Modifié

Domaines skiables, restaurants, magasins, réunions privées, les nouvelles mesures du Conseil fédéral

Noël venant, le Conseil fédéral limite le nombre de clients admis et la pratique du chant [RTS]
Noël venant, le Conseil fédéral limite le nombre de clients admis et la pratique du chant / 19h30 / 1 min. / le 4 décembre 2020
Le Conseil fédéral a annoncé vendredi une série de nouvelles mesures concernant les magasins, les restaurants et les domaines skiables. Ceux-ci ne pourront ouvrir qu'avec une autorisation cantonale à partir du 22 décembre. Le nombre de personnes présentes dans un même magasin sera encore limité.

Domaines skiables

Alors que l'ouverture des stations de ski durant les vacances de Noël a été longuement évoquée ces derniers jours, le ministre de la Santé Alain Berset a déclaré devant la presse que le ski n'était pas le principal sujet de discussion actuellement au Conseil fédéral, alors que le risque pandémique demeure très présent. Mais le collège a estimé que les pistes de ski pouvaient rester ouvertes.

>> Lire aussi: Inquiet, le Conseil fédéral prend une série de mesures pour les stations de ski et les magasins. Suivez en direct la conférence de presse d'Alain Berset

Le Conseil fédéral a toutefois décidé de serrer la vis, sans toutefois aller aussi loin que ses voisins, dont certains ont carrément fermé les stations. Les domaines skiables ne pourront ainsi ouvrir qu'avec une autorisation cantonale à partir du 22 décembre. L'autorisation ne sera accordée que si la situation épidémiologique le permet.

Les domaines skiables doivent aussi disposer de concepts de protection stricts, afin d'empêcher la propagation du virus. Le masque sera obligatoire sur toutes les remontées, y compris sur les télésièges, les tire-fesses et dans les files d'attente. La distance devra aussi être respectée.

Dans les télécabines et autres moyens de transport fermés, seuls deux tiers des places pourront être occupées. La mesure vaut aussi bien pour les places assises que debout.

Les clients devront en outre attendre en dehors des restaurants jusqu'à ce qu'une table se libère. Les règles restent inchangées en salle et sur les terrasses: la consommation se fait assise et les tables sont limitées à quatre, à l'exception des familles.

Les cantons sont tenus de contrôler l'application des règles. En cas d'abus répétés, l'autorisation d'exploitation devra être retirée.

>> La réaction du conseiller d'Etat valaisan Christophe Darbellay dans Forum:

Christophe Darbellay. [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Christophe Darbellay se dit soulagé par les mesures prises par le Conseil fédéral / Forum / 4 min. / le 4 décembre 2020

>> Lire aussi: Partir en vacances de ski à Noël, est-ce trop risqué? L'avis des experts

Magasins

La période des fêtes de fin d'année comporte des risques supplémentaires d'infections, a aussi estimé le Conseil fédéral. Il renforce donc les mesures nationales après avoir consulté les cantons et l'ordonnance Covid-19 est modifiée en conséquence.

En vue des achats de Noël, le gouvernement limite le nombre de personnes pouvant être présentes en même temps dans un magasin. Dans les grands magasins, le nombre de mètres carrés par client passera de 4 à 10 dès mercredi prochain.

Les restrictions doivent inviter la population à planifier plus consciemment ses heures de shopping.

Restaurants

Dans tous les restaurants de Suisse, les données d'un client par table devront être recueillies, une pratique déjà en vigueur dans certains cantons. Quatre clients par table sont autorisés, davantage s'ils proviennent du même ménage.

Le Conseil fédéral a aussi décidé que les restaurants pourront fermer à la Saint-Sylvestre à 01h00 au lieu de 23h00. Le but est d'éviter des rassemblements désordonnés dans le cadre privé.

Réunions privées

Le gouvernement recommande vivement que les réunions dans le cadre privé ou dans les restaurants ne regroupent que deux foyers, pour éviter la multiplication des contacts.

La limite de dix personnes est maintenue au niveau national, certains cantons pouvant aller plus loin s'ils le désirent.

En présence de personnes à risque, le port du masque doit être privilégié et les distances doivent être respectées. "A chacun de prendre ses responsabilités", a indiqué Virginie Masserey, de l'OFSP.

Télétravail

Le télétravail est également vivement recommandé. L'idée, selon le Conseil fédéral, est de limiter au maximum les contacts avant les fêtes de fin d'année, surtout s'il est prévu de se réunir avec des personnes à risques.

Chant choral

Le chant est interdit en dehors du cercle familial et de l'école obligatoire, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Cela ne concerne pas seulement les choeurs mais aussi les chants en groupe lors des services religieux ou dans le cadre de traditions du Nouvel An.

boi avec ats

Publié Modifié

Alain Berset inquiet

Devant la presse vendredi, le ministre de la Santé Alain Berset s'est dit inquiet, sans être alarmiste, car la situation actuelle est fragile et instable, a-t-il averti. Pour éviter un retournement de situation et une nouvelle hausse des cas, les cantons les plus touchés doivent prendre de nouvelles mesures.

Aujourd'hui, pour la première fois depuis un mois, les nouveaux cas de coronavirus sont plus élevés qu'il y a une semaine, a constaté Alain Berset. La situation n'est toutefois pas la même dans toutes les régions.

Dans les cantons romands notamment, qui ont pris des mesures plus strictes, les cas diminuent. En Suisse alémanique, la tendance est plutôt à la stagnation à un très haut niveau, voire à une augmentation, a mis en garde le conseiller fédéral.

Il faut tout faire pour garder la situation sous contrôle et éviter une troisième vague, a déclaré le conseiller fédéral. Les prochains jours seront décisifs. Les cantons où la situation est particulièrement fragile seront contactés et appelés à prendre de nouvelles mesures plus strictes.

Faute d'effets, le ministre n'exclut pas une intervention fédérale. Des mesures pourraient être mises en oeuvre au niveau national ou régional.