Modifié

Appel pour que les doses excédentaires de vaccins soient livrées aux pays pauvres

Covid, tourisme et rentrée scolaire: la revue de presse de Julien Guillaume [RTS]
Covid, tourisme et rentrée scolaire: la revue de presse de Julien Guillaume / 12h45 / 2 min. / le 25 juillet 2021
Les pays riches doivent mettre immédiatement à disposition des pays pauvres les doses de vaccins excédentaires, a appelé Thomas Cueni, directeur général de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP), dans la Sonntagszeitung.

"Nous ne sortirons pas de la pandémie si tout le monde n'est pas vacciné", relève dans la SonntagsZeitung celui qui siège au comité de coordination du dispositif Covax. Et d'ajouter que c'est la distribution des vaccins qui pose problème, pas leur production.

La Suisse avait promis 4 millions de doses du vaccin AstraZeneca contre le Covid dans le cadre du programme international Covax. Elle ne les a pas encore livrées, a encore critiqué Thomas Cueni.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) rejette ces critiques: le Conseil fédéral a pris cette décision le 30 juin et depuis les travaux sont en cours avec les partenaires concernés.

Vaccination des jeunes en question

Le directeur général de la Fédération internationale pharmaceutique trouve également problématique que certains pays vaccinent les jeunes alors que dans d'autres il n'y a même pas de vaccins disponibles pour les personnes vulnérables. Selon l'OFSP, seul un nombre infime de doses seraient disponibles si l'on renonçait à vacciner les jeunes.

>> La revue de presse alémanique dans le 12h30:

Nicole Della Pietra. [Nicole Della Pietra]Nicole Della Pietra
La revue de presse alémanique / Le 12h30 / 2 min. / le 25 juillet 2021

ats/lan

Publié Modifié