Modifié

Le sport favoriserait les bonnes notes chez les enfants

Scolarité: une étude de l'UNIGE montre un lien entre la pratique sportive et la facilité dans d'autres branches comme les maths [RTS]
Scolarité: une étude de l'UNIGE montre un lien entre la pratique sportive et la facilité dans d'autres branches comme les maths / 19h30 / 1 min. / le 4 mai 2021
Une étude menée par l'Université de Genève établit un lien entre forme physique et bons résultats scolaires chez les enfants. L'effort cardiorespiratoire influencerait les capacités cognitives, comme la mémoire et l'attention.

Le sport favoriserait les connexions neuronales et aurait une influence positive sur les résultats scolaires. C'est la conclusion d'une étude réalisée par l'Université de Genève et publiée récemment dans la revue Medicine & Science in Sport & Exercice.

Mené conjointement avec l'Université de Northeastern à Boston, le rapport a été conduit auprès de 193 élèves genevois, qui ont dû passer des tests cognitifs et physiques.

Premièrement les enfants ont dû effectuer un "test-navette" en faisant des allers-retours entre deux lignes distantes de 20 mètres, tout en respectant un rythme de plus en plus rapide. "Combiné à la taille, au poids, à l'âge et au sexe, ce test nous permet d'évaluer les capacités cardiorespiratoires de l'enfant", explique le co-auteur de l'étude Marc Yangüez Escalera.

>> Lire aussi : La mixité de plus en plus présente sur les terrains de football romands

Le physique a ensuite été combiné aux capacités cognitives. "À la suite de cela nous avons mis au point neuf tâches qui permettent d'évaluer les aptitudes des enfants dans les trois fonctions exécutives principales : l'inhibition, la flexibilité cognitive et la mémoire de travail. Nous avons mesuré différents indicateurs tels que la précision et la vitesse de leurs réponses", détaille Julien Chanal, chercheur à la faculté de psychologie de l'UNIGE. Exemple d'un test de mémoire: retenir une suite de chiffres, puis la réciter dans l'autre sens.

Meilleurs résultats

En cumulant toutes les données, les chercheurs se sont rendu compte qu'il y avait un lien entre capacité cardiorespiratoire et bons résultats, notamment en mathématiques et en français. Cela serait dû notamment aux connexions cérébrales sollicitées au moment de l'activité physique, puis mobilisées en classe. "La capacité cardiorespiratoire est en lien avec de meilleures capacités exécutives, car ce sont elles qui influent sur les résultats scolaires, et plus particulièrement sur la flexibilité cognitive ", souligne Julien Chanal.

Les résultats obtenus sont importants pour l'organisation du planning scolaire. "En démontrant le lien entre les capacités physiques, cognitives puis les notes, on souligne l'importance de ne pas diminuer le sport au profit d'autres matières, car cela pourrait finalement avoir un impact négatif sur le développement de l'enfant dans sa globalité", conclut Marc Yangüez Escalera.

>> Les réactions du champion de judo Sergei Aschwanden au 19h30 :

Sergei Aschwanden "La loi fédérale stipule trois heures de sport, mais elle n'est pas toujours observée" [RTS]
Sergei Aschwanden "La loi fédérale stipule trois heures de sport, mais elle n'est pas toujours observée" / 19h30 / 3 min. / le 4 mai 2021

saje/Marie-Emilie Catier

Publié Modifié