Publié

Arrêté en Biélorussie, Tanguy Darbellay est de retour en Suisse

Le jeune lutteur Tanguy Darbellay est de retour en Suisse [RTS]
Le jeune lutteur Tanguy Darbellay est de retour en Suisse / 19h30 / 2 min. / le 19 août 2020
Arrêté en marge des manifestations en Biélorussie la semaine dernière, le lutteur valaisan Tanguy Darbellay a atterri mercredi en fin de journée à Genève où il a témoigné de son vécu à la RTS. Il n'a pas subi de violences, contrairement aux manifestants biélorusses.

Tanguy Darbellay a été accueilli par sa famille à Cointrin, avant de se confier au 19h30. Il s'est dit d'emblée content d'être de retour sur sa terre natale.

Revenant sur son arrestation à Minsk, il en a décrit les circonstances. "Il y avait un grand boulevard vide, donc j'ai demandé aux policiers si je pouvais passer par là, ça me permettait d'économiser 30 minutes", raconte-t-il. "Et on m'a dit 'oui, pas de souci'. Mais une centaine de mètres plus loin, on m'a gentiment demandé de rentrer dans l'un des bus qui menaient à la prison".

Arrivée "un peu musclée" à la prison

Le champion suisse de lutte libre assure que son interpellation s'est déroulée de manière sereine. "J'ai été plus que coopérant (…) J'ai demandé si c'était obligatoire [de monter dans le bus]. On m'a dit de ne pas trop discuter, donc je suis rentré".

A l'arrivée à la prison, "c'était un peu plus musclé jusqu'à ce qu'on nous mette à part, les étrangers", dit-il évasivement. "J'ai eu la chance d'être rapidement séparé des Biélorusses, je les plains franchement. Moi j'ai été un peu épargné par tout ça".

"Je ne peux pas me plaindre"

Alors que de nombreux témoignages font état de violences sur les manifestants, Tanguy Darbellay confirme avoir entendu beaucoup de choses, mais sans rien voir personnellement. "On était isolés en tant qu'étrangers. A part à l'arrivée où j'ai reçu quelques coups, je ne peux pas me plaindre".

Le Valaisan est du reste bien décidé à retourner à Minsk. "J'aimais la Biélorussie et les Biélorusses avant, je les aime toujours et je les aimerai toujours", confie-t-il. "Oui, je vais y retourner".

Propos recueillis par Philippe Revaz/oang

Publié

Le témoignage du père de Tanguy Darbellay dans Forum

Tanguy Darbellay avait été libéré vendredi dernier après cinq jours de détention à Minsk. A l'image d'autres étrangers, le sportif suisse a échappé à la sévérité de la répression des manifestations.

A sa libération, son père avait témoigné dans l'émission Forum, assurant déjà que son fils allait bien.

>> L'interview du père de Tanguy Darbellay dans Forum:

Libération de Tanguy Darbellay, arrêté en Biélorussie: interview de Christian Darbellay [RTS]
Libération de Tanguy Darbellay, arrêté en Biélorussie: interview de Christian Darbellay / Forum (vidéo) / 6 min. / le 14 août 2020

Préoccupations de la Suisse

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) s'est dit mercredi préoccupé par "la situation tendue" en Biélorussie et appelle les autorités à faire preuve de retenue et à libérer les manifestants pacifiques.

Elle exige que le pays respecte les droits de l'homme, en particulier le droit de réunion et d'association et le droit à des élections libres et équitables, indiquent les services du conseiller fédéral Ignazio Cassis.

Par ailleurs, la Suisse regrette que la mission spéciale d'évaluation des élections du Bureau de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) n'ait pas pu observer l'élection.