Modifié

Logement et énergie en tête des dépenses mensuelles

Payer ses factures, à la fin du mois, c'est le lot de tous. [fizkes - Depositphotos]
Logement et énergie occupent la première marche des dépenses, selon une étude de l’OFS / Le 12h30 / 1 min. / le 23 novembre 2020
En 2018, le revenu disponible moyen des ménages privés se montait en Suisse à 7069 francs par mois. Une grande partie de ce montant, soit 5296 francs, a servi à la consommation de biens et services. Mais les ménages ont dépensé en moyenne un septième de leur budget pour le logement et l’énergie, soit 1456 francs.

C'est ce qui ressort de la dernière étude de l'Office fédéral de la statistique sur le budget des ménages basée sur l'année 2018. Les dépenses consacrées au logement et à l'énergie arrivent toujours en tête (14,4% du revenu brut), juste devant le paiement des impôts (11,7%). Suivent les contributions aux assurances sociales, AVS et 2ème pilier notamment (10,2%).

Assurances maladie

En 2018 toujours, chaque ménage en moyenne a dépensé 655 francs par mois pour payer les primes de l'assurance obligatoire (6,5%). C'est moins que ce qui est dépensé pour les transports par exemple (7,4%). Mais les ménages helvétiques dépensent plus pour l'assurance de base que pour acheter des aliments ou des boissons (6,3%, alcool non compris).

Un peu moins de 1600 francs pour l'épargne

Concernant le revenu disponible (c'est-à-dire ce que les ménages peuvent dépenser une fois qu'ils ont payé les cotisations sociales, les impôts ou les assurances maladies), ce revenu se monte à 7069 francs par mois. A nouveau, c'est une moyenne. L'OFS précise que 60% des foyers en Suisse disposent de moins que cela. Ensuite il y a toutes les dépenses de la vie courante.

Au final, en moyenne, il reste un peu moins de 1600 francs  pour épargner. Mais, précise l'OFS, les ménages qui gagnent moins de 5000 francs bruts par mois ne peuvent généralement rien mettre de côté.

Romain Bardet/ddup

Publié Modifié