Le suivi de la situation du 31 juillet. [Keystone]
Publié Modifié

La barre des 200 nouveaux cas à nouveau franchie en Suisse

- La Suisse a enregistré 210 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, a annoncé vendredi l'OFSP. C'est la deuxième journée de suite que la barre des 200 nouveaux cas est franchie, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis le 23 avril.

- Le nombre total de cas enregistrés en Suisse et au Liechtenstein atteint désormais 35'232, a précisé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), qui relève un nouveau décès. Le total des victimes du Covid-19 est désormais de 1705.

- Face à l'augmentation des cas, le canton de Genève a ordonné vendredi la fermeture de toutes les boîtes de nuit, discothèques, dancings et cabarets.

- Les bons promotionnels offerts aux touristes qui séjournent plusieurs nuits dans un même canton connaissent un grand succès, notamment dans les cantons du Valais, du Tessin et de Vaud. Ce dernier entend en proposer davantage, financés par l'Office du tourisme du canton.

- L'OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

23h05

Fête du foot sous surveillance à Berne

De nombreux supporters des Young Boys ont célébré vendredi soir le 14e titre de champion de Suisse de football dans la vieille ville de Berne. La police observait la situation très attentivement en raison du coronavirus.

Une grande animation régnait dans l'Aarbergergasse, près de la gare de la Ville fédérale. "Pour que tout le monde se réveille en bonne santé demain, nous cherchons le dialogue sur place et nous recommandons de faire la fête à un autre endroit", a écrit la police en fin de soirée sur Twitter.

Selon des informations provenant des bars et restaurants de cette rue, la police a "bouclé" la rue. Une information confirmée par la police sur le réseau social: "en raison de la foule, nous avons limité l'accès à l'Aarbergergasse", écrivait-elle. "Nous avons de la compréhension pour la joie (des supporters). Mais le coronavirus fait aussi la fête, alors gardez vos distances".

L'exécutif de la ville avait appelé jeudi les supporters à célébrer un éventuel titre dans le calme et à penser aux dangers du coronavirus.

>> Lire l'article sur le sacre de Young Boys: Super League

21h30

Tests obligatoires à l'aéroport de Bâle-Mulhouse

Les passagers en provenance de Turquie, d'Israël et de Serbie doivent obligatoirement passer un test de dépistage du Covid-19 à l'EuroAirport (EAP) de Bâle-Mulhouse. La mesure entre en vigueur samedi.

Les tests sont effectués "de manière obligatoire et systématique" pour tous les passagers à partir de 12 ans provenant de ces trois pays, a indiqué vendredi l'EuroAirport. Les délais d'entrée sur les territoires français et suisses sont prolongés.

Les tests obligatoires pour les passagers en provenance de ces trois pays sont réalisés sur ordre de l'Etat français, a précisé Stefan Wyser, porte-parole de l'EAP, à l'agence Keystone-ATS. Le test est obligatoire pour les passagers qui se rendent ensuite en France, mais aussi en Suisse.

Il n'y a pour l'heure pas de test obligatoire dans les aéroports de Genève et de Zurich. Le Conseil fédéral est seul habilité à instaurer une telle obligation, a précisé une porte-parole de l'aéroport de Zurich. La France a annoncé il y a une semaine que les passagers en provenance de 16 pays doivent obligatoirement passer un test à leur arrivée sur territoire français.

18h00

Bars et discothèques premiers foyers d'infection identifiés

Les bars et discothèques sont les foyers d'infection au coronavirus les plus importants, selon les premiers chiffres nationaux disponibles en la matière. L'Office fédéral de la santé publique a compilé les données des deux dernières semaines à la demande de la télévision alémanique SRF.

L'origine de l'infection est connue dans moins de la moitié des cas, mais parmi les causes identifiées par l'OFSP sur la base des rapports des médecins (soit 729 cas entre le 16 et le 30 juillet), les discothèques et clubs dominent avec 42%, suivis des bars et restaurants avec 27%. Le cercle familial vient ensuite avec 12%, indiquent les chiffres obtenus par SRF.

Dans le cadre professionnel en général, on dénombre seulement 2% des infections, mais, de manière spécifique, le personnel médical est plus touché avec 8%.

>> Pour plus de détails, lire: Bars et discothèques sont les premiers foyers d'infection au coronavirus

16h45

Genève ferme les boîtes de nuit

Genève impose des mesures plus restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus. Le canton a ordonné vendredi la fermeture de toutes les boîtes de nuit, discothèques, dancings et cabarets.

Cette mesure restera en vigueur jusqu'au 23 août et pourra être prolongée en fonction de la situation épidémiologique, a indiqué vendredi le Conseil d'Etat. Le nombre de nouvelles infections a très significativement augmenté durant trois semaines d'affilée en juillet, passant de 37 à 79 puis à 216 cas par semaine.

>> Plus d'informations dans notre article: Le canton de Genève ordonne la fermeture de tous les lieux nocturnes

16h40

Pas question de fermer à nouveau pour les bars zurichois

Il n'est pas question pour les bars et clubs zurichois de fermer à nouveau, même après plusieurs cas de super propagation du coronavirus. La plupart des personnes testées positives ont été infectées chez des amis ou au travail et pas dans des clubs, estime l'association des bars et clubs zurichois.

"Seulement 1% des évènements qui se sont déroulés à Zurich ont été concernés par des cas de coronavirus", a indiqué vendredi aux médias Alexander Bücheli, responsable de l'association des bars et des clubs zurichois.

"Seulement treize personnes ont été infectées" depuis la réouverture des bars et des clubs à Zurich en juin. Environ 120'000 personnes ont fréquenté un de ces établissements. "Nous ne voyons donc aucune raison de fermer une nouvelle fois", a souligné Alexander Bücheli.

16h30

Isabelle Moret et Hans Stöckli en visite aux HUG

En visite à Genève dans le cadre d'une tournée dans les cantons très touchés par la pandémie, les présidents des Chambres fédérales Isabelle Moret et Hans Stöckli ont appelé la population à la responsabilité. Il faut absolument éviter un deuxième confinement, ont-ils martelé.

Les moyens mis à disposition pour les prêts, les cautionnements et les différentes aides correspondent à un deuxième budget annuel de la Confédération, a indiqué vendredi devant la presse Isabelle Moret (PLR/VD). Reconduire cette opération sera impossible, selon la présidente du Conseil national qui compte sur des plans de relance économique au niveau fédéral.

Il faut désormais apprendre à vivre avec le virus, a-t-elle déclaré. Selon Hans Stöckli (PS/BE), une deuxième vague serait catastrophique et ferait énormément de dégât. "Tout le monde est appelé à être responsable et à s'en tenir aux règles", a souligné le président du Conseil des Etats.

Les deux parlementaires ont notamment rencontré des responsables de Genève Aéroport et de Palexpo, deux établissements particulièrement touchés par la crise sanitaire. Vendredi matin, ils se sont rendus aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) qui sont en première ligne depuis des mois. Ils ont aussi discuté avec l'équipe du médecin cantonal qui continue sa traque pour éviter la propagation du virus.

Bertrand Levrat, directeur des HUG, accueille Isabelle Moret et Hans Stöckli. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Bertrand Levrat, directeur des HUG, accueille Isabelle Moret et Hans Stöckli. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

14h35

Les Suisses confiants envers un vaccin anti-Covid-19

Quatre Suisses sur cinq pensent qu'un vaccin contre le Covid-19 sera sur le marché dans deux ans au plus tard, et la moitié se laisserait vacciner, révèle vendredi une étude de Mindnow.

Quelque 1700 personnes de tous les cantons et de toutes les classes d'âge ont été interrogées. Les plus de 65 ans seraient les plus enclins à se laisser vacciner (64%). Les femmes (43%) se montrent plus sceptiques que les hommes (54%). Afin de ménager le système de santé, un peu moins d'un tiers des personnes interrogées, à titre de comparaison, se disent prêtes à se faire vacciner contre la grippe cette année.

24% des sondés ont peur qu'un nouveau confinement soit ordonné et 29% craignent qu'un retour à la normale ne soit impossible. Enfin, une minorité de 5% ne croit pas du tout au Covid-19.

13h45

A Genève, les HUG constatent un afflux de candidats au test

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) vont prendre des mesures pour faire face à un afflux de personnes souhaitant réaliser un test de dépistage du Covid-19. Dès samedi, des rendez-vous pourront être fixés en ligne et les effectifs seront renforcés.

Ces deux derniers jours, entre 400 et 500 personnes se sont rendues aux HUG pour se faire tester, a indiqué vendredi l'hôpital dans un communiqué. Auparavant, la moyenne s'établissait entre 200 et 300. Dix personnes supplémentaires travaillent au dépistage.

La prise de rendez-vous en ligne vise à répartir la fréquentation sur la journée et à limiter l'attente. Il est possible de s'inscrire une heure seulement avant l'horaire souhaité, pour autant qu'il reste des disponibilités. Il est également toujours possible de venir sans rendez-vous, au risque de devoir patienter.

Il est recommandé d'évaluer son risque avant de prendre un rendez-vous. A noter qu'à Genève, la clinique des Grangettes et l'Hôpital de la Tour effectuent également des tests de dépistage.

13h00

Un mois de juillet "extrêmement positif" pour le tourisme suisse

"Cet été, on constate que beaucoup plus de monde se déplace en vélo ou à pied, principalement parce qu'il y a une majorité de touristes suisses, et que les Suisses apprécient ces modes de transports", souligne Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme, en parlant même de "sport n°1" pour la marche à pied.

De manière générale, en termes de fréquentation et de réservations, ce mois de juillet est "extrêmement positif", explique Véronique Kanel en précisant qu'elle n'a pas de chiffres précis à donner et qu'il s'agit d'échos reçus des acteurs du tourisme. Elle souligne également les nombreux échanges entre régions linguistiques qui permettent aux Suisses de redécouvrir leur pays.

Les régions de montagne attirent les foules, mais "on voit que les régions plus rurales, comme Jura-Trois lacs ou Fribourg profitent aussi de ces touristes suisses", ajoute Véronique Kanel qui annonce en revanche un été "difficile" pour les villes.

>> Ecouter son interview dans le 12h30:

Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme. [DR]DR
Bilan intermédiaire du tourisme en Suisse: interview de Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme / Le 12h30 / 4 min. / le 31 juillet 2020

12h45

Le commerce de détail reste quasi-stable en juin

Les chiffres d'affaires du commerce de détail en Suisse sont restés quasi-stables en juin, après la progression du mois précédent. En tenant compte du renchérissement et corrigés de l'effet des jours ouvrables et des jours fériés, les ventes du commerce de détail ont augmenté de 1,1% par rapport à la même période de l'année passée, annonce vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Si en mai, les consommateurs s'étaient rués dans les magasins pour leur réouverture, le rattrapage continue, mais dans une moindre mesure. Les Suisses ont surtout dépensé leur argent pour des produit hi-tech (+30%) et de l’alimentation (+7%).

En revanche, les vêtements, pharmacie, horlogerie et bijouterie sont toujours en recul de plus de 12 %. Mais il y a une lueur d’espoir, car il s'agit de la plus faible baisse du chiffre d'affaires de ce secteur depuis le début de la pandémie.

>> Ecouter tous les détails dans le 12h30:

Une rue commerçante à Lausanne. [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Retour à la normale pour le commerce de détail, selon un rapport de l'OFS / Le 12h30 / 1 min. / le 31 juillet 2020

12h35

Genève, canton le plus touché depuis la recrudescence

D'après les données transmises par les différents cantons, c'est celui de Zurich (avec 888 cas) qui a enregistré le plus de nouvelles contaminations au Covid-19 depuis le 1er juin dernier, période à partir de laquelle une recrudescence de l'épidémie a été observée en Suisse.

Proportionnellement à la population, c'est cependant Genève qui détient nettement le record de nouveaux cas (10,38 pour 10'000 habitants, et près de 260 cas en sept jours), devant le Jura (7,49, mais seulement un cette semaine) et Zoug (6,46).

Le nombre de décès en lien avec le Covid-19 enregistrés depuis le 1er juin se monte lui à 29: 13 en juin et 16 en juillet. Sept ont eu lieu à Zurich. En Suisse romande, Vaud pleure deux morts; Genève, Fribourg et le Valais un.

>> Le coronavirus en chiffres et en cartes

>> Détail des cas par canton depuis le 1er juin

12h30

A nouveau plus de 200 nouveaux cas par rapport à la veille

La Suisse a enregistré 210 cas supplémentaires de Covid-19 de plus que la veille, a annoncé vendredi l'OFSP dans son bilan quotidien. C'est la deuxième journée de suite que la barre des 200 nouveaux cas est franchie, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis le 23 avril dernier.

Le nombre total de cas enregistrés en Suisse atteint désormais 35'232, pour 1705 décès (un de plus que la veille). La barre des 1000 cas lors des 7 derniers jours a aussi été franchie vendredi. Avec 1006 nouvelles contaminations, la moyenne se situe désormais à 144 cas par jour. Dans l'ensemble du pays, un habitant sur 244 a désormais été testé positif au SRAS-CoV-2.

Un millier de personnes en isolement

Le nombre de personnes hospitalisées depuis 7 jours se monte lui à 47. La barre des 1000 personnes placées en isolement a été franchie pour la première fois aujourd'hui depuis le déconfinement, avec 1019 malades isolés. 14'916 personnes sont, elles, placées en quarantaine, la majorité (12'020) en raison de leur retour depuis un pays jugé à risque.

Les 210 nouveaux cas positifs annoncés vendredi par l'OFSP concernent en majorité des résultats de test positifs tombés mercredi et jeudi. [OFSP - DR]Les 210 nouveaux cas positifs annoncés vendredi par l'OFSP concernent en majorité des résultats de test positifs tombés mercredi et jeudi. [OFSP - DR]

11h15

Les loyers des bureaux chutent, ceux des appartements grimpent encore

Le prix des loyers des bureaux accusent une chute majeure au deuxième trimestre par rapport au premier, en particulier dans l'arc lémanique et dans la région de Zurich. Les loyers des habitations, en revanche, n'ont pas été frappés par la crise pandémique de Covid-19, révèlent les derniers indices publiés vendredi par Fahrländer Partner.

Dans le bassin lémanique et l'agglomération zurichoise, les loyers commerciaux ont accusé respectivement un recul de 4,7% et de 3,9% par rapport au trimestre précédent. La résistance a été meilleure en Suisse orientale (-1,7%), dans le Mittelland (-2,0%) et à Bâle (-2,4%). Au niveau national, la baisse atteint 3,3%. Par comparaison avec le même trimestre en 2019, les loyers de bureau restent néanmoins presque inchangés, marqués par une évolution de -0,1%.

Hausse du loyer des logements

La situation est très différente sur le marché résidentiel, où les nouveaux appartements ont enregistré une hausse de leurs loyers de 1,4% à l'échelon national par rapport au trimestre précédent. Dans le même temps, les loyers des appartements plus anciens ont bondi de 3% au deuxième trimestre.

Sur le plan géographique, l'évolution est très similaire dans toute la Suisse, à l'exception du sud du pays où une légère baisse pour les nouvelles constructions est à constater par rapport au trimestre précédent (-0,9%) et par rapport au même trimestre en 2019 (-0,5%).

10h20

Les entreprises ont utilisé les prêts Covid-19 avec modération

Le programme de prêts garantis par la Confédération, mis sur pied en urgence en pleine pandémie de Covid-19, prendra fin vendredi à minuit. 135'000 entreprises ont emprunté au total 16,5 milliards de francs. Mais pour l'heure, la moitié de cet argent est encore sur leur compte sur lequel il a été versé.

>> Plus de détails: Les entreprises ont finalement utilisé les prêts Covid avec modération

Moins d'un quart des entreprises actives en Suisse ont recouru à ce prêt garanti par la Confédération. Le volume d'argent emprunté, lui, est loin de ce qui était redouté: à peine 40% de l'argent garanti par la Confédération a été versé à la demande des entreprises.

 "Globalement, l'économie s'en sort encore relativement bien, avec une utilisation somme toute assez modeste des lignes de crédits mises à disposition", a estimé vendredi dans La Matinale Alexandre Prêtre, responsable clientèle entreprise pour la région de Genève chez UBS.

>> Ecouter son interview dans La Matinale:

La restauration fait partie des branches qui ont le plus fait appel aux crédits Covid (image d'illustration). [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Le programme des prêts garantis par la Confédération dans le cadre du Covid-19 prendra fin vendredi / La Matinale / 1 min. / le 31 juillet 2020

10h15

Les contacts physiques ont beaucoup manqué aux Suisses pendant la crise

Via un sondage en ligne auprès de la population, Greenpeace Suisse a voulu tirer les leçons de la crise et esquisser "l'après-Covid-19". Les personnes interrogées disent prioritairement que ce sont les contacts physiques qui leur ont le plus manqué.

>> Plus de détails dans notre article: Les contacts physiques ont beaucoup manqué aux Suisses pendant la crise

Les participants ont également regretté l'absence d'événements culturels, moins les voyages à l'étranger. Le confinement a permis, disent-ils, de "ranger, nettoyer, trier". Les activités sensorielles et le contact avec la nature ont aussi rythmé la vie des semi-confinés.

Le sondage portait aussi sur l'avenir et la protection de l'environnement, qui en sort gagnante selon Greenpeace. A la question "Qu'est-ce que vous ne ferez plus après?", une large part des sondés songent à moins prendre l’avion et à délaisser la voiture. Ils remettent également en question leur manière de consommer.

>> Ecouter le sujet de La Matinale vendredi:

L'absence de contacts physiques a beaucoup manqué aux Suisses au plus fort de la pandémie. [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Greenpeace a mené un sondage auprès de 6000 personnes pour savoir ce que les Suisses ont retenu de la crise du Covid-19 / La Matinale / 1 min. / le 31 juillet 2020

10h05

Les bons qui offrent des rabais aux touristes connaissent un grand succès

Les bons offerts par certains cantons aux touristes qui y séjournent durant plusieurs jours connaissent un grand succès.

Dans le canton de Vaud, les hôteliers en ont déjà écoulé 2500. Pour les obtenir, il faut passer au moins deux nuits dans un établissement vaudois. L'avoir de 100 francs, distribué sous la forme d'une carte prépayée, permet de bénéficier de prestations auprès de différents acteurs touristiques de la région.

Le projet était financé à l'origine par le canton pour soutenir la branche hôtelière et le secteur touristique, mais face au succès de la recette, c'est maintenant l'office du tourisme vaudois qui a décidé de renouveler l'offre. 60% de la clientèle qui en a bénéficié jusqu'ici provenait de la Suisse alémanique.

De tels système existent également dans d’autres cantons. En Valais, 100'000 bons de ce type ont été mis à disposition des hôteliers. Le Tessin a lui renforcé son offre déjà existante avec deux nouveaux tickets réservés aux Tessinois.

>> Ecouter le sujet du journal de 9h de RTS-La 1ère:

La carte prépayée chargée d'un avoir de 100 francs distribuée aux touristes qui passent deux nuits dans un hôtel vaudois connaît un grand succès [Office du tourisme du canton de Vaud - DR]Office du tourisme du canton de Vaud - DR
Les bons promotionnels qui offrent des rabais aux touristes connaissent un grand succès dans les cantons / Le Journal horaire / 1 min. / le 31 juillet 2020

09h00

Face à la hausse des cas, l'OFSP veut des mesures harmonisées

Face à la "nette augmentation" des cas et des personnes testées positives au nouveau coronavirus, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) souhaite des mesures harmonisées au niveau des cantons. La barre des 200 nouveaux cas journaliers a été franchie pour la première fois depuis le 23 avril, ce qui marque "un changement de tendance", a déclaré jeudi le directeur de l'OFSP Pascal Strupler, qui s'est entretenu ce même jour avec les directeurs cantonaux de la santé pour chercher des solutions.

Les chiffres doivent impérativement baisser et il faut des mesures harmonisées et compréhensibles par la population, estime Pascal Strupler. Parmi celles-ci, il a évoqué le port du masque obligatoire dans les magasins, voire dans tous les lieux publics, le contrôle obligatoire des données des clients dans les bars, clubs et restaurants, ainsi qu'une limite de 100 personnes dans ces mêmes locaux.

"Nous ne sommes pas dans une situation post-corona", a encore dit le directeur: "Il y a une nécessité d'agir, et il faut se préparer à le faire sur le long terme".

>> Les précisions de l'émission Forum jeudi soir:

Face à la hausse des cas de Covid-19, l'OFSP veut des mesures harmonisées [RTS]
Face à la hausse des cas de Covid-19, l'OFSP veut des mesures harmonisées / Forum (vidéo) / 2 min. / le 30 juillet 2020

Dans le canton de Neuchâtel, le port obligatoire du masque dans les magasins ne convainc pas le conseiller d'Etat socialiste Laurent Kurth, en charge du Département des finances et de la santé.

"La situation est relativement calme à Neuchâtel, avec en moyenne un cas positif par jour. On a une communication qui commençait à bien s'implanter auprès de notre population, avec les fameuses quatre couleurs qu'on avait présentées. Aujourd'hui, on est clairement encore dans la zone bleue. On aimerait pouvoir prendre des mesures au gré de l'évolution de la maladie. Là, c'est un contexte externe, la recommandation de l'OFSP, qui va nous contraindre à nous reposer la question", a-t-il réagi dans La Matinale de la RTS vendredi.

Il précise que le canton de Neuchâtel devrait donner au début de la semaine prochaine sa position au sujet de l'application ou non de cette recommandation.

>> Ecouter son interview dans La Matinale:

La réaction du conseiller d'État neuchâtelois Laurent Kurth. [RTS]RTS
Face à la hausse des cas de Covid, l'OFSP veut que tous les cantons rendent le masque obligatoire dans les magasins / La Matinale / 1 min. / le 31 juillet 2020

08h30

"On a peut-être ouvert les discothèques un peu tôt"

Faut-il fermer les discothèques après plusieurs cas de contaminations dans ces lieux? "C'est une question difficile. Bien sûr, les bars et les discothèques font partie de la vie sociale. On aurait aimé pouvoir tourner la page plus vite et on s'aperçoit que de nombreux 'clusters' surviennent dans ces lieux. C'est vrai qu'on les a peut-être ouverts un peu tôt", estime Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale à l'Université de Genève.

Interrogé dans le 19h30, celui-ci indique que nous ne sommes pas encore suffisamment "au clair" vis-à-vis de la pandémie. "On n'a pas réussi à éliminer suffisamment la circulation du virus dans toute l'Europe. Peut-être que ces discothèques représentent des zones dangereuses et qu'il faudrait les rouvrir un peu plus tard."

>> L'interview d'Antoine Flahault dans le 19h30:

Antoine Flahault:" On a peut-être ouvert les discothèques un peu trop tôt." [RTS]
Antoine Flahault:" On a peut-être ouvert les discothèques un peu trop tôt." / 19h30 / 2 min. / le 30 juillet 2020

08h00

Le complexe travail des équipes de traçage

Le seuil n'avait plus été franchi depuis plus de trois mois: la Suisse a enregistré 220 nouveaux cas supplémentaires d’infection au coronavirus en 24 heures. Le traçage se poursuit et les quarantaines se multiplient. Pas moins de 12'966 personnes sont actuellement en isolement ou en quarantaine dans toute la Suisse.

"Les cantons ont entrepris de grands efforts pour élargir leurs équipes qui s’occupent du traçage. On entend aussi que certains cantons arrivent maintenant à une situation de rupture. Il faudra voir s'ils sont en mesure soit d’élargir ces équipes soit d’avoir une coopération avec d’autres cantons", explique Pascal Strupler, directeur de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), dans le 19h30.

A Lausanne, une quinzaine d’employés sont mobilisés en journée pour effectuer les enquêtes d’entourage. Objectif : remonter la chaîne des contaminations.

"Nous sommes dans une phase encore contrôlable mais évidemment à ce rythme-là on va avoir des difficultés à pouvoir suivre et à être efficace dans le contrôle de l’épidémie par l’isolement et la quarantaine", indique Eric Masserey, médecin cantonal adjoint du canton de Vaud.

>> Le reportage du 19h30:

Le complexe travail des équipes de traçage des cas de Covid. [RTS]
Le complexe travail des équipes de traçage des cas de Covid. / 19h30 / 2 min. / le 30 juillet 2020

08h00

Prolonger l'interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes?

Les grandes manifestations suscitent l'inquiétude. La majorité des cantons sont en faveur d’une prolongation de l’interdiction des manifestations comptant plus de 1000 personnes, au moins jusqu’à la fin de l’année, selon une communication ce jeudi de la conférence des directeurs cantonaux de la santé.

Actuellement, l'interdiction vaut au moins jusqu'au 31 août. Les cantons ne sont en outre pas encore satisfaits de la qualité des échantillons de données relatives aux passagers des vols et des cars entrant en Suisse qu'ils reçoivent. La rapidité de leur livraison laisse aussi à désirer.

07h45

10% des infections contractées à l'étranger

Responsable de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l'OFSP, Patrick Mathys a indiqué qu'actuellement environ 10% des infections ont été contractées à l'étranger. Au total, 9000 personnes de retour de pays à risque sont en quarantaine, a ajouté le responsable, ce qui montre que ces voyageurs ont conscience des risques et de leurs responsabilités.

L'OFSP est toutefois conscient que certaines personnes ne s'en tiennent pas aux règles, et les contrôles se poursuivent. Car la situation s'aggrave, a souligné Patrick Mathys: le taux de résultats positifs aux tests est passé de 0,4% à 2,6% entre la semaine 25 et la semaine 30. Il est actuellement de 3%.

"Après mûre réflexion", l'OFSP a décidé de renoncer pour l'instant à introduire des tests à l'arrivée dans les aéroports. A un stade précoce de l'infection, ce qui est le cas de nombreux voyageurs, le résultat des tests serait vraisemblablement négatif.

Que se passe-t-il professionnellement au retour, si le pays visité se retrouve subitement sur la liste des pays à risque?

>> L'avis de Marco Taddei, responsable romand de l'Union patronale suisse:

Quid des pays qui arrivent sur la liste des pays à risque en cours de vacances? Interview de Marco Taddei [RTS]
Quid des pays qui arrivent sur la liste des pays à risque en cours de vacances? Interview de Marco Taddei / Forum (vidéo) / 4 min. / le 30 juillet 2020

La liste des pays à risque sera actualisée sur un rythme mensuel.

07h15

240 personnes mises en quarantaine dans le canton de Fribourg

Depuis mardi soir, environ 240 personnes ont été mises en quarantaine dans le canton de Fribourg. "C’est une situation sérieuse", indique jeudi la Direction de la santé et des affaires sociales dans un communiqué.

Cette mesure a été décidée en raison d’une personne infectée par le Covid-19 qui a fréquenté trois bars et clubs dans le district de la Sarine les jours précédant les résultats du test. Les personnes concernées ont reçu un SMS officiel du Service du médecin cantonal (SMC) qui leur ordonne une mise en quarantaine immédiate.

Normes pas respectées

"Cette mesure, conduite par la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS), est à prendre au sérieux", indique le département cantonal de la santé. Actuellement, les autorités poursuivent le travail de traçage avec les personnes qui ont été en contact avec la personne malade.

Les contrôles réalisés par les services de l’Etat ont révélé que l’un des établissements ne respectait pas les normes de protection sanitaires, ainsi que différentes autres règles d’exploitation. La Préfecture de la Sarine a prononcé une décision de fermeture provisoire de l’établissement.

>> Le sujet du 19h30:

Contaminations dans des bars de Fribourg. [RTS]
Contaminations dans des bars de Fribourg. / 19h30 / 2 min. / le 30 juillet 2020

>> Interview d'Anne-Claude Demierre, conseillère d'Etat en charge de la Santé:

240 personnes en quarantaine à cause d'un cas de Covid-19 à Fribourg: interview d'Anne-Claude Demierre [RTS]
240 personnes en quarantaine à cause d'un cas de Covid-19 à Fribourg: interview d'Anne-Claude Demierre / Forum (vidéo) / 5 min. / le 30 juillet 2020

>> Réaction de Thomas Plattner, médecin cantonal fribourgeois ad interim:

La ville de Fribourg. [Thomas Delley - Keystone]Thomas Delley - Keystone
Un superpropagateur dans les bars fribourgeois: interview de Thomas Plattner / Le 12h30 / 4 min. / le 30 juillet 2020

07h00

220 nouveaux cas enregistrés en 24 heures

La Suisse a repassé la barre des 200 cas  supplémentaires de coronavirus en 24 heures, a annoncé jeudi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). 220 nouveaux cas ont été enregistrés, ainsi qu'un nouveau décès, le total atteignant 1704.

Mercredi, le nombre de nouveaux cas se montait à 193, après s'être régulièrement situé au-dessus des 100 ces dernières semaines.

Huit personnes supplémentaires ont été hospitalisées depuis mercredi, 36 au total durant les sept derniers jours et 4312 depuis le début de la pandémie. Sur les 784'786 tests effectués depuis le début de la pandémie, 5,3% étaient positifs, un chiffre stable.

Au total, 958 personnes se trouvent en isolement et 3096 de leurs contacts sont en quarantaine. En outre, 8912 autres personnes observent une quarantaine après leur retour d'un pays à risque, selon les chiffres de l'OFSP.

06h30

Retour sur la journée de jeudi

Alors que la Suisse a passé jeudi la barre des 200 cas  supplémentaires de coronavirus en 24 heures, l'OFSP appelle à la prudence et plaide pour des mesures plus strictes et coordonnées entre les cantons. Un nouveau foyer d'infection dans des bars et une boîte de nuit à Fribourg relance aussi la discussion sur l'ouverture de ces lieux.

>> Lire: L'OFSP demande des mesures renforcées et généralisées face à l'augmentation des cas

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus