Modifié le 28 juin 2010 à 12:12

L'UDC a exclu sa section grisonne

Nouvelle section UDC grisonne sans Eveline Widmer-Schlumpf.
L'affaire Widmer-Schlumpf mène à l'exclusion de l'UDC grisonne. [Keystone]
L'UDC Suisse a exclu sa section grisonne et Eveline Widmer-Schlumpf. Par 81 voix contre 5, le comité central du parti a décidé dimanche à Zurich de s'en séparer, car la section avait refusé d'exclure la conseillère fédérale.

Retrouvez sur SMS les infos
nationales
Retrouvez sur SMS les infos nationales [DR]
Cette décision unique dans l'histoire
de l'Union démocratique du centre était attendue car seules les
sections de Berne et de Glaris s'opposaient à l'exclusion de leurs
collègues des Grisons.

Recours possible

Cette exclusion nécessitait de réunir deux tiers de voix des 116
membres du comité central pour obtenir l'exclusion d'une section.
Le 17 mai dernier, le comité central s'était déjà prononcé pour
l'exclusion par 84 voix contre 13.





La décision pourra faire l'objet d'un recours dans les 30 jours
auprès de l'assemblée des délégués de l'UDC. La prochaine assemblée
aura lieu le 5 juillet prochain à Brigue dans le Haut-Valais. En
cas de recours, c'est donc elle qui aura le dernier mot.

Des pressions

Le président intérimaire de l'UDC grisonne, Ueli Bleiker, pense
que des membres du comité central de l'UDC ont été approchés pour
qu'ils changent d'opinion et votent en faveur de l'exclusion de la
section cantonale. Il y a deux semaines, 13 personnes s'étaient
encore opposées à la procédure.





"Que les indécis aient été soumis à des pressions relève de la
supposition", a précisé Ueli Bleiker, en laissant entendre qu'il
favorisait cette hypothèse.





Le président ad interim de l'UDC grisonne n'a en revanche pas
voulu s'exprimer sur la stratégie qu'elle va adopter. La direction,
qui a déjà pris sa décision, informera lundi matin.





agences/gt/boi

Publié le 03 juin 2008 à 15:59 - Modifié le 28 juin 2010 à 12:12

Une "traîtresse"

Les cinq opposants sont très vraisemblablement tous des Bernois, a indiqué le président de l'UDC Suisse Toni Brunner.

Le St-Gallois a répété devant les médias les arguments qui motivent la décision de son parti.

Eveline Widmer-Schlumpf est considérée comme une "traîtresse" car elle aurait comploté dans le dos de l'UDC pour son élection au Conseil fédéral.

Nouvelle section bientôt créée

Une nouvelle section cantonale est en passe d'être créée aux Grisons. Elle comprendra des «personnalités en vue», a indiqué dimanche à Zurich son initiateur Reto Rauch en marge de la conférence de presse de l'UDC.

Président de l'UDC de Maienfeld et membre du comité central, Reto Rauch défend la ligne dure du parti. Il y a deux semaines, lors du lancement de la procédure d'exclusion, il a été le seul Grison à voter pour.

Bien avant cette date, à l'époque des ultimatum à l'encontre de l'UDC grisonne et de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, ce jeune UDC se mobilisait déjà pour créer une nouvelle section cantonale qui s'aligne davantage sur l'UDC Suisse.