Modifié

Reprise des liaisons ferroviaires internationales entre la Suisse et ses pays voisins

Les voyageurs suisses pourront de nouveau se rendre en train dans les pays voisins d'ici fin mai.  [LEANDRE DUGGAN - KEYSTONE]
Reprise des liaisons ferroviaires internationales entre la Suisse et ses pays voisins / Le Journal horaire / 16 sec. / le 11 mai 2021
Les voyageurs suisses pourront de nouveau se rendre en train dans les pays voisins d'ici fin mai. Après une interruption due au coronavirus, les CFF remettent en place les liaisons internationales vers la France et l'Italie, ainsi que les trains de nuit à destination de l'Autriche, de l'Allemagne et de l'Europe de l'Est.

Au niveau du trafic franco-suisse, le TGV Lyria reprendra du service à partir de mercredi déjà. Quatre liaisons seront proposées au départ et à destination de Genève, deux de Lausanne et trois de Zurich, a indiqué mardi à Keystone-ATS Martin Meier, porte-parole des CFF, complétant une information du Blick.

L'offre au départ et à destination de l'Italie sera disponible à partir du 31 mai. Les détails seront définis et communiqués prochainement, assure le porte-parole.

Les offres de trains de nuit Nightjet, en collaboration avec les ÖBB, l'homologue autrichien des CFF, reprendront elles les 24 et 25 mai et seront pareilles à celles de décembre 2020.

Berlin, Vienne ou encore Prague

Les voyageurs pourront se rendre dans les villes allemandes de Berlin et de Hambourg, ainsi que dans les villes autrichiennes de Graz et de Vienne. Ils pourront aussi voyager dans les capitales suivantes: Zagreb (Croatie), Prague (République tchèque) et Budapest (Hongrie).

>> Relire: La Suisse et ses voisins vont augmenter les trains de nuit et les trains grandes lignes

Les réservations sont possibles dès à présent et les trajets peuvent être consultés sur l'horaire en ligne, précise Martin Meier. Les CFF recommandent de se renseigner assez à l'avance sur les conditions d'entrée dans les pays concernés.

Le porte-parole indique qu'il est encore trop tôt pour se prononcer sur les prévisions de taux d'occupation. Mais actuellement, ces taux sont faibles en raison des restrictions d'entrée encore en vigueur.

>> Lire aussi: En attendant le pass sanitaire européen, les pays touristiques s'organisent

ats/vajo

Publié Modifié