Publié

La Suisse a doublé ses stocks d'uranium naturel à l'étranger

La centrale nucléaire de Leibstadt, dans le canton d'Argovie. [Gaetan Bally - Keystone]
La Suisse a doublé ses stocks d'uranium naturel à l'étranger entre 2019 et 2020 / Le Journal horaire / 28 sec. / le 6 avril 2021
Les stocks suisses d'uranium naturel à l'étranger ont passé la barre du million de kilos en 2020, soit le double du poids enregistré en 2019. Ces variations résultent de l'acquisition et de la transformation d'uranium en éléments combustibles, indique mardi l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

La quantité d'uranium faiblement enrichi a elle légèrement baissé tandis que le stock d'uranium issu du retraitement est passé de 68'416 kg à 0, selon la liste des stocks suisses de matières nucléaires à l'étranger publiée par l'OFEN. Les autres matières, telles que le thorium, l'uranium appauvri et hautement enrichi et le plutonium, n'ont pas bougé dans les stocks étrangers.

Déclaration obligatoire

On trouve des matières nucléaires en mains d'exploitants d'installations nucléaires suisses en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Suède.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur l'énergie nucléaire et de l'ordonnance sur l'application de garanties, tous les stocks de matières nucléaires suisses à l'étranger doivent être déclarés chaque année aux autorités de surveillance.

ats/asch

Publié