Modifié

Ukraine, échanges économiques et vaccins évoqués entre Guy Parmelin et Vladimir Poutine

Retour sur la conférence de presse avec le conseiller fédéral Guy Parmelin [RTS]
Retour sur la conférence de presse avec le conseiller fédéral Guy Parmelin / Forum / 1 min. / le 16 juin 2021
Après la rencontre avec Joe Biden mardi, Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont rencontré brièvement Vladimir Poutine mercredi. Le président russe a remercié la Suisse pour son hospitalité et a évoqué la coopération économique et le dossier de l'Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a remercié la Suisse pour l'"excellente plateforme" offerte à Genève pour le sommet avec les Etats-Unis. "Genève a toujours montré son hospitalité", a-t-il dit au début de sa rencontre avec le président de la Confédération Guy Parmelin.

De son côté, Guy Parmelin a dit son "plaisir" de pouvoir discuter de quelques sujets communs avec le président russe.

>> Guy Parmelin commente sa rencontre avec Vladimir Poutine

parmelin [RTS]
Un extrait des propos de Guy Parmelin après sa rencontre avec Vladimir Poutine / L'actu en vidéo / 1 min. / le 16 juin 2021

Sur le plan économique, Vladimir Poutine a souhaité que les échanges économiques bilatéraux, ternis par la pandémie, puissent "être rétablis". "Nous avons beaucoup de pistes de collaboration", a-t-il dit, alors qu'environ 200 entreprises suisses sont actives sur le marché russe, selon le chef du Kremlin. Une déclaration partagée par la Suisse.

>> Lire également: Avions de chasse, formation et accord commercial évoqués durant la rencontre entre Biden et Parmelin

Conflits internationaux évoqués

Guy Parmelin et le conseiller fédéral en charge des Affaires étrangères Ignazio Cassis ont profité de cette entrevue avec Vladimir Poutine et son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov pour appeler Moscou à une résolution "pacifique" de la situation en Ukraine.

La situation dans le Haut-Karabakh, où la Russie a oeuvré comme médiatrice entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, ainsi que le nucléaire iranien ont aussi été discutés.

Le dossier des mercenaires russes en Libye n'a en revanche pas été abordé. La Suisse co-préside pourtant ce mois-ci, avec l'ONU, le groupe de suivi du processus international sur le conflit en Libye. Une réunion est attendue la semaine prochaine entre tous les acteurs.

Alexeï Navalny absent des conversations

Par ailleurs, le chef du Kremlin a enfin fait part de son "inquiétude" sur les sanctions contre son pays et l'importance d'une collaboration sur la question des vaccins contre le coronavirus. Mais le président de la Confédération lui a rappelé que seul Swissmedic pourrait homologuer le vaccin d'origine russe Spoutnik V.

Enfin, le nom de l'opposant emprisonné Alexeï Navalny n'a pas été prononcé.

ats/jop

Publié Modifié

Deux journées marquantes pour Guy Parmelin

Si ce sommet pourrait marquer l'histoire de la Suisse, il marquera sans aucun doute Guy Parmelin. Le président de la Confédération aura sans doute vécu le moment le plus intense de sa carrière politique, tant il était crucial que tout se passe sans le moindre accroc.

En deux jours, Guy Parmelin aura accueilli puis dialogué avec deux des dirigeants les plus importants du monde. Lors de la conférence de presse qui a suivi sa rencontre de travail avec Joe Biden mardi, il a rappelé la volonté de la Suisse de compter dans les relations internationales.

"La Suisse est convaincue qu'un dialogue constructif  s'impose entre les grandes puissances pour que les défis de notre époque puissent être relevés", a-t-il déclaré. "La rencontre de Genève représente une chance pour les présidents des Etats-unis et de la Russie d'infuser un peu plus d'optimisme, un peu plus d'espoir dans la politique mondiale."

>> Le reportage du 19h30 sur le rôle de Guy Parmelin:

Deux journées qui marqueront le président de la Confédération Guy Parmelin et l'histoire de la Suisse [RTS]
Deux journées qui marqueront le président de la Confédération Guy Parmelin et l'histoire de la Suisse / 19h30 / 2 min. / le 16 juin 2021

Retour sur l'histoire des relations Suisse - Russie

Les relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie, en passant par l'Union soviétique, ont une longue histoire, mais n'ont pas toujours été simples.

L'amitié entre les deux pays naît dès 1815, lorsque la Russie soutient l'indépendance de la Suisse. En 1848, le Tsar s'irrite de cet état fédéral naissant, mais des liens subsistent toujours, jusqu'au long hiver diplomatique de l'ère soviétique avec la Suisse, pourtant neutre.

Après la chute du mur, en 1989, les liens vont se réchauffer progressivement, malgré le "Kremlingate" en 1999, lorsque des oligarques enrichis par la chute du bloc soviétique choisissaient la Suisse pour investir - et dissimuler - leur fonds.

>> Retour sur l'histoire diplomatique récente entre la Suisse et la Russie dans le 19h30:

Sommet Biden - Poutine: Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont pu rencontrer les présidents américain et russe [RTS]
Sommet Biden - Poutine: Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont pu rencontrer les présidents américain et russe / 19h30 / 1 min. / le 16 juin 2021