Modifié

Les Verts soutiendront un double oui dans les urnes le 29 novembre

En assemblée virtuelle, les délégués Verts affinent leur stratégie sur les enjeux agricoles [RTS]
En assemblée virtuelle, les délégués Verts affinent leur stratégie sur les enjeux agricoles / 12h45 / 2 min. / le 24 octobre 2020
Lors de leur assemblée virtuelle samedi, les délégués des Verts se sont positionnés en faveur de l'initiative contre le commerce de matériel de guerre et de celle pour des multinationales responsables. Les deux objets sont soumis au vote le 29 novembre.

Comme l'assemblée des délégués se déroule en ligne, les nombres de voix lors des votes n'ont pas été précisément comptés. Les parts de bulletins vert, rouge ou blanc (abstention) ont été visuellement estimées.

Concernant l'initiative contre le commerce de matériel de guerre, "c'est très très vert sur mon écran donc elle est majoritairement acceptée", a relevé le président Balthasar Glättli. La conseillère aux Etats neuchâteloise Céline Vara a souligné entre autres que l'industrie de l'armement est une des plus polluantes au monde et que l'initiative est un "pas vers un monde plus pacifique".

L'initiative pour des multinationales responsables a également été visuellement majoritairement acceptée. "C'est une évidence que les entreprises dont leur siège est en Suisse, qui violent les droits humains ou causent des dégâts environnementaux à l'étranger, répondent de leurs actes", a avancé la conseillère aux Etats genevoise Lisa Mazzone.

"Le parti des solutions" face aux crises sanitaire et climatique

Peu avant les votes, le président du parti Balthasar Glättli avait déclaré que les Verts se profilent comme "le parti des solutions", notamment en temps de crise de Covid-19. Selon lui, il faut assurer un amortissement social de la crise qui soit à la fois efficace en termes d'emploi et qui accélère la transformation vers une économie verte.

A cette fin, il a présenté un plan en trois points. Balthasar Glättli a parlé d'"offensives", pour de nouveaux emplois dans le domaine des énergies renouvelables, pour donner des opportunités de formation aux personnes au chômage et pour répondre à une pénurie de travailleurs qualifiés dans le domaine des soins infirmiers et de la garde d'enfants.

>> Voir aussi le sujet du 19h30:

Réunis en assemblées, UDC et Verts critiquent la gestion de le deuxième vague montante du Covid-19 [RTS]
Réunis en assemblées, UDC et Verts critiquent la gestion de le deuxième vague montante du Covid-19 / 19h30 / 2 min. / le 24 octobre 2020

ats/boi/asch

Publié Modifié