Modifié

Alain Croubalian reçoit le "Prix Passerelle" pour sa série sur le suisse allemand

Alain Croubalian. [RTS]
Alain Croubalian reçoit le "Prix Passerelle" pour sa série sur le suisse allemand / Le Journal horaire / 30 sec. / le 10 juin 2021
Le "Prix Passerelle" 2021 a été décerné au journaliste de RTS Radio Alain Croubalian pour sa série intitulée "Suisse allemand: mon dialecte bien-aimé". Produite par Vacarme RTS la 1ère, la série a ensuite été proposée sous forme écrite par Keystone-ATS et publiée dans La Liberté.

Le "Prix Passerelle" distingue une émission qui promeut la bonne compréhension entre la Suisse alémanique et la Suisse romande, indique la Fondation bernoise pour la radio et la télévision dans un communiqué publié début juin. Selon elle, la série de reportages d'Alain Croubalian, produite par Laurence Difélix et réalisée par Jean-Daniel Mottet va dans ce sens.

Avec sa sensibilité de francophone, le journaliste aborde la question de l'importance et de la popularité des dialectes en Suisse alémanique, ainsi que celle de la place qui subsiste pour le bon allemand. Au cours d'entretiens décontractés enregistrés à Olten, les écrivains Alex Capus et Pedro Lenz expliquent pourquoi ils publient des livres en bon allemand (Capus) ou essentiellement en dialecte (Lenz).

>> Retrouver la série d'Alain Croubalian dans Vacarme: Suisse allemand: mon dialecte bien-aimé

"Accessible et rafraîchissant"

De l'avis du jury, cette émission démontre "de manière accessible et rafraîchissante comme cette thématique est autant plurielle qu'actuelle. De plus, elle suggère une réflexion sur le dialecte et l'identité ainsi que sur l'évolution des langues".

Les autres prix reviennent à des journalistes alémaniques. Le "Prix Radio" est attribué à Matthias von Wartburg (Radio SRF) et le "Prix Télévision" à Christof Franzen (SRF Télévision). La Fondation ainsi que le jury entendent récompenser tout particulièrement un travail journalistique de qualité apprécié d’un large public. Cette année, chaque prix est doté de 4000 francs.

Au total, 21 émissions Radio et 20 contributions TV ont été soumises au jury dont sept de langue française. Les prix seront remis le samedi 19 juin à Berne dans un cadre privé, Covid-19 oblige.

ats/iar

Publié Modifié

Trentième édition

Créée en 1981, la Fondation bernoise pour la radio et la télévision remet cette année pour la trentième fois ses prix médias. Selon les buts de la Fondation, cette dernière octroie ses prix à des émissions de grande qualité traitant d’un sujet qui concerne les cantons de Berne, de Fribourg et du Valais ou qui contribue à une meilleure compréhension entre la Suisse alémanique et la Suisse romande.