Modifié le 28 juin 2010 à 11:35

Les hooligans n'auront qu'à bien se tenir

La décision du Tribunal fédéral inquiète plusieurs clubs sportifs.
Les hooligans qui dépasseront les limites seront renvoyés illico. [Keystone]
Lors de l'Euro 2008 en juin prochain, les supporters violents pourront être renvoyés chez eux par avion immédiatement après un match, même si cela empiète sur les heures de repos nocturne, a décidé le Conseil fédéral.

Le gouvernement a en effet modifié mercredi l'Ordonnance sur
l'infrastructure aéronautique (OSIA) afin de permettre des vols de
nuit dans les aéroports suisses. Néanmoins, ces vols de nuit ne
pourront avoir lieu que si l'ordre public est menacé, a précisé
l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Lors de manifestations d'importance nationale, l'OFAC pourra
délivrer une autorisation si des débordements peuvent se produire.
La décision sera prise au cas par cas: il ne s'agit pas d'un
assouplissement général des règles applicables aux vols de nuit,
a-t-il souligné. La révision entrera en vigueur le 1er mars
prochain.

Conditions actuelles très strictes

En règle générale, les vols sont interdits entre 22h heures et
6h. A Genève-Cointrin et Zurich-Kloten, l'interdiction débute à
minuit et prend fin à 6h. Cependant, à certaines conditions, les
atterrissages sont admis à Genève dès 5h du matin.





A l'heure actuelle, les dérogations à l'interdiction de voler la
nuit ne sont tolérées que pour les atterrissages forcés, les
aéronefs engagés dans des opérations de sauvetage, de secours et de
police, ainsi que pour les appareils militaires et aéronefs d'Etat
au bénéfice d'une autorisation de la Confédération.





ats/sun

Publié le 02 mars 2008 à 19:49 - Modifié le 28 juin 2010 à 11:35

Un tournoi pour les minorités linguistiques

Les minorités linguistiques d'Europe participeront à un tournoi de football du 31 mai au 7 juin aux Grisons. Elles veulent ainsi faire connaître leurs cultures et sensibiliser l'opinion publique à leurs luttes.

Le tournoi, qui porte le nom d'Europeada 2008 et dont c'est la première édition, se tiendra juste avant l'Euro. Il a été mis sur pieds par l'Union fédéraliste des communautés ethniques européennes (UFCE) et la Lia Rumantscha, la fédération des rétoromanches.

Vingt équipes sont inscrites, a indiqué le chef du projet mercredi devant les médias à Zurich.

Les équipes viennent de treize pays européens, dont la Russie, le Danemark, l'Angleterre et l'Espagne. Des minorités peu connues prendront part au tournoi, par exemple les Sorbes, une minorité slave d'Allemagne, ou les Aroumains de Macédoine et de Roumanie. La Suisse sera représentée par une équipe rétoromanche.

Les organisateurs attendent quelque 500 joueurs et accompagnateurs.

La journée du 4 juin sera consacrée à des débats et des échanges culturels à Disentis (GR).