Modifié

Le Conseil fédéral envisage d'imposer le masque dans les rues fréquentées

En Suisse, le port du masque n'est obligatoire nulle part en extérieur (ici au marché à Lausanne), mais cela pourrait changer. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Devra-t-on bientôt porter le masque dans les rues? / Le 12h30 / 2 min. / le 24 octobre 2020
Le Conseil fédéral envisage d'imposer le port du masque à l'extérieur, dans les rues fréquentées. La mesure figure dans un projet d'ordonnance envoyé vendredi aux cantons pour consultation et dévoilé samedi par le Blick. Certains centres-villes seraient notamment concernés.

Cette proposition du gouvernement fédéral suit la décision du canton de Berne, qui a décidé vendredi d'imposer le masque dans les lieux couverts situés à l’extérieur, comme les rues qui se trouvent sous les arcades de la capitale.

>> Lire aussi: Canton par canton, les mesures désormais en vigueur face au Covid-19

La décision bernoise apparaît aujourd'hui comme un premier pas vers une décision fédérale. Reste à savoir si cette proposition figurera dans les nouvelles mesures que doit annoncer le Conseil fédéral mercredi prochain.

De leur côté, les autorités bernoises n'excluent pas d'étendre encore ces prochains jours le port du masque dans l’espace public. Interrogé samedi dans le 12h30, le conseiller exécutif Pierre Alain Schnegg évoque les endroits où il y a beaucoup de monde, comme les centres-villes et les rues commerçantes. "Par contre, quand on se promène seul en forêt, le masque n'apporte rien", précise l'élu.

Un moyen de rappeler l'importance de la distance sociale

Mais, au niveau sanitaire, le masque à l'extérieur est-il un bon moyen pour lutter contre le Covid-19? La réponse de Didier Pittet, médecin-chef du service de prévention des infections aux Hôpitaux universitaire de Genève: "C'est probablement surtout un moyen de rappeler aux personnes qui se croisent l'importance de la distance sociale et de l'hygiène des mains, parce que ce sont ces deux mesures qui limitent la transmission du virus."

Pour Didier Pittet, "le fait d'avoir un masque sur le nez quand on se promène et quand on croise quelqu'un durant quelques secondes n'a aucun intérêt à part le fait de rappeler ces mesures". Attention donc, selon le médecin, porter un masque ne fait pas de vous quelqu'un de complètement protégé contre le virus.

>> Le Valais, épicentre des nouvelles mesures mais aussi de la contestation qui monte: débat entre Cyrille Fauchère, président de l'UDC du Valais romand, et Barbara Lanthemann, présidente du PS du Valais romand, dans Forum:

Débat entre Cyrille Fauchère, président de l'UDC du Valais romand et Barbara Lanthemann, présidente du PS du Valais romand. [RTS]RTS
Le Valais et ses mesures sanitaires au cœur de la contestation: débat entre Cyrille Fauchère et Barbara Lanthemann / Forum / 15 min. / le 24 octobre 2020

Adrien Krause/boi

Publié Modifié