Modifié

Assura fait cavalier seul en proposant de limiter les réserves des caisses

Les réserves des caisses maladie plafonnées à 150% ? C'est la proposition d'Assura [RTS]
Les réserves des caisses maladie plafonnées à 150% ? C'est la proposition d'Assura / 19h30 / 2 min. / le 20 mai 2021
Le patron d'Assura a créé la surprise jeudi en se disant en faveur d'une limitation des réserves des assureurs maladie à 150% de leur taux de solvabilité. Les représentants des autres caisses, eux, estiment que les réserves actuelles ne sont pas excédentaires.

En décidant de réduire les réserves au profit des assurés, Ruedi Bodenmann, patron d'Assura, a lâché une petite bombe lors de la conférence de presse annuelle de la caisse maladie.

"Depuis 2015, on est proches de ce niveau de 150% avec nos réserves et cela ne nous cause aucun problème", a-t-il assuré jeudi dans le 19h30 de la RTS.

Deux fois supérieures au montant requis

Proches de 150% jusqu'en 2016, les réserves des caisses n'ont explosé que très récemment, suite aux gros bénéfices qu'elles ont réalisés ces dernières années. Cinq initiatives cantonales demandent déjà de les limiter, alors qu'elles atteignent aujourd'hui quelque 11,3 milliards de francs, ce qui correspond à un taux de solvabilité de 203%, alors que le minimum est fixé à 100%. Le Conseil des Etats doit en débattre en juin prochain.

>> Lire à ce sujet: Haro sur les 11 milliards de francs de réserves des caisses maladie

A droite, le conseiller national libéral-radical Philippe Nantermod est favorable à ce que les réserves ne dépassent pas ce fameux taux de 150% évoqué jeudi par Assura. "On ne peut pas constituer des réserves complètement folles. Avec une fois et demie le minimum, c'est un système qui permet d'équilibrer les choses et d'éviter la situation que l'on connaît aujourd'hui, avec des assurances qui ont trois à quatre fois la réserve" requise par la loi, estime l'élu valaisan.

Autres assureurs peu emballés

La proposition de limiter les réserves est cependant loin de faire des émules parmi les autres assureurs. Qu'il s'agisse de Santésuisse ou de Curafutura, les représentants des caisses maladie ont pris leurs distances avec la proposition d'Assura.

"Aujourd'hui, les réserves suffisent pour payer les prestations pendant trois mois et demi. C'est tout à fait raisonnable, surtout si on compare avec les assurances sociales. Dans l'AVS, on a plus de 12 mois de réserve, et dans l'assurance accident, on a même plus de 10 années de réserve, puisque la Suva dispose de 56 milliards", s'est ainsi défendu le porte-parole de Curafutura Adrien Kay.

Mais les partisans d'une limitation des réserves sont nombreux. S'ils s'imposent, les assurés se verront rembourser quelques milliards de primes payées en trop.

>> Les précisions de Nicolas Rossé dans le 12h45:

Assura propose de limiter les réserves des caisses maladie à 150%. Explications Nicolas Rossé. [RTS]
Assura propose de limiter les réserves des caisses maladie à 150%. Explications Nicolas Rossé. / 12h45 / 2 min. / le 20 mai 2021

Sujet TV: Nicolas Rossé

Adaptation web: Vincent Cherpillod

Publié Modifié