Modifié

La pandémie vient encore jouer les trouble-fête... nationale pour le 1er Août

La grande majorité des communes helvétiques ont décidé d'annuler les traditionnels feux d'artifice du 1er août (illustration). [Andree-Noelle Pot - Keystone]
La pandémie vient encore jouer les trouble-fête... nationale / Le 12h30 / 2 min. / le 30 juillet 2021
Les mesures sanitaires en raison de la pandémie de Covid-19 contraignent les localités à revoir le programme des festivités du 1er Août ou même à les annuler. Malgré tout, les conseillers fédéraux iront, pour la plupart, à la rencontre de la population.

Cette année encore, il faudra bien se renseigner pour savoir où aller manger un brunch à la ferme, une raclette et où aller voir les feux d'artifice.

Les communes romandes rivalisent d'originalité pour tenir compte du grand besoin de célébration de la population, même si certaines ont dû se résigner à annuler leur édition 2021.

Pour s'adapter aux impératifs sanitaires, plusieurs villes et villages misent sur la stratégie de la décentralisation. Objectif: éviter les foules. La question du certificat Covid diverge aussi selon les agglomérations et résulte d'un choix politique. Petit tour d'horizon non exhaustif.

GENÈVE

Pour les célébrations genevoises, cette année, l'eau est à l'honneur. Eau du lac, du Rhône ou des fontaines: divers concerts, visites guidées et autres activités sur ce thème rythmeront la journée du 1er Août en cinq lieux différents. La traditionnelle cérémonie officielle se tiendra à la Rotonde du Mont-Blanc. Le grand retour des feux d'artifice n'est toutefois pas au programme.

La ville de Genève a choisi de faire l'impasse sur le certificat Covid, préférant limiter la jauge de spectateurs par événement. Elle renonce en revanche à la restauration sur place.

La commune de Carouge va proposer des concerts itinérants. Cartigny misera sur une tournée de food-truck. A Meyrin, les citoyens sont invités à une randonnée urbaine semée d'animations. Chaque site pourra accueillir jusqu'à 500 personnes. Après le discours du maire, une zone de tir de feux d'artifice sera prévue pour le public.

Le certificat Covid sera requis à Collonges-Bellerive, qui prévoit d'accueillir jusqu'à 1500 personnes. A noter encore que Plan-les-Ouates, elle, a annulé ses festivités.

VAUD

A Lausanne, le grand feu d'artifice au bord du lac est annulé. Des festivités seront tout de même organisées à Montbenon, au centre-ville, dans le cadre du festival gratuit Riposte!, avec la présence du président de la Confédération Guy Parmelin (voir encadré). Une inscription préalable et le certificat Covid seront nécessaires pour y assister.

Gland éclate sa fête en cinq lieux pouvant accueillir chacun 500 personnes sans certificat Covid. Plusieurs communes ont préféré maintenir les festivités à un minimum, voire les annuler compte tenu de la situation sanitaire toujours instable. C'est le cas notamment de la municipalité de Renens, qui a préféré renoncer à faire la fête, tout comme l'année dernière. La Tour-de-Peilz et Vevey en font de même; cette dernière propose des voeux virtuels à ses citoyens.

De son côté, la municipalité de Morges a prévu des animations ainsi que son traditionnel discours officiel.

Le quai de Montreux accueillera un marché artisanal durant la journée. Après la cérémonie officielle, des feux d'artifice seront tirés depuis le lac.

La Ville d'Yverdon-les-Bains déploiera divers événements et activités gratuites dans toute la cité. En outre, les célébrations seront marquées cette année par les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse. La partie officielle sera animée par des personnalités féminines du canton de Vaud.

NEUCHÂTEL

Pour éviter que des foules ne se forment au bord du lac de Neuchâtel, la ville n'a organisé aucune animation ou discours officiel. En revanche, un double feu d'artifice synchronisé décorera le ciel. Il sera visible loin à la ronde pour permettre aux habitants d'en profiter depuis leur commune.

Dans le haut, La Chaux-de-Fonds a annulé sa fête officielle. Une cérémonie devant le monument aux morts du parc des Musées aura toutefois lieu dimanche à 10h30. L'événement est public.

Comme le veut la tradition, les feux d'artifice auront lieu sur les places de tir habituelles le 31 juillet aux Brenets et le 1er août au Locle (22h15). Les deux communes ont en revanche fait l'impasse sur les discours et les manifestations officielles.

A la Grande Béroche, la soirée du 1er août sera réservée aux détenteurs d'un passe. Des tests antigéniques gratuits seront proposés sur place.

VALAIS

La ville de Martigny a choisi de troquer son spectacle pyrotechnique géant pour cinq petits feux de quartiers. Les feux d'artifice sont annulés dans les communes de Crans-Montana et du Bouveret.

Interrogé jeudi dans le 19h30, Pierre Zoppelletto, président de Port-Valais, explique qu'il n'est pas gérable d'accueillir 18'000 personnes et que cela engagerait beaucoup de moyens.

>> Revoir le sujet du 19h30:

les festivités du premier août sont souvent réduites à cause de la pandémie [RTS]
les festivités du premier août sont souvent réduites à cause de la pandémie / 19h30 / 2 min. / le 29 juillet 2021

A Sion, les autorités ont maintenu le grand feu d'artifice (22h30) qui sera visible sur la majeure partie du territoire sédunois. Le tir s'effectuera depuis la route de Lentine, qui sera fermée pour l'occasion. La traditionnelle fête populaire sur la place de la Planta est annulée.

JURA

La Ville de Porrentruy (JU) propose un 1er Août alternatif avec une soirée grillade et un spectacle pyrotechnique sur les champs.

Il n'y aura en revanche pas de fête nationale à Delémont. Le Conseil communal a pris la décision d'annuler la célébration à Bambois, les restrictions sanitaires ayant été jugées trop contraignantes pour maintenir une fête "qui se veut conviviale".

FRIBOURG

Dans le canton de Fribourg, les feux d'artifice de Bulle passent aussi à la trappe. La commune invoque cependant non pas le Covid, mais des arguments écologistes pour justifier son renoncement.

>> Ecouter l'interview du président de Bulle Jacques Morand dans Forum:

Entretien avec Jacques Morand, Syndic de Bulle, FR [RTS]RTS
Bulle renonce aux feux du 1er août pour des raisons écologiques: interview de Jacques Morand / Forum / 3 min. / le 31 juillet 2021

La ville de Fribourg, de son côté, pourrait suivre le même raisonnement écologiste l'année prochaine, mais les feux auront bel et bien lieu ce dimanche. La manifestation aux Grandes-Rames est par contre annulée.

Quant à la cité de Gruyères, elle maintient sa fête et son feu d'artifice, mais l'accès à l'espace de fête n'est autorisé qu'aux personnes disposant d'un certificat Covid.

BERNE

A Bienne (BE), toujours pour faire la part belle à l'anniversaire du droit de vote des femmes, un discours sera prononcé par un membre du comité Femmes en réseau Bienne. Aucun feu d'artifice n'est prévu.

Jérémie Favre

Sujet radio: Julie Rausis

Publié Modifié

Que feront les conseillers fédéraux le 1er août?

Une partie des conseillers fédéraux iront à la rencontre de la population entre le 31 juillet et le 1er août. Le président de la Confédération Guy Parmelin prononcera le 31 juillet un discours à Herzogenbuchsee (BE). Il se rendra également dans la commune de Villars-sur-Ollon (VD).

Le lendemain, le Vaudois sera accueilli dans une famille de paysans du canton de Fribourg et prononcera finalement un nouveau discours à Lausanne.

La ministre de la justice et de la police Karin Keller-Sutter déjeunera quant à elle dans une ferme lucernoise. Le conseiller fédéral à la tête du Département de l'intérieur Alain Berset s'exprimera à Gruyères (FR), tandis que son collègue des affaires étrangères Ignazio Cassis fera un discours à l'ambassade de Suisse à Bangkok, en Thaïlande.

Les célébrations seront marquées cette année par les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse. Cet anniversaire sera notamment célébré sur le Grütli (UR), renommé le "Grütli des femmes" pour l'occasion, avec la présence des conseillères fédérales Simonetta Sommaruga et Viola Amherd.

Le ministre des finances Ueli Maurer n'a quant à lui rien au programme pour la fête nationale.