Modifié

"La Suisse est fière de votre prestation"

Yann Sommer et ses coéquipiers sortent de l'Euro la tête haute. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Yann Sommer et ses coéquipiers sortent de l'Euro la tête haute. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Il n'y a pas eu de klaxons et de cris de joie en Suisse à la fin de ce match fou contre l'Espagne à l'Euro, mais l'émotion était vive malgré la défaite. Des conseillers fédéraux aux sportifs, nombre de personnalités suisses ont chaudement applaudi la prestation de la Nati.

A l'image de la conseillère fédérale Viola Amherd, toute une nation a rendu hommage au magnifique parcours de l'équipe de Suisse de football dans cet Euro et a souligné sa combativité. "La Suisse est fière de votre prestation", a tweeté la ministre des Sports, qui avait effectué le déplacement de Saint-Pétersbourg pour l'occasion, peu après la défaite de la Nati aux tirs au but.

Son collègue Guy Parmelin a aussi rapidement applaudi le quasi-exploit de la Suisse. Le président de la Confédération a vanté "les valeurs de cohésion, de volonté et d'esprit d'équipe partagées par les joueurs et le staff".

Beau joueur, le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis a de son côté répondu à un tweet de son homologue espagnole Arancha Gonzalez et l'a félicitée pour le succès des siens.

Toujours du côté politique, la Verte vaudoise Léonore Porchet a remercié les joueurs suisses de "nous avoir fait vibrer". Le PLR neuchâtelois Damien Cottier a pour sa part dit merci et bravo à Sommer et compagnie, tout comme son collègue de parti Christian Wasserfallen. Autre écologiste, mais neuchâtelois, Fabien Fivaz a lui avant tout rendu hommage à la performance de choix du gardien suisse.

Le directeur de Présence Suisse Nicolas Bideau a aussi souligné le très bel état d'esprit d'une "équipe qui n'a rien lâché".

Dans le monde sportif, Roger Federer s'est aussi fendu de plusieurs tweets durant la soirée, dans lesquels on pouvait le sentir tendu. Dans le dernier, il félicite la Nati pour son grand match et dit déjà se réjouir de la prochaine Coupe du Monde.

Sa collègue de la balle jaune Timea Bacsinszky a également remercié les Helvètes pour leur match à Saint-Pétersbourg.

Enfin, l'humoriste Thomas Wiesel a de son côté salué la "bravoure" d'une équipe passée tout proche de l'exploit.

boi

Publié Modifié