Modifié

Canton par canton, la liste des nouvelles mesures anti-Covid-19

Covid-19 : Le Valais prend des mesures drastiques [RTS]
Covid-19 : Le Valais prend des mesures drastiques / Forum (vidéo) / 5 min. / le 21 octobre 2020
Face à la forte hausse des contaminations, de nouvelles mesures de protection édictées par la Confédération sont entrées en vigueur lundi 19 octobre. Certains cantons ont toutefois décidé d'aller plus loin et ont pris des dispositions supplémentaires. Tour d'horizon.

Pour rappel, les nouvelles mesures anti-Covid-19 annoncées par le Conseil fédéral sont entrées en vigueur lundi 19 octobre. Depuis cette date, le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos qui accueillent du public (à l'exception des écoles obligatoires et des salles de sport et de fitness, dans lesquels les plan de protection présentés s'appliquent).

Dans l'espace public, les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits, sauf les manifestations politiques ou de la société civile. Dans les lieux privés, lors d'événements et fêtes rassemblant plus de 15 personnes, l'identité des participants doit être relevée et les participants masqués lorsqu'ils sont debout. Pour consommer, ils doivent être assis. Les organisateurs de fêtes privées rassemblant plus de 100 personnes doivent, eux, présenter un plan de protection.

Dans les restaurants et bars, enfin, le port du masque est obligatoire, comme dans les autres établissements publics, sauf pour les clients qui sont assis, que ce soit à l'intérieur ou sur les terrasses. Il n'est pas possible de consommer debout. Enfin, les entreprises sont appelées à privilégier le télétravail lorsqu'il est possible.

>> Ci-dessous, la liste des cantons ayant pris des mesures qui vont plus loin que les mesures fédérales. Le nombre indiqué correspond aux cas pour 100'000 habitants enregistrés lors des 14 derniers jours (état jeudi 22 octobre à 16 heures).

Valais - 1055 cas pour 100'000 habitants

Canton le plus touché par la recrudescence de la pandémie au cours des 14 derniers jours, le Valais a annoncé mercredi des mesures qui, pour certaines, sont les plus sévères du pays. Elles entrent en vigueur dès jeudi 22 octobre.

Le port du masque sera obligatoire sur le lieu de travail, sauf pour les personnes qui disposent d'un bureau individuel. Dans l'espace public comme privé, les rassemblements spontanés ou organisés de plus de 10 personnes seront interdits.

Les lieux de divertissement, de loisirs et de culture (cinémas, théâtres, salles de concert, boîtes de nuit, musées, bibliothèques, piscines, fitness, salons érotiques) seront complètement fermés. Les restaurants et les bars, eux, devront tirer le rideau dès 22 heures et ne pas asseoir plus de quatre personnes à la même table, sauf s'ils sont du même ménage.

La pratique des sports de contact sera interdite (football, hockey, arts martiaux, etc.), sauf pour les professionnels, dont les matchs devront avoir lieu sans spectateurs. Enfin, dans les Hautes écoles, l'enseignement se fera exclusivement à distance.

>> Regarder le sujet du 19h30 revenir sur les mesures valaisannes:

Face à l'explosion des cas de Covid-19, le Valais annonce de nouvelles mesures. [RTS]
Face à l'explosion des cas de Covid-19, le Valais annonce de nouvelles mesures. / 19h30 / 1 min. / le 21 octobre 2020

Genève - 864

Mercredi 14 octobre, Genève devenait le premier canton à annoncer un renforcement des mesures anti-Covid en interdisant notamment les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l'espace public et en étendant l'obligation du port du masque.

Lire à ce sujet: Genève interdit à nouveau les rassemblements dès 15 personnes

Un point de situation sanitaire a été organisé par le canton mercredi 21 octobre. Un temps envisagé, un nouveau renforcement des mesures anti-Covid-19 n'aura finalement pas lieu dans l'immédiat, mais plutôt vraisemblablement la semaine prochaine, ont annoncé Anne Emery-Torracinta et Mauro Poggia.

Face au grand nombre de contaminations actuel, les personnes testées positives recevront désormais un SMS et devront se mettre spontanément en quarantaine, sans être systématiquement contactées par l'équipe de traçage du canton.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) comptent 200 patients atteints du virus (550 au plus fort de la première vague en avril) et seules les opérations chirurgicales urgentes sont maintenues. Les interventions non essentielles sont suspendues.

Vaud - 612

Le canton a annoncé l'organisation d'une conférence de presse consacrée au Covid-19 le vendredi 23 octobre à 13h30.

Fribourg - 725

La semaine dernière, la présidente du Conseil d'Etat fribourgois Anne-Claude Demierre avait confié à la RTS que le canton discutait de nouvelles mesures de protection, notamment l'extension de l'obligation du port d'un masque de protection dans d'autres lieux que les commerces. Depuis, ces mesures ont été rendues obligatoires par la Confédération.

Le canton a également renforcé ses équipes de traçage des contacts. Il envisageait la semaine passée de le porter à une quarantaine de personnes.

>> Plus de détails dans notre article: "Le Conseil d'Etat fribourgeois discute de nouvelles mesures"

Neuchâtel - 677

Le canton avait annoncé l'entrée en vigueur à partir de lundi 19 octobre de nouvelles règles, notamment la limitation des rassemblements dans l'espace public à 30 personnes. Les nouvelles mesures annoncées dimanche par le Conseil fédéral les ont toutefois rendues en grande partie caduques.

>> Plus de détails: Neuchâtel annonce un durcissement des mesures contre le Covid-19

Jura - 917

Le canton n'a pas annoncé récemment de nouvelles mesures, mais l'Hôpital du Jura a communiqué lundi qu'il fermait les urgences de Porrentruy pour concentrer ses ressources sur le site de Delémont.

Berne - 338

Le canton a été le premier à annoncer, dimanche, l'interdiction des événements rassemblant plus de 1000 spectateurs, matchs de foot et de hockey y compris. Si, à l'intérieur des stades, les distances peuvent être maintenues, ce n'est pas le cas dehors, estiment ses autorités.

Berne revient donc à la situation prévalant avant le 1er octobre. L'interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes avait été la première mesure du Conseil fédéral le 28 février pour contenir la pandémie de Covid-19. Prononcée jusqu'à fin août, elle avait été prolongée jusqu'au 30 septembre en raison du nombre important de nouvelles infections.

>> Plus de détails dans notre article: Le canton de Berne interdit à nouveau les grandes manifestations

Argovie - 242

Depuis mardi 20 octobre, les bars et les clubs argoviens ne peuvent pas accueillir plus de 50 clients, et le port du masque y est obligatoire, y compris pour les personnes assises. Les organisateurs d'événements privés, eux, doivent également collecter les coordonnées des personnes présentes même si elles sont moins de 15.

Bâle-Ville - 231

Les autorités bâloises ont décidé de limiter à 1000 personne la participation aux grands événements à partir de mercredi 21 octobre et jusqu'à la fin de l'année. La mesure touche tout particulièrement le FC Bâle, qui devra, tout comme l'équipe bernoise de Young Boys, jouer devant un public réduit.

Les élèves de tous les degrés sauf de l'enfantine et du primaire, eux, devront porter un masque pendant les cours, et ce dès lundi 26 octobre, a également décidé le canton, qui veut éviter ainsi de devoir fermer des écoles.

Lucerne - 315

Le canton a annoncé mercredi 21 octobre qu'il rendait le port du masque obligatoire dans les écoles secondaires (collège/cycle d'orientation) pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Soleure - 198

Bars, discothèques et boîtes de nuit doivent désormais fermer à 1h du matin en terres soleuroises. Le gouvernement du canton en a décidé ainsi en raison de la forte hausse des infections au Covid-19. Par ailleurs, le nombre de personnes présentes dans les clubs restera limité à 300.

Il a aussi fixé à 50 le nombre de personnes autorisées à assister à des évènements publics et privés sans mesures particulières de protection, excepté le port du masque.

Zurich - 369

Le canton de Zurich envisage d'emboîter le pas de Berne et d'interdire les événements rassemblant plus de 1000 personnes, matchs de foot et de hockey compris, mais n'a pas encore annoncé sa décision.

Les employés de la ville de Zurich, eux, devront porter un masque dans les bâtiments de l'administration, même dans les secteurs où le public n'a pas accès. Ils ne pourront l'enlever que s'ils sont assis, pour autant que la distance minimale de 1,5 mètre soit garantie.

Tessin - 350

Le port du masque est à présent obligatoire dans tous les bâtiments administratifs du Tessin et le télétravail sera facilité, a annoncé le gouvernement tessinois mercredi. Le nombre de nouvelles infections a presque doublé en 24 heures dans le canton italophone.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié