bannière [Keystone]
Publié Modifié

Avec la hausse des cas, le traçage se complique

- La Suisse a enregistré 193 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Aucun nouveau décès n'est à déplorer, le total demeurant à 1703.

- Avec la hausse des cas d'infection au coronavirus, le nombre de personnes placées en quarantaine ou en isolement augmente. Dans les cantons, les équipes de traçage travaillent d'arrache-pied pour remonter les chaînes de contagion. Le personnel commence à manquer.

- La couverture médiatique de la pandémie de coronavirus a été d'une qualité "relativement élevée". Toutefois, de nombreux médias ne se sont pas montrés "suffisamment critiques" dans la phase qui a précédé le confinement, estiment les auteurs d'une étude de l'Université de Zurich.

- Le port du masque est désormais obligatoire dans les commerces genevois ainsi qu'à l'aéroport de Genève. L'aéroport a pris ces mesures pour s'accorder avec les nouvelles directives cantonales, mais aussi pour accompagner le retour progressif d'un plus grand nombre de passagers.

- L'OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

21h00

Facebook live avec Isabelle Moret

C'est à un 1er Août hors-normes que les Suisses assisteront samedi. En raison du Covid-19, une majorité de manifestations ont été annulées et la plupart des festivités s'effectueront en privé.

Quelles sont les précautions à prendre? Comment célébrer la Fête nationale sans prendre de risque? Le monde politique doit-il renforcer les mesures? La présidente du Conseil national Isabelle Moret a répondu en direct aux questions des internautes dans un Facebook live présenté par Darius Rochebin, mercredi soir. Virginie Masserey, cheffe du service de vaccination de l'OFSP, a également apporté des compléments d'informations.

>> Revoir l'émission:

20h40

Le monde du cinéma tourne encore au ralenti

Cette année, les salles obscures ont une autre saveur. Le monde du cinéma a été fortement frappé par la pandémie de coronavirus et les sorties des grosses productions américaines ont toutes été repoussées.

>> Revoir le reportage du 19h30 :

Les cinémas désertés en raison du Covid et de l'absence de nouveaux films. [RTS]
Les cinémas désertés en raison du Covid et de l'absence de nouveaux films. / 19h30 / 2 min. / le 29 juillet 2020

La branche est donc doublement touchée. Elle a d’abord été lourdement impactée par le confinement qui a imposé 3 mois de fermeture complète et elle doit désormais supporter les reports des nombreux blockbusters qui assurent normalement sa pérennité.

>> Revoir les explications de Christophe Schenk dans le 19h30 :

Christophe Schenk fait le point sur le monde du cinéma au coeur de l'été. [RTS]
Christophe Schenk fait le point sur le monde du cinéma au coeur de l'été. / 19h30 / 1 min. / le 29 juillet 2020

20h30

Retour du tourisme au Tessin

Alors que la situation semble encore loin d’être stabilisée dans le monde, les touristes suisses sont bel et bien de retour au Tessin.

Depuis la fin du mois de juin, les réservations de logements sont en plein boom et les campings affichent complet. Les visiteurs sont de plus en plus jeunes et viennent pour beaucoup d'entre eux de Suisse romande.

>> Revoir le reportage du 19h30 :

Alémaniques mais aussi Romands, les touristes suisses se ruent au Tessin. [RTS]
Alémaniques mais aussi Romands, les touristes suisses se ruent au Tessin. / 19h30 / 2 min. / le 29 juillet 2020

>> Et les explications du journaliste et écrivain Christophe Büchi, qui revient sur le phénomène du tourisme interne suisse:

Tourisme interne suisse: l'interview du journaliste et écrivain Christophe Büchi. [RTS]
Tourisme interne suisse: l'interview du journaliste et écrivain Christophe Büchi. / 19h30 / 3 min. / le 29 juillet 2020

18h50

Etude sur la couverture médiatique du Covid-19

Les médias suisses ont plutôt bien fait leur travail en ces temps de pandémie, selon une étude sur la qualité des médias publiée mercredi par l'Université de Zurich. L'étude souligne la diversité des articles, mais elle formule aussi plusieurs critiques: pas assez d'articles de fond, de la difficulté à mettre en contexte les chiffres de l'épidémie, un manque de distance critique, parfois aussi envers le gouvernement.

>> L'interview dans Forum de Claude Ansermoz, rédacteur en chef du quotidien 24 heures:

Le traitement médiatique de la crise sanitaire en Suisse au cœur d'une étude: interview de Claude Ansermoz [RTS]
Le traitement médiatique de la crise sanitaire en Suisse au cœur d'une étude: interview de Claude Ansermoz / Forum (vidéo) / 5 min. / le 29 juillet 2020

18h00

Le traçage des cas se complique

Avec la hausse des cas d'infection au coronavirus, le nombre de personnes placées en quarantaine ou en isolement augmente. Dans les cantons, les équipes de traçage travaillent d'arrache-pied pour remonter les chaînes de contagion. Le personnel commence à manquer.

Ainsi à Berne, le nombre de traceurs devrait passer de 30 à 60. Les Grisons ont également fait appel à du personnel supplémentaire, après la flambée de ces derniers jours. A Genève, une équipe de 25 personnes se relaie 7 jours sur 7, et les autorités sont en train d'augmenter leur nombre.

>> L'interview dans Forum de Pierre-Alain Schnegg (UDC), directeur de la Santé du canton de Berne;

Le traçage des cas de coronavirus se complique: interview de Pierre-Alain Schnegg [RTS]
Le traçage des cas de coronavirus se complique: interview de Pierre-Alain Schnegg / Forum (vidéo) / 7 min. / le 29 juillet 2020

17h00

Un 1er août numérique

Les Suisses de l'étranger pourront vivre la fête nationale depuis chez eux et malgré la pandémie de Covid-19. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) organise pour la première fois une version numérique.

Un site internet interactif créé par Présence Suisse offre des idées pour célébrer le 1er août malgré les restrictions sanitaires, indique le DFAE mercredi dans un communiqué. Grâce à "Mission 1er août", les Suisses de l'étranger pourront suivre en direct l'allocution de la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, depuis le Grütli.

Les amoureux de la Suisse y trouveront tout ce qui fait notamment la particularité de la fête nationale suisse : des recettes de tresse, des bricolages de lampion, une sélection musicale, des tutoriels pour s'essayer à des activités comme le yodel ou le lancer de drapeau. Les Suisses pourront partager leurs créations depuis la maison.

15h30

Un test négatif ne lève pas la quarantaine

Les voyageurs en provenance d'un pays à risque doivent se mettre en quarantaine même lorsqu'ils disposent d'un test négatif. Celui-ci n'exclut pas une infection, indique l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur sa page internet.

Après l'infection, il faut attendre au minimum cinq jours pour que le virus se soit répandu dans le corps et qu'il puisse être détecté par un frottis dans la gorge, a précisé mercredi l'OFSP. Par ailleurs, la quarantaine de dix jours ne peut pas être raccourcie.

Les personnes qui ne s'annoncent pas dans les 48 heures après un voyage dans un des 42 pays à risque ou qui ne respectent pas la quarantaine s'exposent à une amende de 10'000 francs.

La liste des Etats et zones présentant un risque élevé d'infection et soumis à quarantaine est régulièrement actualisée par l'OFSP.

13h45

Equipes de traçage débordées à Berne

Dans le canton de Berne, le nombre de personnes placées en quarantaine explose. La charge de travail des équipes de traçage a par conséquent elle aussi augmenté. Les traceurs bernois fonctionnent à flux tendu, avec trois fois plus de personnes à surveiller. Certains dénoncent un service débordé et des délais régulièrement dépassés.

>> Les précisions dans le 12h30:

Un test de dépistage du Covid-19. [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Les équipes de traçages sont débordées à Berne / Le 12h30 / 2 min. / le 29 juillet 2020

12h45

Prolongation de l'interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes?

Le Conseil fédéral envisagerait de prolonger la limite de 1000 personnes jusqu'en mars 2021. L'information a été dévoilée mardi par le Lausanne Hockey Club lors d'une conférence de presse. Ce scénario est l'un de ceux envisagés par le Conseil fédéral, mais ce n'est pas le seul. Selon les informations de la RTS, aucune variante n'est exclue pour le moment, y compris la levée de l'interdiction début septembre.

Le gouvernement devrait empoigner la question le 12 août. Pour le moment, les milieux sportifs et culturels retiennent leur souffle. Pour Michael Drieberg, directeur de Live Music Production, l'un des principaux organisateurs de spectacles de Suisse romande, une prolongation de l'interdiction jusqu'au printemps prochain serait catastrophique.

"Ce serait dramatique. Des sociétés comme les nôtres ont peut-être un peu plus de réserves, on pourrait peut-être tenir encore un ou deux mois de plus, mais je pense que la moitié des sociétés en Suisse dans l'événementiel et la culture feraient faillite. Ce n'est juste pas possible de rester une année ou plus sans aucun revenu et surtout sans aucune perspective de pouvoir faire mieux après mars", explique-t-il.

>> L'interview de Michael Drieberg dans le 12h30:

Le leader du divertissement en Suisse romande, Michael Drieberg, se souvient de l’époque où il organisait des concerts dans des stades. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Les manifestations de plus de 1000 personnes pourraient être interdites jusqu’en mars: interview de Michael Drieberg / Le 12h30 / 2 min. / le 29 juillet 2020

12h30

Près de 200 nouveaux cas enregistrés par l'OFSP

La Suisse a enregistré 193 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Aucun nouveau décès n'est à déplorer, le total demeurant à 1703.

Le pourcentage de tests positifs est un autre un indicateur d'une éventuelle reprise locale de la pandémie. Ce taux approche maintenant 3,3% , alors qu'il était encore proche de 1% à fin juin.

Au total, 964 personnes se trouvent en isolement et 3108 de leurs contacts sont en quarantaine. En outre, 9164 autres personnes observent une quarantaine après leur retour d'un pays à risque, selon les chiffres de l'OFSP. La Suisse et la Principauté du Liechtenstein dénombrent 34'802 cas confirmés depuis le début de la pandémie.

On compte quatorze nouvelles hospitalisations depuis lundi. Au total, 4304 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la pandémie, dont 36 sur les sept derniers jours. Sur les 777'631 tests effectués depuis le début de la pandémie, 5,4% étaient positifs, un chiffre stable.

11h00

Moins de feux d'artifice prévus

La société active dans les feux d'artifice Sugyp, à Grandson (VD), n'organisera cette année que 90 événements en Suisse lors du 1er Août, contre 350 habituellement, crise sanitaire oblige. Le chiffre d'affaires devrait fondre de plus de moitié à 2 millions.

"Nous allons réaliser environ 20% des spectacles que nous faisons lors d'un 1er Août normal", a indiqué Jean-Pascal Guinand, codirecteur de Sugyp, dans une interview parue mercredi dans Arcinfo. "Tous les gros spectacles ont été annulés."

"Ce sont surtout les petites communes qui en demandent, puisqu'elles peuvent organiser des manifestations de petite envergure", précise Jean-Pascal Guinand. Il y a en outre de grosses disparités entre les cantons, pratiquement aucun feu d'artifice à Neuchâtel, alors qu'à Berne "quasiment 50% de nos spectacles auront lieu".

10h15

Couverture du Covid-19 de qualité "relativement élevée"

La couverture médiatique de la pandémie de coronavirus a été d'une qualité "relativement élevée". Toutefois, de nombreux médias ne se sont pas montrés "suffisamment critiques" dans la phase qui a précédé le confinement, estiment les auteurs d'une étude de l'Université de Zurich.

Certains jours, jusqu'à 70% des contenus médiatiques concernaient le coronavirus, selon une étude sur la qualité des médias en Suisse romande et alémanique pendant le premier semestre 2020, réalisée par l'Institut fög de l'Université de Zurich (UZH). Il est rare qu'un sujet fasse l'objet d'une couverture aussi intense.

A titre de comparaison, la proportion des informations sur le débat lié au climat a "à peine atteint plus de 10%" au maximum durant l'année électorale 2019. C'était pourtant le thème dominant des élections fédérales.

"Bon niveau de pertinence"

L'étude de l'UZH relève que la couverture médiatique de la pandémie couvre un large éventail de sujets, notamment la médecine, la politique et l'économie. Les médias ont souvent fait appel à des experts: ils ont eu voix au chapitre dans 83% des reportages.

L'Institut fög estime également que la couverture médiatique a été "d'un relativement bon niveau de pertinence". La majorité des médias traitent de la pandémie et de ses conséquences dans une perspective sociétale globale plutôt que de se concentrer sur des aspects ou des destins individuels. Dans l'ensemble "les contenus ont été abordés de manière objective".

Les résultats de l'étude montrent que dans leur ensemble les médias "gardent une distance critique par rapport au gouvernement et aux autorités". Cependant, dans la phase "sensible" précédant le confinement, durant laquelle des mesures drastiques ont été décidées, cette distance est moins prononcée. "De nombreux médias se sont montrés trop peu critiques", estiment les auteurs de l'étude.

08h00

Désaccord de l'armée et des cantons sur une facture

Au cœur de la pandémie, l'armée avait effectué des achats massifs de masques, gants, blouses et appareils respiratoires à l'attention des cantons. Mais certains refusent aujourd'hui de payer la facture, jugée trop élevée et incohérente.

Depuis le mois de mai, les cantons et l'armée n'arrivent pas à s'entendre sur cette facturation. Il leur est impossible de se mettre d'accord sur qui doit payer pour ce matériel initialement acheté par l'armée et ensuite livré aux cantons; sur qui doit payer quel matériel et pour quel montant. Conséquence: le paiement de certains équipements est suspendu aux résultats de négociations qui sont toujours en cours avec l'armée.

>> Plus d'informations dans notre article: Certains cantons refusent de payer le matériel médical livré par l'armée

07h00

Port du masque obligatoire à l'aéroport de Genève

Le port d'un masque d'hygiène est désormais obligatoire à Genève Aéroport. L'aéroport a pris ces mesures pour s'accorder avec les nouvelles directives cantonales, mais aussi pour accompagner le retour progressif d'un plus grand nombre de passagers.

>> Les explications dans le 19h30:

A Genève, l'aéroport se met au diapason et emboîte le pas aux autres cantons [RTS]
A Genève, l'aéroport se met au diapason et emboîte le pas aux autres cantons / 19h30 / 1 min. / le 28 juillet 2020

06h30

La hausse des cas à Genève

Comment expliquer que Genève comptabilise un tiers des nouvelles infections au Covid-19?

"Genève ne compte pas tellement de nouveaux cas. C'est un effet de loupe. Il y a eu une très forte activité de testing dans le canton de Genève qui a pratiquement doublé par rapport aux semaines précédentes", a expliqué dans l'émission Forum Antoine Flahaut, directeur de l'institut de santé globale de l'Université de genève.

"Il ne faut pas oublier non plus que Genève est une plaque tournante, il y a un aéroport, des organisations internationales, beaucoup de personnes qui peuvent venir de zones à risques", a-t-il encore relevé.

>> Son interview complète:

Antoine Flahault, épidémiologiste, directeur de l'Institut de santé globale à l'UNIGE. [RTS]RTS
Genève comptabilise un tiers des nouvelles infections au Covid-19: interview d'Antoine Flahault / Forum / 2 min. / le 28 juillet 2020

L'OFSP surveille d'ailleurs la situation:

>> Les explications dans le 19h30:

A Genève, la part des personnes infectées est plus importante que la moyenne suisse, l'OFSP surveille la situation [RTS]
A Genève, la part des personnes infectées est plus importante que la moyenne suisse, l'OFSP surveille la situation / 19h30 / 1 min. / le 28 juillet 2020

Mais pour Virginie Masserey, cheffe du contrôle des infections à l'OFSP, "ce rythme d'augmentation des cas à Genève est un peu préoccupant. Il est vraiment important de prendre les mesures sans tarder pour maintenir la situation sous contrôle. On ne peut pas à l'heure actuelle parler de 2e vague mais on est dans des prémisses qui nécessitent que des mesures soient prises et que la population prenne conscience qu'il faut absolument respecter les mesures d'hygiène et de distance préconisées".

>> Son interview complète:

Recrudescence des cas de Covid-19 à Genève: les précisions de Virginie Masserey, cheffe du service de vaccination de l'OFSP [RTS]
Recrudescence des cas de Covid-19 à Genève: les précisions de Virginie Masserey, cheffe du service de vaccination de l'OFSP / 19h30 / 1 min. / le 28 juillet 2020

06h15

Retour sur la journée de mardi

Alors que la Suisse a enregistré 132 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, le canton de Genève enregistre une hausse importante des nouveaux cas.

>> Lire: A Genève, augmentation des cas et masque obligatoire dans les commerces

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus