Modifié

L'Evêché de St-Gall veut pouvoir bénir des couples homosexuels

Selon l'Evêché de St-Gall, l'Eglise catholique n'est pas la gardienne de la bénédiction et n'a pas le droit d'en exclure des fidèles. [Gregorio Borgia - Keystone]
L'Evêché de St-Gall veut pouvoir bénir des couples homosexuels / Le Journal horaire / 26 sec. / le 16 mars 2021
L'Evêché de St-Gall s'est positionné contre la ligne du Vatican en matière de bénédiction des couples de même sexe. L'Eglise catholique ne doit exclure personne dans ce domaine, estime-t-il. Une telle exclusion est inacceptable, selon le directeur du service pastoral du diocèse.

Lundi, la Congrégation pour la doctrine de la foi, gardienne du dogme catholique, avait publié une réponse à la question "L'Eglise dispose-t-elle du pouvoir de bénir des unions de personnes du même sexe?". Elle répondait par la négative, car l'homosexualité est un "péché", selon le Vatican.

"Seules les réalités qui sont en elles-mêmes ordonnées à servir (les desseins de Dieu) sont donc compatibles avec l'essence de la bénédiction donnée par l'Eglise", indiquait le texte.

>> Lire aussi: L'homosexualité reste un "péché" et les unions ne peuvent être bénies, selon le Vatican

Exclusion inacceptable

A travers cette réponse, la congrégation "se fait la contrôleuse de qui peut recevoir ou non la bénédiction de Dieu - cela est inadéquat et faux", réplique mardi l'Evêché de St-Gall par la plume de son directeur du service pastoral Franz Kreissl. Selon lui, l'Eglise catholique n'est pas la gardienne de la bénédiction et n'a pas le droit d'en exclure des fidèles.

Exclure d'emblée un groupe de personnes en tant que "pécheurs", sans tenir compte de chaque être humain concerné, est "inacceptable", écrit l'Evêché de St-Gall. En 2015 déjà, l'évêque Markus Büchel s'était prononcé en faveur d'une attitude tolérante de l'Eglise catholique.

ats/fgn

Publié Modifié