Modifié

Deux Genevois condamnés pour leurs liens avec le groupe Etat islamique

Le Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone, juge notamment les affaires de terrorisme. [Carlo Reguzzi - Ti-Press/Keystone]
Deux Genevois ont été condamnés pour leurs liens avec le groupe Etat islamique / Le 12h30 / 1 min. / le 23 juillet 2021
Deux ex-islamistes radicalisés genevois ont été condamnés par le Tribunal pénal fédéral pour infraction à la Loi fédérale interdisant les groupes "Al Qaïda" et "Etat islamique". Ils écopent respectivement de 30 mois de prison (dont 18 avec sursis) et de 22 mois avec sursis.

Les deux prévenus s'étaient approchés de la mouvance islamiste qui gravitait autour de la mosquée du Petit-Saconnex à Genève.

Agés de 26 et 35 ans, ils ont été reconnus coupables cette semaine d'avoir voulu rejoindre le territoire syrien sous contrôle du groupe Etat islamique (EI) en 2015 et d'avoir soutenu financièrement l'organisation terroriste.

>> Lire aussi: Deux Genevois présumés djihadistes jugés devant la justice pénale fédérale

Interdiction de porter une arme

Ils écopent respectivement de 30 mois de prison (dont 18 avec sursis) et de 22 mois avec sursis. Le premier, qui écope d'une partie de peine ferme, n'ira toutefois pas en prison, car il a déjà effectué de la détention préventive. Il a revanche l'interdiction de se rendre à la mosquée du Petit-Saconnex à Genève et de porter une arme.

Les défenseurs avaient plaidé le sursis complet. Contactés, les avocats des deux hommes ne feront pas recours. Quant au Ministère public de la Confédération, il réserve sa décision.

ats/fgn

Publié Modifié