Publié Modifié

Bilan jugé positif après la visite de Simonetta Sommaruga en Ukraine

Au dernier jour de sa visite officielle en Ukraine, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga s'est rendue jeudi dans la région du Donbass, dans l'est du pays, en guerre depuis plus de six ans. Elle a visité une station de pompage d'eau où travaillent des humanitaires suisses et un point de passage sur la ligne de contact entre les deux parties au conflit

Ce voyage dans la dernière zone de guerre ouverte en Europe fait courir le risque d'une instrumentalisation tant par le pouvoir ukrainien que par la Russie. Pour éviter cet écueil, la Suisse insiste sur son rôle humanitaire ainsi que son engagement diplomatique en faveur d'une résolution du conflit qui oppose le pouvoir de Kiev aux séparatistes prorusses.

Mardi, Simonetta Sommaruga a été reçue avec les honneurs militaires par son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. Un mémorandum général de coopération et un accord de soutien à la lutte contre la corruption ont notamment été signés.

Mercredi, la présidente de la Confédération a rencontré différents ministres à Kiev ainsi que des représentants de la société civile ukrainienne.

Fin du séjour

Bilan d'un voyage positif sous tous rapports

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga est rentrée dans la nuit de jeudi à vendredi de son voyage présidentiel en Ukraine. Ce déplacement de trois jours visait à resserrer les liens entre les deux pays, et le bilan est positif.

Ce sont deux présidents ravis qui se sont quittés sur le tarmac de l’aéroport de Kiev jeudi soir. Le courant entre Simonetta Sommaruga et son homologue ukrainien Volodomyr Zelensky est particulièrement bien passé.

Berne et Kiev veulent développer leurs échanges économiques, notamment dans le secteur des infrastructures, mais aussi dans celui de l’énergie. Il y a aussi une volonté commune de défendre ensemble une politique de paix pour sortir du conflit au Donbass.

>> L'analyse de l'envoyée spéciale de RTSinfo Camille Degott:

Le voyage de Simonetta Sommaruga en Ukraine s'est avéré largement positif. [Ukrainian Presidential Press Office/AP/Keystone]Ukrainian Presidential Press Office/AP/Keystone
Simonetta Sommaruga a réussi à resserrer les liens avec l'Ukraine / La Matinale / 1 min. / le 24 juillet 2020

>> Voir aussi l'analyse de Valérie Gillioz dans le 19h30:

Valérie Gillioz: "l'objectif affiché de ce voyage était de renforcer les relations entre la Suisse et l'Ukraine." [RTS]
Valérie Gillioz: "l'objectif affiché de ce voyage était de renforcer les relations entre la Suisse et l'Ukraine." / 19h30 / 1 min. / le 24 juillet 2020

Visite dans le Donbass

Compte-rendu de la journée

Simonetta Sommaruga a fait le déplacement dans l'Est de l'Ukraine jeudi. Au nom de la Suisse, elle a emmené des biens d'aide humanitaire dans cette zone de conflits, notamment des produits chimiques pour le traitement de l'eau.

La conseillère fédérale était accompagnée par le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Dans l'après-midi, les deux dirigeants ont assisté aux travaux de remise en état d'une rue dans la ville de Stanytsya Louhanska et ont visité un point de passage sur la ligne de contact entre les deux parties au conflit, indique jeudi soir le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication.

>> Le reportage de Camille Degott dans La Matinale:

Reportage dans le Dombass, région ukrainienne contestée (vidéo) [RTS]
Reportage dans le Donbass, région ukrainienne contestée (vidéo) / La Matinale / 3 min. / le 24 juillet 2020

Au 3e jour de sa visite d'Etat en Ukraine, la présidente de la Confédération a souligné que cette ligne de contact "divise des familles et des amis et sépare ce qui va de pair, mais que les cinq points de passage empruntés tous les mois par un million de personnes sont des lieux d'espoir". Elle a rappelé l'engagement de la Suisse dans la recherche d’une solution pacifique à ce conflit.

La Bernoise a précisé que la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui est soutenue par la Suisse, contribue également à la reconstruction de l’infrastructure civile. La Suisse compte parmi les cinq plus importants donateurs en Ukraine, rappelle le DETEC.

>> Voir le sujet du 19h30 à Dombass:

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a achevé sa visite d'Etat en Ukraine. [RTS]
La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a achevé sa visite d'Etat en Ukraine. / 19h30 / 2 min. / le 24 juillet 2020

Visite à Sloviansk

Dans la matinée, la conseillère fédérale et son homologue ukrainien ont discuté de la situation dans la région de Sloviansk avec des autorités locales et des spécialistes de l’aide humanitaire et de la politique de développement.

Ils ont également reçu sur place un convoi suisse d’aide humanitaire qui avait livré du matériel pour le traitement de l’eau potable. La station hydraulique Voda Donbassa est l'une des plus grandes stations de ce type en Europe. Soutenue depuis 2015 par la Suisse, elle approvisionne en eau potable près de 4 millions de personnes des deux côtés de la ligne de contact.

Il s'agit du 12e transport humanitaire conduit par la Suisse dans la région du Donbass depuis 2015. La population y souffre doublement, de la crise du coronavirus et du conflit dans l'Est de l'Ukraine, a tweeté Simonetta Sommaruga: "La Suisse contribue à atténuer la souffrance".

>> L'analyse de Laurent Burkhalter dans le 19h30:

Laurent Burkhalter: "En Ukraine, les violations du cessez-le-feu sont quotidiennes" [RTS]
Laurent Burkhalter: "En Ukraine, les violations du cessez-le-feu sont quotidiennes" / 19h30 / 1 min. / le 23 juillet 2020

Visite dans une station de pompage

"Je suis fière de vous", dit Sommaruga à des humanitaires suisses

La présidente de la Confédération a visité jeudi matin une station de pompage où travaillent des humanitaires suisses dans l'est de l'Ukraine, à une cinquantaine de kilomètres de la ligne de front. Cette installation fournit de l'eau des deux côtés de la ligne de contact, de Slaviansk jusqu'à la mer d'Azov.

"Je suis fière de vous", a indiqué la présidente de la Confédération à un des travailleurs suisses présents sur place. Et Simonetta Sommaruga de rappeler l'importance de l'eau pour la population, notamment au temps du Covid-19. Trois cents tonnes de matériel d'aide et des produits chimiques pour purifier l'eau ont été amenés sur place jeudi par 16 camions ukrainiens financés par la Suisse.

Dans l'après-midi, Simonetta Sommaruga et son homologue ukrainien vont se rapprocher en hélicoptère de la ligne de front. Le lieu exact est tenu confidentiel pour des raisons de sécurité.

>> Le compte rendu de Camille Degott dans le 12h30:

Simonetta Sommaruga et son homologue ukrainien dans le Donbass, jeudi 23.07.2020. [Camille Degott - RTS]Camille Degott - RTS
Simonetta Sommaruga s'est rendue jeudi dans la région du Donbass en Ukraine / Le 12h30 / 1 min. / le 23 juillet 2020

La poudrière du Donbass

Les enjeux de la visite

La présidente de la Confédération se rend rendue jeudi dans le Donbass, une région de l'est de l'Ukraine où une guerre fait rage depuis plus de six ans entre le pouvoir central et des séparatistes pro-russes. Cette visite fait craindre le risque d'une instrumentalisation, tant par le régime ukrainien que par la Russie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky n'a pas caché sa satisfaction de se rendre sur le terrain avec son homologue helvétique. Une partie de la population interprétera d'ailleurs cette visite comme un signal positif en faveur de l'Ukraine, estime Marta Bilas, membre d'une ONG d'information pro-européenne.

"On sait que la Suisse répète qu'elle est un pays neutre. Mais généralement, quand des présidents de pays étrangers visitent le Donbass, c'est ressenti par les Ukrainiens comme une façon de ne pas être d'accord avec la Russie. C'est une sorte de symbole, un signe de soutien", relève-t-elle.

Marta Bilas, membre d'une ONG d'information ukrainienne pro-européenne. [Camille Degott - RTS]Camille Degott - RTS
Simonetta Sommaruga dans le Donbass ukrainien, un risque d'instrumentalisation? / La Matinale / 2 min. / le 23 juillet 2020

"Ce qui nous importe, c'est ce que nous pensons nous-mêmes"

La Russie, de son côté, va sans doute garder un oeil attentif sur le voyage des deux présidents et leurs déclarations seront décortiquées. Car les enjeux géopolitiques autour de ce conflit sont énormes et dépassent largement les frontières de l'Ukraine. C'est le seul endroit en Europe où sévit une guerre ouverte.

L'ambassadeur suisse en Ukraine Claude Wild refuse d'entrer dans le jeu de ceux qui tenteraient de récupérer ce déplacement. "Nous, ce qui nous importe, c'est ce que nous pensons nous-mêmes. Et nous nous engageons pour réduire les souffrances des gens qui subissent ce conflit. On veut aller voir si ce que nous faisons là-bas pour les personnes qui souffrent est juste."

Une avancée politique durant la visite

Accord de cessez-le-feu pour l'est du pays

Une avancée politique a eu lieu en parallèle à la visite de Simonetta Sommaruga. Le bureau présidentiel ukrainien a annoncé qu'un cessez-le-feu complet sera mis en place dans l'est de l'Ukraine à parti de lundi.

Des représentants des séparatistes pro-russes des régions de Donetsk et de Lougansk avaient précédemment annoncé l'accord, qui est la dernière tentative pour restaurer la paix dans la région. Une douzaine de tentatives similaires pour un abandon complet du conflit ont échoué. Un tel cessez-le-feu est un prérequis important pour la tenue d'un sommet de crise ukrainien.

Les groupes rebelles affirment qu'au cessez-le-feu s'ajoutent des accords pour interdire le recours aux drones et l'installation d'artillerie lourde dans les zones densément construites. Il s'agit de garantir la protection des habitants sur la ligne de front d'environ 450 km.

Kiev n'a pas confirmé ces accords supplémentaires.

Analyse

L'exercice d'équilibrisme de la diplomatie suisse en Ukraine

Dans le conflit ukrainien, la neutralité helvétique est précieuse pour être crédible auprès des différents acteurs.Elle permet de maintenir le dialogue avec tout le monde, explique notre envoyée spéciale Camille Degott. La Russie a eu son voyage présidentiel l'an dernier. Au tour, cette année, de l'Ukraine. Dans ce dossier, la position de la Suisse est connue à Moscou comme à Kiev, a rappelé Simonetta Sommaruga.

>> L'analyse de Camille Degott dans La Matinale:

La présidente de la Comfédération Simonetta Sommaruga et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev. [Sergey Dolzhenko - EPA/Keystone]Sergey Dolzhenko - EPA/Keystone
La Suisse pourrait avoir une carte à jouer dans le conflit ukrainien / La Matinale / 1 min. / le 22 juillet 2020

Dans un contexte aussi complexe que celui du conflit ukrainien, on peut très vite basculer sur une pente glissante, analyse notre envoyée spéciale Valérie Gillioz. Le risque est de froisser soit l'Ukraine, soit la Russie. Une des façons d'éviter les écueils est de mettre en avant le rôle humanitaire de la Suisse. C'est ce qu'a fait la présidente de la Confédération lors de sa rencontre avec son homologue ukrainien.

>> L'analyse de Valérie Gillioz dans le 19h30:

"La Suisse veille à équilibrer ses contacts entre la Russie et l'Ukraine" La journaliste Valérie Gillioz. [RTS]
"La Suisse veille à équilibrer ses contacts entre la Russie et l'Ukraine" La journaliste Valérie Gillioz. / 19h30 / 1 min. / le 21 juillet 2020

Relations économiques

Un échange de savoir-faire "très intéressant pour la Suisse"

Le processus de transition démocratique en Ukraine a été au cœur des discussions de la visite officielle de Simonetta Sommaruga à Kiev. Mais le volet économique n'a pas été oublié: la Suisse est en effet le cinquième plus gros investisseur en Ukraine.

"L’Ukraine est un pays qui fait face à des défis, avec un conflit armé. Mais de l'autre côté, c'est aussi un pays avec un potentiel énorme", a expliqué dans le 19h30 de la RTS la présidente de la Confédération après la rencontre de mardi. Elle confie avoir notamment parlé avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky d'infrastructures et d'énergie. "Il y a beaucoup de gaspillage d’énergie, ici. Il y a un échange de 'know how' (savoir-faire) qu’on peut faire, qui est très intéressant, aussi pour l'économie suisse".

>> Voir le sujet du 19h30:

Simonetta Sommaruga entame une visite officielle de trois jours en Ukraine. [RTS]
Simonetta Sommaruga entame une visite officielle de trois jours en Ukraine. / 19h30 / 2 min. / le 21 juillet 2020

Interview de Simonetta Sommaruga

"Avec son aide humanitaire, la Suisse soutient la population en Ukraine"

Interrogée dans l'émission Forum, Simonetta Sommaruga a défendu l'action diplomatique et humanitaire de la Suisse en Ukraine. "Ca fait partie de notre politique de paix de soutenir d'un côté le processus pour trouver une solution (au conflit dans le Donbass) et, de l'autre côté, d'aide la population dans la zone de conflit."

"Ce qui est très important, c'est que la Suisse puisse apporter son aide humanitaire des deux côtés de la ligne de contact", a affirmé la présidente de la Confédération. A ce titre, la neutralité est un atout. Et Simonetta Sommaruga ne craint pas de froisser une des parties, car "la position de la Suisse est connue en Russie et en Ukraine."

>> Ecouter son interview complète dans Forum:

Visite officielle de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à Kiev en Ukraine: interview [RTS]
Visite officielle de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à Kiev en Ukraine: interview / Forum (vidéo) / 5 min. / le 21 juillet 2020

En ce qui concerne l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, la Confédération condamne les violations du droit national et international, a rappelé la présidente. Quant au conflit larvé dans le Donbass, la Suisse "reste en dialogue avec tous les partenaires" afin de garantir l'aide humanitaires aux populations concernées, qui "souffrent beaucoup de ce conflit".

Mais Simonetta Sommaruga a encore insisté sur l'importance des relations entre la Suisse et l'Ukraine. Une relation non seulement diplomatique et humanitaire, mais aussi "politique, économique, culturelle. "C'est très large et très précieux."

>> Voir aussi son interview filmée:

Interview de Simonetta Sommaruga sur sa visite en Ukraine [RTS]
Interview de Simonetta Sommaruga sur sa visite en Ukraine / L'actu en vidéo / 5 min. / le 22 juillet 2020

Aide humanitaire

Le président ukrainien salue l'engagement de la Suisse

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga et son homologue ukrainien Volodomyr Zelensky ont évoqué leur volonté commune d'une solution pacifique dans le Donbass. Le président ukrainien a salué face aux médias l'engagement de la Suisse dans cette région de l'est du pays. "Aujourd'hui, la Suisse est le seul pays qui livre de l'aide humanitaire des deux côtés du conflit pour les victimes", a rappelé Volodymyr Zelensky.

"Nous allons nous rendre avec la présidente de la Confédération dans le Donbass cette semaine et rencontrer nos concitoyens près de la zone de conflit. Pour nous, c'est très important que les représentants d'autres Etats, comme Mme Sommaruga, se joignent à moi pour se rendre dans le Donbass et qu'ils voient avec leurs propres yeux toute la souffrance que la crise ukrainienne a provoquée", a ajouté le président ukrainien.

>> Ecouter son interview dans La Matinale:

Volodymyr Zelensky devant les médias à Kiev après sa rencontre avec Simonetta Sommaruga. [Sergey Dolzheno - EPA/Keystone]Sergey Dolzheno - EPA/Keystone
Le président ukrainien salue l'engagement de la Suisse dans la région / La Matinale / 1 min. / le 22 juillet 2020

Rencontre au sommet

Simonetta Sommaruga reçue au palais présidentiel à Kiev

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a été reçue mardi en fin de matinée à Kiev par son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. Les deux chefs d'Etat ont évoqué les relations bilatérales entre les deux pays ainsi que la rôle de la Suisse dans le processus de paix au Donbass.

"Nous soutenons une solution pacifique dans l'est de l'Ukraine. C'est une priorité de notre politique de paix", a affirmé Simonetta Sommaruga au terme de la rencontre. Un programme de coopération a été lancé au printemps pour accompagner Kiev dans la résolution pacifique du conflit.

La Suisse s'investit aussi en faveur du respect des droits de l'homme dans le pays. Le programme de coopération vise également à accompagner l'Ukraine dans son processus de réforme et à la soutenir dans la lutte contre la corruption.

Les deux présidents ont signé plusieurs documents sur la collaboration bilatérale, notamment un accord de coopération jusqu'en 2023 visant à soutenir le processus de réformes en Ukraine.

>> Le compte rendu de Camille Degott dans Le 12h30:

Simonetta Sommaruga aux côtés du président ukrainien Zelensky à Kiev, mardi matin 21.07.2020. [Sergey Dolzhewnko - EPA/Keystone]Sergey Dolzhewnko - EPA/Keystone
Simonetta Sommaruga est en visite officielle à Kiev pour rencontrer Volodymyr Zelensky / Le 12h30 / 1 min. / le 21 juillet 2020

Interview de Toni Frisch

"La Suisse peut être fière de sa tradition humanitaire"

La Suisse a détaché depuis 2015 l'ambassadeur Toni Frisch pour coordonner le groupe de travail chargé des questions humanitaires dans le cadre des négociations de paix pour l'Ukraine menées à Minsk. Il a notamment été actif dans des échanges de prisonniers entre Kiev et les séparatistes.

"La Suisse peut être fière de sa tradition humanitaire", affirme Toni Frisch. Le diplomate défend vigoureusement l'engagement de la Suisse en faveur d'une "solution viable et définitive" au conflit en Ukraine, mais estime que celle-ci "va prendre beaucoup de temps".

>> L'interview de Toni Frisch dans La Matinale:

Toni Frisch, coordinateur de l'action de l'OSCE en Ukraine. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Visite de Simonetta Sommaruga en Ukraine: interview de Toni Frisch / La Matinale / 1 min. / le 21 juillet 2020

Les enjeux de la visite

Une visite aux accents humanitaires et économiques

Le voyage de Simonetta Sommaruga en Ukraine est avant tout l'occasion pour la Suisse de mettre en avant son rôle humanitaire dans le Donbass. Cette région de l'est de l'Ukraine frontalière avec la Russie est en guerre depuis plus de six ans.

Aujourd'hui gelé, ce conflit opposant le pouvoir central aux séparatistes prorusses a coûté la vie à plus de 13'000 personnes et a entraîné le déplacement de près d'un million et demi d'habitants. Malgré un léger dégel diplomatique, la situation est loin d'être réglée.

>> Lire aussi: Une visite officielle délicate pour Simonetta Sommaruga en Ukraine

Ce voyage présidentiel est donc sensible. Mais c'est aussi une occasion de renforcer les contacts économiques bilatéraux entre les deux pays, par exemple dans le domaine des infrastructures et de l'énergie.

>> Les explications de Valérie Gillioz dans le 12h45:

Simonetta Sommaruga, la présidente de la Confédération, entame une viste officielle de trois jours en Ukraine. [RTS]
Simonetta Sommaruga, la présidente de la Confédération, entame une viste officielle de trois jours en Ukraine. / 12h45 / 1 min. / le 21 juillet 2020