Modifié

Le chocolat Toblerone fête ses 100 ans

La délicieuse friandise est fabriquée depuis 1908 à Berne [Keystone]
La délicieuse friandise est fabriquée depuis 1908 à Berne [Keystone]
Le Toblerone fête son centenaire cette année. La barre triangulaire, appréciée pour sa combinaison entre chocolat au lait et masse blanche alliant miel et amandes, constitue l'une des marques suisses les plus connues de par le monde.

Elle est exportée dans 120 pays. Aujourd'hui en mains
américaines (Kraft Foods), la marque bernoise a lancé jeudi dans la
ville fédérale les festivités de son siècle d'existence. Le
lancement d'une exposition itinérante et la parution d'un livre
viennent ponctuer un événement dédié à un produit qui traversé
l'histoire suisse durant le 20e siècle.

Un certain Theodor Tobler

Le premier Toblerone remonte à l'année 1908, fabriqué sur le
site historique de la société Tobler à la Länggassse, également le
quartier de l'Université de Berne. Il est le fruit du travail
commun de Theodor Tobler et de son cousin Emil Baumann. Son nom
désigne la contraction des mots Tobler et Torrone, nougat en
italien.

L'histoire de Tobler démarre en fait en 1867 avec l'ouverture par
Jean Tobler d'une confiserie dans la capitale. En 1899, l'affaire
prend de l'essor, Jean Tobler créé avec ses fils la chocolaterie
Tobler, marquant le début de la phase industrielle.

Un an après, le commerce est repris par Theodor, second fils de
Jean. Theodor Tobler est donc l'homme par qui la célèbre barre
arrive.

Alliance avec Suchard

Dans les années 1920, l'entreprise emploie quelque 2000
personnes à Berne et l'étranger. Elle verse de confortables
dividendes à ses actionnaires et développe une politique sociale à
l'égard de son personnel. En 1970, Tobler s'associe avec la société
neuchâteloise Suchard.

Douze ans plus tard, la nouvelle entité est acquise par
l'industriel germano-suisse Klaus Jacobs pour former Jacobs
Suchard, lui-même racheté en 1990 par l'américain Philip Morris qui
l'intègre dans sa division alimentaire Kraft Foods.

Les innovations se concentrent plutôt sur les dernières 40 années
d'histoire. A partir de 1969, des emballages de diverses couleurs
sont lancés. Dans les années 1990, le mini-Toblerone arrive sur le
marché. Enfin, l'an dernier, la marque bernoise apporte un
Toblerone complètement nouveau avec des raisins secs.

ats/tac/nr

Publié Modifié

35'000 tonnes par an

Depuis 1991, le Toblerone est exclusivement fabriqué dans l'usine de Berne-Brünnen, sise à l'entrée ouest de la ville. Auparavant, le site historique de production dans le quartier de Länggasse avait été cédé à l'Université de la ville fédérale.

Aujourd'hui, il se fabrique pas moins de 35'000 tonnes de Toblerone par an (une quantité qui a doublé au cours des douze dernières années), 2007 constituant à ce titre un record. La part des exportations atteint 96%.

Une forme qui intrigue

Les explications sur l'origine du chocolat en triangles en forme de dents agencées l'un derrière l'autre ne sont pas définitives. En tout cas pas le Cervin, dont l'image ne sera utilisée à des fins publicitaires que bien des années plus tard (en 2000).

D'autres avancent une évocation de la pyramide humaine formée par les danseuses des Folies bergères à Paris. Le secret de Theodor Tobler et de son cousin demeure.

La forme du Toblerone a donné des idées pour désigner d'autres objets. Ainsi, des défenses anti-char construites en Suisse dans les années 1930, avec une rangée de blocs de béton pyramidaux, prennent le nom le Toblerone.

On peut encore en voir entre Gland et Bassins (VD) si l'on emprunte le sentier didactique justement dit «Sentier des Toblerones».