Modifié

Berne priée de mettre de l'ordre dans la jungle du sucre présent dans les aliments

Une intervention parlementaire demande une meilleure information concernant le sucre présent dans les produits alimentaires.  [Christian Beutler - Keystone]
Une intervention parlementaire demande une meilleure information concernant le sucre dans les produits de consommation / Le Journal horaire / 50 sec. / le 26 décembre 2020
Fructose, dextrose, maltose, comment s'y retrouver? Une intervention parlementaire qui vient d'être déposée à Berne demande une meilleure information concernant le sucre présent dans les produits alimentaires.

"On doit être plus pédagogique sur les étiquettes, car il y a tellement d'informations concernant le sucre que l'on s'y perd".

Fructose, dextrose ou maltose: selon le conseiller national socialiste Samuel Bendahan, on ne sait pas toujours que derrière telle ou telle appellation, c'est en fait du sucre que l'on consomme.

Une intervention parlementaire qui vient d'être déposée à Berne propose donc d'y remédier, demandant une meilleure information concernant le sucre présent dans les produits alimentaires.

Des étiquettes plus claires

Pour Samuel Bendahan, il serait intéressant d'imaginer des étiquettes plus graphiques et plus claires permettant aux consommateurs de lire plus facilement la quantité présente dans tel ou tel aliment. "Un truc sympa serait pas exemple de mettre le nombre de cubes de sucre qu'il y a dans une portion."

Et le conseiller national d'ajouter: "Ce que je veux éviter c'est que les gens, en consommant un produit sur lequel il est marqué fructose ou sirop, pensent prendre quelque chose de sain alors que la molécule est la même."

Fausse bonne idée

Selon Benjamin Roduit, conseiller national PDC, il est utopique de croire que l'on va pouvoir discipliner les gens de cette manière. "Je m'aperçois qu'il y a une certaine lassitude de la population par rapport à toutes ces mises en garde contre des produits qui font partie du quotidien."

Pour lui, il s'agit d'une question de responsabilité individuelle. "Le problème majeur avec le sucre, c'est sa surconsommation qui peut entraîner soit une mauvaise hygiène dentaire, soit le diabète, soit encore le surpoids."

>> Ecouter le point de vue complet de Benjamin Roduit:

Pour Benjamin Roduit, conseiller national PDC, ce n'est pas une bonne idée de demander une meilleure information concernant le sucre présent dans les aliments [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Pour Benjamin Roduit, conseiller national PDC, ce n'est pas une bonne idée de demander une meilleure information concernant le sucre présent dans les aliments / Le Journal horaire / 1 min. / le 26 décembre 2020

Propos recueillis par Marie Giovanola

Adaptation web: Fabien Grenon

Publié Modifié