Modifié

L'axe ferroviaire du Gothard est menacé

Les blocs de roche dangereux pourraient aussi menacer l'axe routier. [Keystone]
Les blocs de roche dangereux pourraient aussi menacer l'axe routier. [Keystone]
Un piton rocheux d'un volume de plus de 1500 mètres cubes menace de s'effondrer sur l'Axenstrasse et sur la ligne ferroviaire qui mène au Gothard. Les autorités uranaises le feront sauter à la fin du mois de juillet.

C'est le système de mesure mis en place il y a deux ans
au-dessus de Sisikon qui a déclenché l'alerte dans la nuit de jeudi
à vendredi. Les voies de communication ont été fermées durant
plusieurs heures, mais ont été rouvertes vendredi.

Sous haute surveillance

Le rocher de 1'500 mètres cubes sera dynamité à la fin juillet.
D'ici là, il reste sous haute surveillance. Les géologues suivent
attentivement les mouvements des falaises qui dominent la rive du
lac d'Uri entre Sisikon et le Tellsplatte.



Le pan de rocher instable se trouve à une altitude de 1'300 mètres
et pourrait dévaler une gorge jusqu'au lac, 866 mètres plus bas.
Sur sa trajectoire se trouvent la ligne à haute tension, la voie
ferrée et la route de l'Axen.



En suivant les mouvements du rocher, les experts du canton d'Uri,
de l'Office fédéral des routes et des CFF sont arrivés à la
conclusion qu'il allait se détacher de la falaise durant l'année en
cours.

Dynamitage fin juillet

C'est la raison pour laquelle ils se sont prononcés pour un
dynamitage. Il devrait vraisemblablement avoir lieu durant la
dernière semaine de juillet.



La falaise instable ne peut être atteinte que par hélicoptère. Les
spécialistes chargés du dynamitage seront donc soumis à des
prescriptions de sécurité très particulières. Si l'opération
réussit, les voies de communications pourront être rouvertes le
jour même.



La direction des travaux du canton d'Uri a lancé un appel à la
prudence. Dans la région concernée, il est dangereux de se trouver
à proximité des rives ou sur le lac d'Uri.



agences/ma

Publié Modifié

Nouvel axe

Deux tunnels traversent le Gothard: le premier, ferroviaire, entre Göschenen et Airolo, date de 1882. L'autre, routier, a été achevé en 1980.

AlpTransit Gothard, filiale des CFF, a pour mandat de construire le nouvel axe du Gothard, c'est-à-dire 3 tunnels: celui du Monte Ceneri côté Tessin, le Gothard proprement dit et celui du Zimmerberg, au sud de Zurich.

L'ensemble permettra de relier Zurich à Milan en 2h40 au lieu de 4h20. Et surtout, de décharger la route de plusieurs milliers de camions quotidiens.

Le Tunnel du Gothard, 57 km, qui devrait être mis en service en 2014, sera le plus long tunnel au monde.