Modifié

Les crèches se sentent négligées et réclament un accès prioritaire au vaccin

Les crèches veulent être davantage prises en compte dans les mesures de protection anti-Covid-19. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les crèches se sentent négligées et réclament une vaccination prioritaire pour leur personnel / Le Journal de 7h / 1 min. / le 23 janvier 2021
Après le syndicat des enseignants, la Fédération suisse pour l'accueil de jour de l'enfant réclame elle aussi une priorité dans la vaccination pour le personnel des crèches. Elle s'attend à manquer d'éducateurs si les nouveaux variants du virus se propagent en Suisse.

Cette revendication se base sur la reconnaissance par le Conseil fédéral, il y a quelques mois, de l'importance systémique des crèches. Le gouvernement doit donc agir en conséquence, estime Michèle Kaufmann Meyer, la secrétaire générale pour la Suisse romande de la Fédération pour l'accueil de jour de l'enfant.

La faîtière des crèches a publié vendredi un communiqué critiquant l'absence de décisions stratégiques concernant ces structures d'accueil, qui se sentent négligées par les autorités face à la crise du Covid-19. Avec l'arrivée des souches mutantes du SRAS-CoV-2, les crèches s'attendent à voir augmenter les quarantaines et à manquer de personnel.

"On parle quand même du développement positif de nos plus jeunes membres de la société, et du maintien de l'économie suisse. Un parent qui ne peut pas mettre son enfant à la crèche ne peut pas aller travailler", a fait remarquer Michèle Kaufmann Meyer sur les ondes de la RTS samedi.

Indemniser les parents lésés?

Selon la Fédération pour l'accueil de jour de l'enfant, il faut aussi indemniser les parents qui placeraient provisoirement leur progéniture ailleurs pour soulager les crèches, puis ceux qui, malgré eux, devront trouver des solutions alternatives lorsque les structures ne pourront plus accueillir leurs enfants en raison de trop nombreuses absences du personnel.

Pour éviter ces absences, la Fédération mise aussi sur le vaccin. Comme les enseignants, le personnel des structures d’accueil demande à bénéficier au plus vite des précieuses injections, après les personnes à risques et le personnel soignant.

Pour la faîtière des crèches, la santé économique du pays est en jeu. Et s'il a reconnu l'importance systémique des crèches au printemps dernier, au début de la crise du Covid-19, c'est que le Conseil fédéral est d'accord, sur le papier en tout cas. Les structures d'accueil attendent maintenant que le gouvernement passe de la parole aux actes.

>> Ecotuer l'interview de Michèle Kaufmann Meyer:

Michèle Kaufmann-Meyer: "Les structures d'accueil ont des règles strictes pour la qualité de l'accueil des enfants". [RTS]RTS
Vaccination prioritaire pour le personnel des crèches: interview de Michèle Kaufmann Meyer / Le Journal horaire / 1 min. / le 23 janvier 2021

Sujet radio: Marielle Savoy
Adaptation web: Vincent Cherpillod

Publié Modifié

Tests dans tous les hôtels et écoles de ski à St-Moritz

A Saint Moritz, Le personnel de tous les hôtels sera testé au début de la semaine prochaine. Le dépistage anti-Covid sera également obligatoire pour tous les moniteurs de ski des domaines de Corviglia et de Corvatsch, a indiqué la chancellerie du canton des Grisons.

Une mesure préventive pour éviter de nouvelles infections et des fermetures d'établissements, explique la chancellerie. En début de semaine, deux hôtels avaient été mis en quarantaine à St-Moritz en raison de plusieurs infections.