Modifié

Karin Keller-Sutter défend le mariage pour tous avant le vote du 26 septembre

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter lance la campagne en faveur du mariage civil pour toutes et tous [RTS]
La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter lance la campagne en faveur du mariage civil pour toutes et tous / 19h30 / 2 min. / le 22 juin 2021
Les couples homosexuels doivent avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a défendu le mariage pour tous mardi devant la presse, en vue de la votation fédérale du 26 septembre.

La loi sur le mariage pour tous, adoptée en décembre dernier par le Parlement et combattue en référendum, tire ses origines d'une initiative parlementaire des Vert'libéraux déposée en 2013. Le texte introduit le mariage pour deux femmes ou deux hommes en couple. Aujourd'hui, ils ont uniquement la possibilité du partenariat enregistré, qui n'entraîne pas les mêmes droits que le mariage.

Un comité interpartis, composé principalement de représentants de l'UDF et de l'UDC, s'oppose à ce projet. Il estime que le mariage pour tous "reviendrait à ouvrir une brèche sociale et politique qui évacue la définition historique du mariage, compris comme l'union durable d'un homme et d'une femme".

Mais pour Karin Keller-Sutter, il s'agit de mettre fin à une inégalité de traitement. Cela concerne la naturalisation facilitée, l'adoption et l'accès à la procréation médicalement assistée.

>> L'interview de Karin Keller-Sutter dans Forum:

La campagne du mariage pour tous est lancée: interview de Karine Keller Suter [RTS]
La campagne du mariage pour tous est lancée: interview de Karine Keller Suter / Forum (vidéo) / 7 min. / le 22 juin 2021

Pas de gestation pour autrui

Aujourd'hui, les personnes qui vivent en partenariat enregistré peuvent déjà adopter l'enfant de leur partenaire. Désormais, les couples de même sexe pourront aussi adopter conjointement un enfant. Les couples de femmes mariées pourront de surcroît recourir au don de sperme. Le don de sperme anonyme, le don d’ovules et la gestation pour autrui resteront par contre interdits.

Pour le Conseil fédéral, il n'y a aucune raison d'exclure du mariage les couples de même sexe. Ce n'est pas à l'Etat de dicter aux gens de quelle manière organiser leur vie privée et familiale.

En cas d'acceptation du projet, les partenariats enregistrés pourront être convertis en mariages, mais il ne sera plus possible d'en conclure de nouveaux. Cela ne change par contre rien au mariage entre un homme et une femme.

>> Les précisions dans le 12h30:

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a défendu le mariage pour tous. [Anthony Anex - KEYSTONE]Anthony Anex - KEYSTONE
Karin Keller-Sutter défend le mariage pour tous avant le vote du 26 septembre / Le 12h30 / 1 min. / le 22 juin 2021

ats/jpr

Publié Modifié