Publié

Podcast - Pourquoi la Suisse pourrait manquer de beurre?

En 2020, la Suisse a dû importer du beurre étranger. La mention "B" est pour une provenance de l'Union européenne. [Michel Darbellay - DR]
En 2020, la Suisse a dû importer du beurre étranger. La mention "B" est pour une provenance de l'Union européenne. [Michel Darbellay - DR]
L'interprofession du lait a fait mercredi dernier la demande au Conseil fédéral de pouvoir importer 500 tonnes de beurre européen supplémentaires, alors que les contingents ont déjà été augmentés par deux fois en 2020. Mais comment est-il possible que la Suisse entrevoie une pénurie de beurre?

IP Lait explique cette nécessité d'importation par une production de beurre à la baisse, alors que la demande est en hausse, notamment en raison du semi-confinement de ce printemps, qui a poussé les gens à cuisiner à la maison, et le coup d'arrêt donné au tourisme d'achat.

Mais est-ce qu'on consomme trop de beurre? "Il y a des mécanismes économiques du drainent la matière grasse du lait, dont on pourrait faire du beurre, vers d'autres secteurs du marché, notamment certains fromages frais. La question, ce n'est donc pas est-ce qu'on est trop friands de beurre, mais qu'est ce qu'on fait du lait qu'on produit en Suisse", répond Jérémie Forney, anthropologue à l'Université de Neuchâtel et spécialiste du monde agricole, dans Le Point J.

Notre production laitière nationale serait tout à fait à même de répondre à notre consommation de beurre. Mais le lait produit dans les fermes de Suisse va partir dans différents canaux et être transformé en une multitude de choses différentes.

Jérémie Forney, anthropologue à l'Université de Neuchâtel

Importer près de 3000 tonnes de beurre en un an, est-ce exceptionnel? Quelle est la place du beurre dans la vie des Suisses?

>> Ecouter l'épisode en entier:

Logo Le point J [RTS]RTS
Pourquoi la Suisse pourrait-elle manquer de beurre? / Le Point J / 10 min. / le 19 octobre 2020

Jessica Vial et l'équipe du Point J

Publié

Le casse-tête des étiquettes

De nombreux consommateurs ont souligné le manque de clarté des emballages du beurre importé que l'on peut désormais trouver dans les commerces suisses: un beurre européen sera simplement marqué d'une lettre "B", alors que le beurre indigène arbore une lettre "A".

"Nous demandons au minimum que le beurre ait des emballages clairs, qui différencient le beurre suisse et le beurre importé", réagit Francis Egger, vice-directeur de l'Union Suisse des paysans.

<b>>> Ecouter l'émission On en parle du 12 octobre sur le sujet:</b>

<iframe src='//tp.srgssr.ch/p/srf/embed?urn=urn:rts:audio:11634891&start=' allowfullscreen width='100%' height='58' frameborder='0' name='Où est passé le beurre suisse?' allow="geolocation *; autoplay; encrypted-media"></iframe>