Modifié

Réouverture des terrasses, réunions privées élargies à dix personnes - les nouvelles mesures envisagées par le Conseil fédéral

Le conseil fédéral a joué la carte prudente entre réouverture et 3ème vague [RTS]
Le conseil fédéral a joué la carte prudente entre réouverture et 3ème vague / 19h30 / 1 min. / le 12 mars 2021
Pour autant que la situation sanitaire sur le front du Covid le permette, les terrasses des restaurants devraient pouvoir rouvrir le 22 mars, et les réunions privées à domicile pourront passer à 10 personnes. Tout en incitant à la prudence, le Conseil fédéral a déterminé vendredi les prochaines étapes du déconfinement. Une décision sera prise vendredi prochain.

La situation épidémiologique actuelle reste "très fragile", a souligné ce vendredi devant la presse Alain Berset. D'après le ministre de la santé, il semble toutefois possible d'envisager un assouplissement, "pour autant qu’on soit extrêmement attentifs dans ses comportements individuels et collectifs".

>> Retrouver le suivi de la journée: Prudent face à la hausse des cas, le Conseil fédéral annonce certains assouplissements pour le 22 mars

Selon lui, la prudence reste de mise, car "tous les scénarios" développés par les experts se rejoignent sur un point: "Nous devons nous attendre à une troisième vague". Une troisième vague dont l'ampleur est encore impossible à prédire. Pour cette raison, il a donc averti qu'il n'est pas certain si et quand ces mesures pourront être mises en oeuvre. "C'est la première fois dans l'histoire de cette pandémie qu'on rouvre des activités alors que les chiffres augmentent", a relevé Alain Berset.

>> Les précisions d'Alain Berset dans le 19h30

Le Conseiller fédéral Alain Berset sur la situation du coronavirus en Suisse. [RTS]
Le Conseiller fédéral Alain Berset sur la situation du coronavirus en Suisse. / 19h30 / 3 min. / le 12 mars 2021

Il faut dire que depuis quelques jours, le nombre d'infections est reparti à la hausse, comme dans les pays voisins. Les variants, qui jouent certainement un rôle dans cette situation, continuent d'inquiéter le Conseil fédéral qui a indiqué qu'il n'était pas encore en mesure de déterminer l'impact des premiers assouplissements entrés en vigueur le 1er mars.

>> Le sujet du 19h30 sur la hausse des cas:

Le taux de reproduction est de 1.08. Le nombre de cas positifs grimpe lentement ces derniers jours. [RTS]
Le taux de reproduction est de 1.08. Le nombre de cas positifs grimpe lentement ces derniers jours. / 19h30 / 1 min. / le 12 mars 2021

>> Lire aussi: Le coronavirus en chiffres et en cartes

TERRASSES DES BARS ET RESTAURANTS - Réouverture possible dès le 22 mars, pour autant que la situation sanitaire le permette

Après les magasins, les musées et les zoos, c'est au tour des terrasses des restaurants et des bars de pouvoir rouvrir dès le 22 mars, pour autant que la situation sanitaire le permette. Les clients auront l'obligation de consommer assis et une limitation à quatre personnes par table sera imposée. Les restaurateurs devront par ailleurs recueillir les données de tous leurs clients.

Pas question en revanche d'autoriser l'accès à l'intérieur d'un restaurant uniquement aux personnes vaccinées ou immunisées, comme l'a précisé Alain Berset à un journaliste.

Invité de Forum, le président de la Confédération Guy Parmelin a rappelé que le système des cas de rigueur demeure pour les restaurateurs. Il sera en effet adapté au cas par cas: que ce soit le restaurateur qui ne veut pas ouvrir sa terrasse qui est trop petite pour être rentable; celui qui n’a tout simplement pas de terrasse ou encore celui qui veut ouvrir sa terrasse, mais doit tout de même réduire son personnel.

"Tous auront droit à des dédommagements, qui seront adaptés. (...) C’est une solution qui ne laisse personne sur le bord du chemin", insiste-t-il.

>> L'interview complète de Guy Parmelin dans Forum:

L’interview du président Guy Parmelin à la suite des nouvelles annonces du Conseil fédéral (vidéo) [RTS]
L’interview du président Guy Parmelin à la suite des nouvelles annonces du Conseil fédéral (vidéo) / Forum / 9 min. / le 12 mars 2021

LIEUX DE LOISIRS ET DE DIVERTISSEMENT - Réouverture de certains d'entre eux également envisagée avec port du masque à l'intérieur et distanciation

Certains lieux de loisirs et de divertissement devraient aussi pouvoir rouvrir - avec port du masque à l'intérieur et distanciation. L'ensemble des zoos et des jardins botaniques devraient ainsi être accessibles. Par contre, les espaces intérieurs des piscines et des centres de bien-être resteront fermés, tout comme les discothèques et boîtes de nuit.

Des exceptions sont toutefois permises pour les activités où le port du masque est impossible, comme le chant dans une chorale ou les activités d'endurance dans les fitness. Mais Alain Berset recommande d'aller les pratiquer à l'extérieur, si possible. Idem pour les sports de contact, qui restent interdits à l'intérieur. Les compétitions restent interdites dans tous les sports.

MANIFESTATIONS - Assouplissements au programme pour certains événements sportifs et culturels

Cette deuxième phase devrait aussi permettre d'assister à nouveau à des événements sportifs ou culturels. Le public sera limité à 150 personnes au maximum pour des événements à l'extérieur, comme des matchs ou des concerts. La limite est fixée à 50 personnes pour des représentations à l'intérieur comme le cinéma, le théâtre ou les concerts.

Pour les petits locaux, il ne faudra pas dépasser un tiers de la capacité de la salle. Les consommations seront interdites et les entractes à éviter.

RÉUNIONS PRIVÉES - 10 personnes au maximum au lieu des 5 actuellement

Les réunions privées à domicile pourront passer à 10 personnes au maximum contre 5 actuellement. Cela ne signifie toutefois pas "qu'il faut se réunir tous les soirs à dix", a averti Alain Berset. Le Conseil fédéral recommande toutefois de limiter ces réunions aux personnes d'un nombre limité de ménages.

En extérieur, les réunions privées restent limitées à 15 personnes. La même limite vaut pour les activités sportives des adultes amateurs, qui pourront reprendre.

UNIVERSITÉS ET LES GRANDES ÉCOLES - Enseignement en présentiel de nouveau possible, mais de manière limitée

L'enseignement en présentiel dans les universités et les hautes écoles devrait à nouveau être possible, mais de manière limitée. Un maximum de 15 personnes pourra se rendre en classe. Le Conseil fédéral souhaite par ailleurs que les examens de maturité et de fin d'apprentissage se déroulent, dans la mesure du possible, comme à l'ordinaire.

Le télétravail reste en revanche obligatoire.

>> Revoir l'intervention du Guy Parmelin:

Parmelin12 [RTS]
L'intervention de Guy Parmelin lors de la conférence de presse du Conseil fédéral du 12 mars 2021 / L'actu en vidéo / 7 min. / le 12 mars 2021

DÉPISTAGE - Tous les tests gratuits dès lundi

A partir du 15 mars, la Confédération prendra en charge les coûts des tests rapides dans les pharmacies ou les centres de tests et cela même pour les personnes asymptomatiques. Chaque personne pourra par ailleurs disposer de cinq autotests gratuits par mois, dès que ceux-ci seront disponibles.

>> Lire aussi: De nombreux Suisses passent la frontière pour se faire tester

Cette nouvelle campagne de tests, proposée vendredi dernier par le gouvernement, doit accompagner la réouverture. Elle doit notamment permettre d'interrompre les chaînes d'infection de manière ciblée. Les coûts de cette campagne de dépistage sont estimés à plus d'un milliard de francs pour 2021.

QUARANTAINE - Mesures allégées pour les personnes vaccinées

Les personnes vaccinées qui ont été en contact avec une personne positive au coronavirus n'auront, quant à elles, plus besoin de se mettre en quarantaine. Il en va de même dans les entreprises qui testent 80% de leur personnel sur place au moins une fois par semaine. Les résidents d'EMS vaccinés ne seront, eux, plus obligés de porter un masque.

>> Lire aussi: La vaccination progresse en Suisse, mais l'horizon du "tous vaccinés" est encore lointain

fgn avec les agences

Publié Modifié