Banner du 11 août 2020 [Keystone]
Publié Modifié

Angoisse des milieux sportifs sur la limite à 1000 personnes

- Les milieux culturels et sportifs sont suspendus à la décision très attendue du Conseil fédéral mercredi sur la limitation actuelle des rassemblements à 1000 personnes. Les dirigeants sont unanimes: le maintien de la limite de 1000 spectateurs menacerait la pérennité des clubs de football et de hockey sur glace professionnels.

- L'Espagne a enregistré en deux semaines la plus forte progression de cas de Covid-19 détectés parmi les grands pays d'Europe occidentale. Les îles Baléares sont-elles menacées de passer sur la liste rouge de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP)? C'est ce qu'avançait lundi le Blick en se basant sur l'augmentation des cas testés positifs au Covid-19 dans l'archipel.

- La Suisse compte 187 nouveaux cas de coronavirus, a annoncé mardi l'OFSP. Un décès supplémentaire est à déplorer, portant le total à 1713.

- L'OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

21h30

La survie des clubs de football et de hockey en jeu

C’est une décision très attendue que prendra mercredi le Conseil fédéral: il doit se prononcer sur la limitation actuelle des rassemblements à 1000 personnes au maximum. Les milieux culturels et sportifs réclament un assouplissement. Pour les clubs de football et de hockey sur glace professionnels, c’est une question de survie.

Les dirigeants sont quasi unanimes: le maintien de la limite actuelle de 1000 spectateurs serait catastrophique et menacerait la pérennité des clubs. Car s’ils n’ont pas de spectateurs, ou très peu, ils n’ont guère de recettes. En Suisse, où les droits TV n’apportent que de faibles revenus aux clubs, ce sont les recettes de la billetterie, des buvettes et autres sponsors locaux qui rapportent des millions de francs.

Pour pouvoir accueillir davantage de spectateurs, les clubs de football et de hockey sont prêts à tout mettre en œuvre pour respecter les consignes sanitaires, comme la distanciation et le port du masque.

>> Regarder le sujet du 19h30:

Les milieux sportifs réclament un assouplissement de la limite des 1'000 spectateurs. [RTS]
Les milieux sportifs réclament un assouplissement de la limite des 1'000 spectateurs. / 19h30 / 2 min. / le 11 août 2020

21h00

Berne met une option sur un traitement expérimental

La Confédération a passé précommande au laboratoire zurichois Molecular Partners pour son traitement expérimental contre le nouveau coronavirus (Sars-Cov-2).

En cas d'homologation, Berne jouira ainsi d'un accès prioritaire sur les 200'000 premières doses du médicament et du droit d'en obtenir jusqu'à 3 millions supplémentaires.

Après la signature d'un contat similaire sur le vaccin en développement de Moderna la semaine dernière, la Suisse diversifie sa stratégie de lutte contre le Covid-19, précise mardi un communiqué de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

>> Les explications du 19h30:

La Suisse place ses espoirs dans un possible médicament contre le coronavirus. [RTS]
La Suisse place ses espoirs dans un possible médicament contre le coronavirus. / 19h30 / 1 min. / le 11 août 2020

Programme lancé fin avril

Molecular Partners a lancé fin avril en collaboration avec l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP) un programme thérapeutique contre le Covid-19, reposant sur la plateforme Darpins.

Le laboratoire a combiné plusieurs de ces petites protéines avec pour objectif de bloquer de manière efficace la pénétration du virus dans les cellules et de l'empêcher de développer des résistance.

Les premiers tests sur l'homme sont agendés à l'automne.

>> Les explications de la Dre Pauline Vetter du Service des maladies infectieuses des HUG dans le 19h30:

 

Pauline Vetter: « c’est un traitement prometteur mais en phase de développement » [RTS]
Pauline Vetter: « c’est un traitement prometteur mais en phase de développement » / 19h30 / 4 min. / le 11 août 2020

>> Les précisions d'Alexandra Richard dans le 12h30:

Alessandro Diana, spécialiste des maladies infectieuses et membre à Infovac.ch [DR - Infovac.ch]DR - Infovac.ch
La Suisse commande un médicament contre le coronavirus / Le 12h30 / 4 min. / le 11 août 2020

17h25

Stabilité sur le marché des places d'apprentissage

Le marché des places d’apprentissage est stable, selon des tendances observées dans les cantons par la Task Force "Perspectives Apprentissage 2020". Près de 66'000 contrats ont été signés dans toute la Suisse jusqu’à fin juillet, soit une diminution de 1% sur un an.

Le nombre de contrats conclus pour la rentrée 2020 dans les cantons de Vaud, de Genève et du Tessin est toutefois jusqu'ici nettement inférieur à celui de l'année précédente à la même époque. Cette différence est due au fait que la phase de recrutement, qui intervient plus tard en Suisse romande et au Tessin, a coïncidé avec le confinement, explique mardi le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI).

Le retard constaté durant les mois d'avril à juin a toutefois été quelque peu rattrapé. A fin juillet, les conclusions de contrats d’apprentissage dans ces cantons représentaient en volume à peu près 90% de celui des contrats signés à fin juillet 2019. Il est encore possible de conclure des contrats d’apprentissage pour la rentrée 2020, rappelle par ailleurs le SEFRI.

En Suisse alémanique, le marché des places d’apprentissage n'a pas connu de grands changements. Le nombre de contrats conclus jusqu'à fin juillet était même plus élevé qu’en 2019 dans certains cantons.

17h15

Le Jura soutient sa culture pour atténuer la crise

Le canton du Jura a octroyé depuis avril 625'000 francs d'indemnisation aux acteurs et aux institutions culturels pour atténuer les effets du Covid-19. Pour l'heure, l'Office de la culture a reçu 67 demandes d'indemnisation, un chiffre dans la moyenne des autres cantons.

Un tiers d'entre elles proviennent d'indépendants alors que le reste a été déposé par des entreprises culturelles. La moitié des demandes proviennent du domaine des arts de la scène comme le théâtre, la danse et la musique, a détaillé mardi le Département de la formation, de la culture et des sports. Le montant moyen indemnisé pour l'heure est de 14'000 francs par dossier. D'autres demandes, dont celle du festival du Chant du Gros, sont pendantes.

Le canton du Jura a débloqué 2,3 millions de francs pour indemniser les acteurs et les institutions culturels qui ont subi un manque à gagner durant la crise. Cette somme est financée pour moitié par la Confédération.

15h50

Table ronde de Guy Parmelin avec l'industrie d'exportation

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a invité mardi des représentants de l'industrie d'exportation à une table ronde. Les débats ont été dominés par les défis à relever et les étapes nécessaires pour une reprise rapide des exportations. Les participants ont eu un échange "fructueux" sur les conséquences de la crise du coronavirus pour l'industrie d'exportation suisse, indique le Département fédéral de l'économie (DEFR). Ils ont cerné ensemble les étapes nécessaires pour une reprise rapide des exportations.

Lors de la réunion, l'Union suisse des arts et métiers a défendu un respect "sans compromis" du frein aux dépenses. L'augmentation de la dette observée à l'étranger n'est pas un modèle pour la Suisse, souligne l'organisation, exigeant une réduction "la plus rapide possible" des dettes liées au Covid-19.

Au deuxième trimestre, le commerce extérieur suisse a subi un recul historique, rappelle le DEFR.

La table ronde a réuni les représentants de 19 associations économiques et chambres de commerce, le Secrétariat d'Etat à l'économie et "Switzerland Global Enterprise", le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation et son réseau swissnex, Présence Suisse ainsi que l'Assurance suisse contre les risques à l'exportation.

12h50

Les cinémas touchés de plein fouet

Pour Edna Epelbaum, présidente de l’Association cinématographique suisse et exploitante de 30 sallles de cinémas dans l'arc jurassien et le canton de Berne, la situation est "extrêmement frustrante", cumulant l'été, le Covid et les sorties de films repoussées.

"La situation est assez fragile pour les exploitants de salles de cinéma", explique-t-elle. Elle précise que les salles sont ouvertes, mais avec une capacité très réduite, soit par des ouvertures seulement le week-end ou alors des complexes où certaines salles restent fermées.

>> Son interview dans le 12h30:

Des personnes s'installent avant de visionner le film "L'île aux oiseaux" dans la salle de projection du Cinema CityClub le jour de sa réouverture lors de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) le 6 juin 2020 à Pully près de Lausanne. [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Les cinémas sont désertés depuis la crise sanitaire / Le 12h30 / 4 min. / le 11 août 2020

12h25

187 nouveaux cas comptabilisés

La Suisse compte 187 nouveaux cas de coronavirus, a annoncé mardi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un décès supplémentaire est à déplorer, portant le total à 1713.

La Suisse dénombrait 105 cas supplémentaires lundi. Ce nombre n'est plus repassé sous la barre des 100 cas depuis le 3 août.

Taux d'incidence à 12 pour 100'000 habitants

Sur les sept derniers jours, le nombre total d'infections est de 1031, indique le bulletin d'information quotidien de l'OFSP. Pour 100'000 habitants, le taux d'incidence est de 12.

Depuis le début de la pandémie, 36'895 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 847'325 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein.

Onze hospitalisations supplémentaires

La Suisse recense onze hospitalisations de plus que lundi. Le nombre de personnes hospitalisées depuis le début de la pandémie se monte désormais à 4392.

Le pays dénombre par ailleurs 1331 personnes en isolement. 4212 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 13'994 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

11h05

Baisse importante des nuitées attendue au Tessin

Le secteur hôtelier tessinois s'attend toujours à une baisse importante des nuitées hôtelières sur l'ensemble de 2020, malgré l'afflux massif des touristes confédérés, notamment romands, qui ont plébiscité le canton italophone pour y passer les vacances d'été.

"Nous n'avons pas récupéré pendant la période estivale ce que nous avons perdu entre les mois de mars et mai", a confié mardi à AWP Lorenzo Pianezzi, président de la section tessinoise d'Hotelleriesuisse. Sur l'ensemble de l'exercice, il dit s'attendre pour la branche à une contraction d'au moins 25% du chiffre d'affaires.

Un recul de 20% pour la fréquentation

"En termes de fréquentation, le recul devrait avoisiner les 20%", estime l'hôtelier tessinois, rappelant que ces dernières années, les nuitées sont restées stables autour de 2,3-2,4 millions. Le secteur touristique emploie quelque 22'000 personnes au sud des Alpes et représente environ 10% du produit intérieur brut (PIB) cantonal.

08h40

Les îles Baléares pourraient prochainement passer en liste rouge

Epargnées tout comme les îles Canaries la semaine dernière – alors que toute la péninsule ibérique était placée sur la liste de quarantaine – les Baléares, destination appréciée des Suisses, pourraient bien à leur tour être menacées.

L'OFSP place les pays ou régions sur la liste rouge lorsque la limite des 60 cas de contagions pour 100'000 habitants, lors des 14 derniers jours, est dépassée. Et les Baléares viennent justement de franchir ce seuil vendredi dernier, se situant désormais à 60,12.

Les bars et les magasins étaient fermés à cause de la pandémie de Covid-19 dans la rue de Punta Ballena, à Magaluf, le 15 juillet 2020. [Atienza - Keystone/epa]Atienza - Keystone/epa
Prochainement les Baléares sur liste rouge? / Le Journal horaire / 1 min. / le 11 août 2020

Hausse des contagions

La hausse des contagions depuis une quinzaine de jours ne fait aucun doute. Ce seuil était inférieur à dix à la fin du mois de juillet. Il s'est donc multiplié par six en l'espace de quinze jours.

Les Baléares ont pourtant pris toutes les précautions possibles, ont choisi de ne pas rouvrir les discothèques, de fermer certaines rues très animées à Magaluf, sur l'île de Majorque, la nuit, si certains débordements étaient constatés.

07h00

Une rentrée des classes pas comme les autres

Des gymnasiennes masquées le jour de la rentrée scolaire, le 10 août 2020 au gymnase de Kirchfeld (BE). [Anthony Anex - Keystone]Des gymnasiennes masquées le jour de la rentrée scolaire, le 10 août 2020 au gymnase de Kirchfeld (BE). [Anthony Anex - Keystone]Lundi, les étudiants bernois ont été les premiers en Suisse à faire leur rentrée sous le signe du masque. Tous doivent le porter, à partir du moment où les distances de sécurité ne peuvent être respectées.

Pour les enseignants, c'est un soulagement. Ils se réjouissent de ce quasi retour à la normale, en soulignant les sérieuses limites de l'enseignement à distance, notamment en ce qui concerne la motivation des étudiants.

>>  Le reportage du 19h30 au gymnase français de Bienne :

La rentrée a sonné pour les gymnasiens bernois, une rentrée placée sous le signe du port du masque obligatoire [RTS]
La rentrée a sonné pour les gymnasiens bernois, une rentrée placée sous le signe du port du masque obligatoire / 19h30 / 2 min. / le 10 août 2020

Mais si cette rentrée masquée a déjà commencé à Berne, d'autres cantons se préparent également à reprendre, dans des conditions similaires.

Le 19H30 de la RTS a ainsi pu recueillir le témoignage de plusieurs étudiants romands. Si certains se disent gênés par l'inconfort de cet équipement de protection, tous soulignent les limites de l'enseignement à distance.

>> Les témoignages recueillis par le 19h30 :

Appréhension et réactions des jeunes Romands qui devront effectuer leur rentrée masquée [RTS]
Appréhension et réactions des jeunes Romands qui devront effectuer leur rentrée masquée / 19h30 / 1 min. / le 10 août 2020

>> Lire aussi: Plaidoyer pour une école forte et sûre à l'heure de la rentrée et du Covid-19

06h50

Les Grisons, Schaffhouse et Zoug sur la liste orange de la Belgique

La Belgique a mis en garde ses citoyens contre des voyages dans les cantons des Grisons, de Schaffhouse et de Zoug. Ces trois cantons ont été placés sur la liste orange des régions à risque en raison du Covid-19. Le canton de Genève est lui toujours classé "rouge".

Le "Blick Online" a mentionné lundi l'actualisation du site Internet du ministère belge des Affaires étrangères. Les voyageurs sont appelés à une vigilance accrue dans les pays placés sur la liste orange. Au retour, il leur est conseillé d'observer une quarantaine ou d'effectuer un test au coronavirus.

Début août, le ministère belge avait placé Genève, Vaud et le Valais sur sa liste rouge et interdit les séjours non urgents dans ces cantons. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères Ignazio Cassis était alors intervenu et Bruxelles a retiré Vaud et le Valais de sa liste, mais pas Genève. En juillet, c'était au tour du Tessin de figurer sur la liste orange de la Belgique.

06h45

Les EMS en ordre dispersé

Les EMS vont affronter une potentielle deuxième vague de coronavirus en ordre dispersé. Il n'existe pas de plan de protection national, ni de directives assez précises dans certains cantons. Les règles sanitaires ne sont donc pas toujours les mêmes entre les maisons de retraite, qui avaient été frappées très durement au début de la pandémie.

Pour Tosca Bizzozzero, gériatre et présidente du groupement des médecins d'EMS vaudois, on aurait pu faire mieux au niveau cantonal, car les établissements ont reçu des directives très larges et on met beaucoup la responsabilité sur chaque institution pour s'organiser selon ses moyens.

>> L'interview de Tosca Bizzozzero dans l'émission Forum:

Les EMS déplorent l'absence d'un plan national unifié pour lutter contre le coronavirus [RTS]
Les EMS déplorent l'absence d'un plan national unifié pour lutter contre le coronavirus / Forum (vidéo) / 6 min. / le 10 août 2020

06h30

105 nouveaux cas dénombrés lundi

La Suisse comptait 105 nouveaux cas de coronavirus lundi, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Aucun décès supplémentaire n'est à déplorer, mais deux nouvelles hospitalisations sont signalées.

Le nombre de décès se monte à 1712. Et 4381 personnes ont dû être hospitalisées depuis le début de la pandémie.

>> Lire aussi: Le coronavirus en chiffres et en cartes

La Suisse comptait 152 cas supplémentaires dimanche. Elle était auparavant repassée sous la barre des 100 cas (66) au début de la semaine dernière. Dès le mardi et pour le reste de la semaine, ce seuil a été nettement franchi.

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus