Ca va l'chalet?

Grand Format Série d'été

Vérane Cottin - Valais.ch

Introduction

Ouvrir la porte des chalets, c'est pousser celle de l'imaginaire national. Mais aujourd'hui que reste-t-il du chalet traditionnel, lieu de retraite estivale du paysan de montagne? Le chalet est-il un héritage familial, refuge de l'intime, ou un édifice symbolique, apanage de la classe moyenne supérieure? Qu'est-ce que son évolution dit de notre rapport au territoire? Découvrez cette série de cinq reportages sur le rapport des Suissesses et des Suisses au chalet, tournés dans les Alpes valaisannes, vaudoises, bernoises ou les Préalpes fribourgeoises.

Episode 01
Il n'y a que le mayen, qui m'aille

Julie Rausis - RTS

Historiquement, le mayen se situe entre 1000 et 2000 mètres d’altitude. Ce logement spartiate, qu'il soit mazot, raccard ou grange selon sa fonction et sa localisation, est aujourd'hui le symbole de l'identité valaisanne.

Destiné à l'origine à accompagner le bétail au pâturage, le mayen permet aujourd'hui de s'offrir une parenthèse, comme une sorte de refuge du monde contemporain.

De nombreuses familles valaisanes ont conservé un mayen, héritage familial parfois très proche de leur lieu d'habitation. Certains y passent encore leurs vacances, à l'heure où l'Europe est à portée de vols bon marché.

C'est le cas de la famille Philippoz. Patrick, Alex et David, les trois frères montent au mayen avec leurs enfants.

Le mayen de la famille philippoz se situe au lieu-dit "Pra Combère" à moins de 16 minutes de chez eux, mais malgré la proximité, le lieu reste dépaysant, L'occasion aussi de se replonger dans leurs souvenirs d'enfance.

Ça sent l'humidité et peut-être aussi un peu le moisi mais c'est une belle odeur, c'est unique

Patrick Philippoz, propriétaire du mayen

>> Ecoutez le reportage de Julie Rausis avec la famille Philippoz

Patrick, Alex et David avaient l'habitude de passer l'été au mayen avec leur grand-mère [JR/KB - RTS]JR/KB - RTS
La Matinale - Publié le 12 juillet 2021

Monter au mayen, c'est une sorte d'art de vivre à la valaisane, un retour aux plaisirs simples.Un vieux fourneau à bois permet de chauffer le mayen de la famille Phillipoz au lieu-dit « Pra Combère »  [Julie Rausis - DR]Un vieux fourneau à bois permet de chauffer le mayen de la famille Phillipoz au lieu-dit « Pra Combère » [Julie Rausis - DR]

C'est hyper important de garder ce mayen dans la famille pour permettre aussi à nos enfants, quand ils seront adultes, d'avoir un endroit où se ressourcer

Patrick Philippoz, propriétaire du mayen au lieu-dit « Pra Combère »

>>En 2014, la famille Cerf a participé à un voyage dans le temps. Elle a passé deux mois, dans un mayen du Val d'Anniviers dans les conditions de 1903. Découvrez cette expérience:

Le Mayen 1903 : Le bonheur est dans le pré [RTS]
Une histoire - Publié le 17 juin 2014

Episode 02
Au mythique chalet du soldat

Delphine Gendre - RTS

Dans les Préalpes se trouve le chalet du Régiment (ou chalet du Soldat), connu de tout Fribourg, situé au-dessus de Bellegarde dans la région de Charmey.

Ce refuge construit pendant la deuxième Guerre mondiale devait permettre l’entraînement des patrouilles alpines. Aujourd'hui ce ne sont plus les soldats mais les randonneurs qui s'y restaurent ou y passent la nuit. Un lieu de convivialité qu'on atteint après une belle marche. Un mythe régional.

>> Ecoutez le reportage de Delphine Gendre en compagnie de Nicolas Gavillet, le gérant du chalet

Nicolas Gavillet, le gérant et gardien du chalet du soldat nous accueille au son du cor des Alpes [Delphine Gendre - RTS]Delphine Gendre - RTS
La Matinale - Publié le 13 juillet 2021

Aujourd'hui les piolets des grimpeurs et les bâtons des marcheurs ont remplacé les fusils des soldats d'autrefois, le chalet est toujours là pour offrir aux adeptes de la montagne cette vue époustouflante sur les falaises des Gastlosen.

>> Cliquez sur cette galerie pour découvrir les paysages autour du chalet du soldat:

Episode 03
Le rêve d'un chalet à la montage

Guillaume rey - RTS

La résidence secondaire, le rêve de nombreux citadins en mal de racines alpestres. Plus de 70% des Suisses vivent en ville et nombreux sont ceux qui chaque week-end s'offrent un bol d'air, une petite escapade revigorante dans leur chalet de montagne et qu'importe s'il faut supporter les embouteillages.

Un besoin d'un retour à la nature encore exacerbé par le semi-confinement.

Et même si l'afflux des citadins à la montagne suscite quelques fois des tensions, ils contribuent aussi à l'essor économique de certaines régions touristiques.

>>> Ecoutez le reportage de Guillaume Rey, qui a accompagné une famille genevoise dans son chalet à la Tzoumaz, en Valais

 

Une famille genevoise dans son chalet à la Tzoumaz, en Valais  [Guillaume Rey - RTS]Guillaume Rey - RTS
La Matinale - Publié le 14 juillet 2021

Ce chalet c'est du bonheur, ça nous permet de venir nous ressourcer et c'est aussi le lieu de retrouvailles de toute la famille

Corinne et Jean-Claude Roder

>>> Cliquez sur la carte pour voir la proportion des résidences secondaires dans les différentes zones, la commune d'Anniviers en Valais compte 75% de résidences secondaires.

Pour les citadins, prendre la clé des champs ou la clé de l'alpage n'est pas nouveau.

>>> En 1968, les premiers citadins montent à l'alpage pour s'occuper des bêtes pendant les vacances. Regardez ce reportage de Jacques Laedermann dans l'émission Horizons le 15 juillet 1968

Les citadins des champs [RTS]
Horizons - Publié le 15 juillet 1968

Episode 04
"Rustico" hors la loi

Nicole Della Pietra - RTS

Les rustici, ces anciennes petites bâtisses agricoles et étables archaïques en pierre sèches, sont disséminées dans toutes les vallées au sud des alpes.

De nombreuses familles tessinoises qui en possèdent un y passent leurs week-ends et une partie de l’été.

Rustico de Marco Lepori dans la vallée de la Capriasca [Nicole Della Pietra - RTS]Rustico de Marco Lepori dans la vallée de la Capriasca [Nicole Della Pietra - RTS]

Mais aujourd'hui, Berne menace d'envoyer les pelleteuses pour mettre un terme aux rénovations et transformations illégales hors des zones à bâtir. La menace de leur destruction suscite la colère de leurs propriétaires.

>> Ecoutez le reportage de Nicole della Pietra qui nous emmène dans la vallée de la Capriasca, au-dessus de Lugano, où Marco Lepori possède un rustico hérité de son père, menacé de démolition

Marco Lepori (à gauche) et Silvano Ardia (à droite) propriétaires de deux "rustico" menacés de démolition  [Nicole Della Pietra - RTS]Nicole Della Pietra - RTS
La Matinale - Publié le 15 juillet 2021

Mon rustico, qui a été restauré sans toucher aux volumes, devra être totalement démoli! Berne veut transformer le Tessin en Pompéi

Marco Lepori propriétaire d’un rustico menacé de démolition [Nicole Della Pietra - RTS]
Marco Lepori, propriétaire d’un rustico

L’Office fédéral du Développement territorial, l’ARE, veut surtout mettre de l’ordre dans ce qui est désormais considéré comme un Far West de la construction. Après des décennies de laisser-faire, le canton se montre plus sévère et tente de faire le bon élève face à Berne. Le nouveau plan régulateur interdit désormais la transformation des rustici. Conséquence, certaines bâtisses pourraient finir en ruines.

>>> Regardez cette enquête de mise au point du 20 novembre 2016

Rustici: les chalets de la discorde [RTS]
Mise au point - Publié le 20 novembre 2016

Episode 05
Luxe calme et volupté...

Alessandro Della Bella - Keystone

...Là, tout n’est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale...

- Invitation au Voyage - Charles Baudelaire


Si certains fuient uniquement le tumulte des villes, d'autres apprécient aussi le luxe de mêler le charme de l'authenticité et le confort contemporain.

C'est à cette clientèle que Heinz Julen, designer anticonformiste s'adresse. A Zermatt, l'architecte autodidacte, leur construit des chalets luxueux. De véritables "œuvres d’art" où se mêlent tradition et design moderne…

On m'a récemment demandé ce qui est différent dans mon architecture. Eh bien, je suis avant tout un artiste. Un esprit libre

Ouverture du procès qui oppose Heinz Julen et Alex Schärer, anciens associés dans la construction d'un hôtel à Zermatt
Heinz Julen

>>> Claudine Gaillard Torrent nous emmène au pied du Cervin, sur les traces de ce designer pour qui le vieux et le neuf se mêlent comme un poème:

Backstagehotel à Zermatt [Heinz Julen - Vernissage du Backstagehotel]Heinz Julen - Vernissage du Backstagehotel
La Matinale - Publié le 16 juillet 2021

Backstagehotel à Zermatt [Heinz Julen - Vernissage du Backstagehotel]Backstagehotel à Zermatt [Heinz Julen - Vernissage du Backstagehotel]

Imiter l'ancien? le transformer? le camoufler ? Heinz Julen a fait le choix de le réinventer

Je déteste ces constructions neuves qui essayent de ressembler à des étables de vaches vieilles de 300 ans

Heinz Julen

Dans son atelier, aménagé dans l’ancienne gare de Zermatt, il fabrique également des meubles qu’il dessine lui-même.

Il récupère toutes sortes de matériaux, comme des siphons de lavabos d’un ancien hôtel, pour en faire des lampes design.

Intérieur du loft de Zermatt de Heinz Julen [Claudine Gaillard Torrent - RTS]Intérieur du loft de Zermatt de Heinz Julen [Claudine Gaillard Torrent - RTS]"Je respecte les traditions en choisissant les matériaux comme du vieux bois ou de la pierre naturelle pour mes meubles ou mes lampes et je mets tout en scène de manière à ce que le client remarque les éléments qui ont été intégrés dans un bâtiment contemporain" explique le designer "C'est ainsi que j'arrive à créer une tension entre tradition, présent et futur."

Photo de famille de Heinz Julen, à Findeln, Heinz Julen construisait des cabanes pour ses sœurs.  [Heinz Julen - HJ]Photo de famille de Heinz Julen, à Findeln, Heinz Julen construisait des cabanes pour ses sœurs. [Heinz Julen - HJ]

"Quand j'étais petit je fabriquais des cabanes pour mes trois sœurs. Mes parents ont fini par avoir des problèmes car, au fil des projets, elles étaient de plus en plus grandes et la commune de Zermatt a annoncé qu’il fallait un permis de construire pour de telles réalisations" se souvient celui qui aujourd'hui est devenu le magnat de l'hôtellerie de Zermatt.

Heinz Julen est entre autres propriétaire du backstage hôtel, son plus grand projet. Avec sa famille, il habite au dernier étage. L'hôtel attire surtout une clientèle de jeunes urbains. De la structure en métal aux lits en passant par les luminaires, tout a été fait à la main.

Heinz Julen, est aujourd'hui un artiste designer contesté par les uns, adulé par les autres, mais il ne laisse en tout cas personne indifférent.