Modifié

Quelque 9200 bougies allumées sur la Place fédérale, une par victime du Covid

9200 bougies ont été allumées dimanche 21 février sur la Place fédérale à Berne, une par victime du Covid. [EPA/Peter Schneider - Keystone]
Veillée aux bougies sur la Place fédérale / La Matinale / 1 min. / le 22 février 2021
La Place fédérale à Berne a brillé des flammes de 9200 bougies dimanche soir, 9200 flammes pour autant de victimes du coronavirus en Suisse à ce jour. Cette action était organisée par le mouvement Corona-Mahnwache, qui estime que les défunts sont les grands oubliés de cette crise.

"Nous aimerions avoir l'impression que le Conseil fédéral lutte pour chaque vie et ne souhaite pas simplement lever les mesures", a commenté Roman Bolliger, initiateur de cette action, lundi dans La Matinale.

Contrairement aux pétitions qui circulent pour une réouverture rapide et aux volontés exprimées tant par le monde économique que par le secteur de l'hôtellerie et une partie du monde politique, ce citoyen estime que ce n'est pas le moment de lever les mesures de protection contre le coronavirus.

>> Lire aussi: Pour les cantons, le Conseil fédéral ne va pas assez loin dans ses mesures d’assouplissement

Deux problèmes antagonistes

Pour Romain Bollinger, deux problèmes coexistent actuellement: d'une part, le Covid-19 continue de tuer en Suisse. "Un total de 9200 morts, c'est incroyable, unique dans l'histoire de la Suisse", souligne-t-il. Mais d'un autre côté, il comprend que beaucoup de personnes ne peuvent continuer à soutenir les mesures, "parce que cela fait déjà un an, c'est trop dur".

Le mouvement Corona-Mahnwache estime que pour résoudre cette crise, il faut en passer par une campagne visant à réduire rapidement les cas pour ensuite seulement lever les mesures. Mais le plus important est de sauver le maximum de personnes, conclut-il.

9200 bougies ont été allumées dimanche soir sur la Place fédérale à Berne, une par victime du Covid. [Peter Schneider - Keystone]9200 bougies ont été allumées dimanche soir sur la Place fédérale à Berne, une par victime du Covid. [Peter Schneider - Keystone]

boi/aa

Publié Modifié