Publié

Alain Berset: "En fonction de la vaccination, les mesures pourraient être levées en août"

Alain Berset:"On a évidemment fait des erreurs mais le Conseil fédéral a toujours été uni dans cette crise." [RTS]
Alain Berset:"On a évidemment fait des erreurs mais le Conseil fédéral a toujours été uni dans cette crise." / 19h30 / 8 min. / le 30 mai 2021
La Suisse entre lundi dans la "phase de stabilisation" de sa sortie de crise, alors que l'évolution de la pandémie est encourageante. Invité dimanche dans le 19h30, le conseiller fédéral en charge de la Santé Alain Berset a évoqué un retour à la normale possible dès le mois d'août.

Dès lundi, il sera par exemple possible d'être 30 à la maison, au lieu de 10 actuellement. L'intérieur des bars et restaurants seront également accessibles, et les restaurateurs se préparent donc à accueillir leur clientèle.

>> Le détail des mesures: Le détail des assouplissements annoncés par le Conseil fédéral

Au cours de la semaine écoulée, la Suisse enregistrait en moyenne 891 nouveaux cas par jour et un peu plus de 4 décès, contre 8029 nouveaux cas et près de 93 décès quotidiens au pic de la seconde vague, en novembre.

"Ces chiffres, c'est le fruit d'un travail énorme pendant l'hiver", salue Alain Berset, qui se montre confiant malgré l'émergence, à travers le monde, de plusieurs nouveaux variants et foyers. "À chaque étape, les réouvertures présentaient un certain risque, on a aussi été critiqués pour ça", rappelle-t-il, "mais l'objectif du Conseil fédéral a toujours été de revenir aussi vite que possible à la normalité".

>> Le suivi de vendredi: Tous les indicateurs sont à la baisse, se réjouit l'OFSP, qui ne déconseille plus les voyages

La vaccination, mère de toutes les batailles

Au sujet des variants, le conseiller fédéral se dit très vigilant, notamment au sujet de leur impact sur les vaccins à ARN messager, utilisés en Suisse. "Mais nous n'avons aucun signal aujourd'hui qui montre que les variants poseraient problème par rapport à la vaccination", qui "fonctionne très bien", selon le ministre. "On est un des rares pays au monde à pouvoir vacciner toute sa population uniquement avec les meilleurs vaccins qui existent, ceux qui ont 95% d'efficacité", se réjouit-il.

Alain Berset insiste par ailleurs sur le fait que la vaccination reste libre en Suisse, tout comme le serait un potentiel certificat Covid, qui pourrait permettre aux Suisses et aux Suissesses de voyager à l'étranger cet été. Comme la vaccination à large échelle, ce certificat est "un enjeu logistique immense" pour les autorités, explique Alain Berset, mais le Conseil fédéral "fait tout ce qu'il peut pour offrir cette possibilité à celles et ceux qui le souhaitent".

Il est en revanche trop tôt pour se prononcer sur la nécessité ou non de se faire vacciner régulièrement par la suite. "La protection offerte par le vaccin semble plus longue qu'attendue", explique le conseiller fédéral, "mais on peut imaginer que le virus reste présent et continue à muter, moins vite que la grippe toutefois, et qu'il soit possible de se faire vacciner régulièrement". "On en apprend encore tous les jours", rappelle-t-il, tout en spécifiant qu'il n'est "pas un immense spécialiste de la question vaccinale".

Une levée totale des restrictions dès le mois d'août?

Toutefois, les vaccins seront le principal indicateur en vue d'un retour à la normale. "Le Conseil fédéral a été clair: dès qu'on aura pu offrir la possibilité de se faire vacciner à toutes celles et ceux qui le souhaitent, et pas seulement les plus vulnérables, on devra pouvoir lever les restrictions de nos vies", a-t-il martelé, évoquant comme échéance possible le début du mois d'août, "en fonction de la disponibilité des gens à se vacciner".

Enfin, interrogé sur un regret qu'il nourrit au sujet de la gestion de la crise par le Conseil fédéral, Alain Berset évoque les discussions menées avec les cantons en septembre dernier en vue d'un retour des grandes manifestations dès octobre. "On aurait dû sentir que ce n'était pas une bonne idée", dit-il.

Propos recueillis par Jennifer Covo

Texte web: Pierrik Jordan

Publié