Modifié

Les Suisses fêtent le 1er Août malgré la météo et le Covid

La ville de Genève célèbre le 1er août. Reportage [RTS]
La ville de Genève célèbre le 1er août. Reportage / 12h45 / 2 min. / le 2 août 2021
Malgré la météo maussade et le Covid-19, la Suisse a célébré ce week-end le 1er Août, dans un format réduit ou alternatif. Les femmes étaient à l'honneur au Grütli où elles se sont réunies pour marquer le demi-siècle de l'introduction du droit de vote féminin.

Le Grütli des femmes a cette année pour devise "rendre hommage, rassembler et préparer le futur", indique alliance F, la faîtière des organisations féminines suisses. Les quelque 600 invitées ont profité d'une célébration participative, "comme une métaphore de la démocratie inclusive qui a été instaurée en Suisse il y a seulement 50 ans". Les conseillères fédérales Viola Amherd et Simonetta Sommaruga étaient également de la partie.

>> En lire plus: Les femmes célèbrent les 50 ans du droit de vote au Grütli

Brunch à la ferme

Karin Keller-Sutter pose avec la famille de paysans lucernois qui l'a accueillie pour le brunch du 1er Août. [Georgios Kefalas - Keystone]Karin Keller-Sutter pose avec la famille de paysans lucernois qui l'a accueillie pour le brunch du 1er Août. [Georgios Kefalas - Keystone]Le président de la Confédération Guy Parmelin à Bouloz (FR) sous une pluie battante et la conseillère fédérale Kartin Keller-Sutter à Kleinwangen (LU) ont participé au Brunch à la ferme. Dans un format réduit d'un tiers, plus de 200 exploitations ont fait le plein de public. L'affluence a atteint quelque 70'000 personnes.

Karin Keller-Sutter y a mis l'accent sur la pluralité de la Suisse. Elle fait partie de la Suisse. Au lieu de cultiver les fossés, il faut dépasser les barrières afin de trouver de nouvelles voies communes.

Il existe naturellement différentes manières de vivre, différents besoins et différents points de vue en Suisse. Ce n'est pas nouveau. C'est l'expression de la pluralité de la Suisse, a-t-elle rappelé. Les défis de la Suisse ne peuvent être franchis si une guerre culturelle s'annonce. La Suisse ne peut avancer qu'ensemble.

Dur travail, courage et l'aide mutuelle

Le président de la Confédération a passé la soirée à Lausanne. La veille, il s'était rendu à Villars-sur-Ollon (VD) et Herzogenbuchsee (BE). Dans ses discours, il a notamment souligné que la Suisse est devenue ce qu'elle est grâce au dur travail, au courage, à l'assurance et à l'aide mutuelle.

>> Lire aussi: Guy Parmelin: "Je reste confiant dans le sens civique de la population"

Cette recette fait ses preuves depuis 730 ans et doit l'accompagner dans le futur, a-t-il déclaré. La pandémie de coronavirus a déstabilisé de nombreuses personnes, auxquelles le président a exprimé sa sympathie.

>> Voir aussi:

Guy Parmelin à Lausanne pour le 1er août: son interview [RTS]
Guy Parmelin à Lausanne pour le 1er août: son interview / Forum / 8 min. / le 1 août 2021

En visite d'Etat à Bangkok, Ignazio Cassis a lui appelé tous les Suisses, y compris ceux de l'étranger, à soigner la diversité et la solidarité. Le ministre des affaires étrangères les a remerciés de construire et de maintenir les ponts entre les cultures et d'ouvrir les portes et les coeurs. "Vous montrez que la Suisse n'est pas là où sont ses frontières, mais là où bat le coeur des Suisses."

"La Suisse a fait ses preuves dans la crise", a déclaré le conseiller fédéral Alain Berset dans son discours à Gruyères (FR) à l'occasion de la Fête nationale. Mais la crise n'est pas terminée. Le ministre de la Santé mise sur la responsabilité individuelle et la cohésion sociale.

Dans son discours du 1er Août, Alain Berset se dit confiant - le pays fera ses preuves même après cette crise. La solidarité tant évoquée a été mise à l'épreuve au cours des 18 derniers mois. "Nous avons vécu des expériences difficiles et appris à faire face à l'incertitude", a souligné le conseiller fédéral.

Pas de feu à Genève

A travers la Suisse, les stratégies ont divergé quant aux célébrations, alors que la tendance est à la hausse des cas de coronavirus. A Genève, les festivités se sont déroulées dimanche autour de la rade dans cinq lieux différents, sur le thème de l'eau, mais sans grand feu d'artifice. Du côté des communes, certaines avaient annulé les festivités, mais beaucoup avaient opté pour des fêtes décentralisées.

Dans le canton de Vaud, plusieurs communes ont préféré maintenir les festivités à un minimum, voire les annuler, comme à Vevey ou Renens. A Lausanne, le grand feu d'artifice au bord du lac est annulé, mais des festivités sont tout de même organisées au centre-ville.

>> Voir aussi le sujet du 19h30 sur la ruée des Suisses sur les feux d'artifice:

1er août: les Suisses se ruent sur les feux d'artifice [RTS]
1er août: les Suisses se ruent sur les feux d'artifice / 19h30 / 1 min. / le 31 juillet 2021

La ville de Neuchâtel n'a organisé aucune animation, mais a maintenu un double feu d'artifice synchronisé. Même chose à Sion, où la fête populaire a été annulée, mais pas le feu d'artifice. De son côté, la Ville de Porrentruy (JU) propose un 1er Août alternatif avec une soirée grillade et un spectacle pyrotechnique sur les champs.

ats/ebz

Publié Modifié

Les voeux de Joe Biden à la Suisse

Le président américain Joe Biden a adressé ses meilleurs voeux aux Suisses à l'occasion de la fête nationale du 1er août. Son homologue suisse Guy Parmelin a reçu une lettre de l'ambassade des Etats-Unis à Berne, indique le SonntagsBlick, qui en publie une partie.

La poignée de main entre le président américain Joe Biden et le président de la Confédération Guy Parmelin, le 15 juin 2021 à l'hôtel Intercontinental à Genève. [Patrick Semansky - AP/Keystone]La poignée de main entre le président américain Joe Biden et le président de la Confédération Guy Parmelin, le 15 juin 2021 à l'hôtel Intercontinental à Genève. [Patrick Semansky - AP/Keystone]

"La Suisse est un bon ami et un partenaire des Etats-Unis", peut-on lire sur l'en-tête de la missive. "Nos nations sont unies par nos valeurs démocratiques communes, notre respect de l'État de droit et notre engagement à protéger les droits fondamentaux, mais aussi par nos liens commerciaux et économiques étroits", poursuit le 46e président des Etats-Unis d'Amérique.

Il remercie encore la Suisse d'avoir accueilli la réunion au sommet qu'il a eue avec le président russe Vladimir Poutine à Genève, précise le journal. "La Suisse apporte une contribution inestimable à la diplomatie et à la paix dans le monde", ajoute-t-il.