est concevable qu'une troisième injection soit bénéfique en particulier pour les personnes âgées.

ats/lan

Publié Modifié

Manifestation "pour l'amour" et contre les mesures anti-Covid

Près de 350 personnes, selon la police, ont défilé samedi dans les rues de Zurich pour "l'amour, la paix et la liberté" dans le cadre d'une "Free Parade". Le rassemblement a principalement mobilisé les opposants aux mesures liées au coronavirus.

Le défilé a été enregistré auprès de la ville en tant que manifestation. Le site internet des organisateurs n'a toutefois pas précisé contre quoi il se dirige. Une porte-parole a déclaré que l'objectif était de faire passer des "messages positifs". Tout le monde était le bienvenu, vacciné ou non.

Le cortège était mené par des femmes portant des ballons en forme de cœur et accompagné de musique techno. On pouvait apercevoir une pancarte "Arrêtez la folie". Interrogé, son porteur a expliqué qu'il entend "la folie corona". Les sonneurs de cloches (Helvetia-Trychler) entretemps habituels de ces rassemblements faisaient également partie du défilé.