Bannierebis [Keystone]
Publié Modifié

Près de 120 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures

- Masques obligatoires dans les transports publics en Suisse dès lundi, quarantaine au retour d'un pays à risque: prenant le pas sur les cantons, le Conseil fédéral a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus, alors que le nombre de nouveaux cas augmente. Le gouvernement a aussi prolongé le versement des APG et étendu à 18 mois la durée du chômage partiel.

- Après ces annonces, certains demandent déjà d'aller plus loin. Le président des médecins cantonaux suisses Rudolf Hauri se dit ainsi favorable à une obligation du port du masque dans tout l'espace public.

- La Suisse a enregistré 116 nouveaux cas d'infection au Covid-19 jeudi, a indiqué l'Office fédéral de la santé publique. Une personne est également décédée portant à 1686 le nombre de morts depuis le début de la pandémie.

-  L'OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

18h45

Faut-il offrir les masques à la population?

Les syndicats réclament la gratuité des masques de protection, dont l'usage va devenir obligatoire pour tout le monde dès lundi dans les transports publics.

Des masques gratuits pour que les revenus modestes puissent aussi s'équiper et continuer à utiliser train bus et tram.

Faut-il offrir à la population ces masques hygiéniques? Ou est-ce la responsabilité de chacun de s'équiper?

L'émission Forum en débat avec Anaïs Timofte, présidente du POP vaudois, et Philippe Nantermod, coneiller national PLR.

>> Le débat dans Forum:

La Suisse connait une nouvelle hausse des cas de covid-19. Dans cette situations, le Conseil Fédéral impose donc de nouvelles mesures, notamment l’obligation du port du masque dans les transports publics, et la mise en quarantaine au retour des zones à risques. [GIAN EHRENZELLER - Keystone]GIAN EHRENZELLER - Keystone
Les masques vont-ils devenir obligatoires dans les espaces publics ? Débat entre Anaïs Timofte et Philippe Nantermod / Forum / 10 min. / le 2 juillet 2020

18h00

La liste des zones à risque publiée par l'OFSP

Les Suisses qui partent en vacances aux Etats-Unis, en Suède, Serbie ou au Kosovo devront se mettre en quarantaine dix jours à leur retour. Ces pays figurent sur la liste d'une trentaine de zones jugées à risques d'infection au Covid-19 publiée jeudi.

>> Plus d'informations dans notre article: Revenir depuis une trentaine de pays impliquera une quarantaine

La Suède est le seul pays de l'espace Schengen figurant sur la liste. Pour les Balkans, la Macédoine du nord est également concernée. Idem pour la Russie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Bélarus, la Moldavie.

Les Etats-Unis dans la liste

Pour l'Amérique, les voyageurs en provenance des Etats-Unis et d'une série de pays d'Amérique du Sud devront aussi se mettre en quarantaine.

L'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Pérou, la République dominicaine, le Honduras, le Panama, îles Turquess et Caïques sont aussi jugés à risque.

Proche-Orient risqué

Au Proche-Orient, Israël, le Bahreïn, le Qatar, l'Irak, Ie Koweit, Oman, l'Arabie saoudite sont concernés. Pas besoin en revanche de se mettre en quarantaine au retour des Emirats arabes unis.

 Pour le continent africain, l'Afrique du Sud figure sur la liste avec le Cap-Vert.

>> Les précisions dans Forum, avec l'interview de Christophe Reymond, directeur du Centre Patronal vaudois:

Christophe Reymond, directeur général du Centre Patronal, Secrétaire général de la Fédération patronale vaudoise. [PETER KLAUNZER - KEYSTONE]PETER KLAUNZER - KEYSTONE
Les personnes revenant de l’étranger pourraient être mises en quarantaine: interview de Christophe Reymond / Forum / 6 min. / le 2 juillet 2020

17h30

Swissmedic autorise une utilisation plus large du remdésivir

Le remdésivir peut être utilisé immédiatement en Suisse pour traiter les patients atteints du Covid-19, y compris en dehors des essais cliniques. Swissmedic a autorisé provisoirement la mise sur le marché de l'antiviral.

Les préparations à base de remdésivir, distribuées sous le nom commercial de "Veklury", pourront ainsi être utilisées sans autorisation dans les hôpitaux suisses, communique jeudi l'Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic). Les effets indésirables du médicament seront étroitement surveillés.

Swissmedic a reçu le 29 juin une demande d'autorisation du remdésivir pour une durée limitée. Le lendemain, il a autorisé une mise sur le marché temporaire en vertu de l'ordonnance sur les mesures de lutte contre le coronavirus adoptée par le gouvernement. La mesure vaut jusqu'à la décision d'autorisation définitive ou l'abrogation des bases juridiques correspondantes.

Les experts ont notamment fondé leur évaluation sur une vaste étude clinique menée aux États-Unis. Celle-ci a mis en évidence un rapport bénéfice/risque positif chez les patients atteints de Covid-19 qui présentent une pneumonie et ont besoin d’un supplément d’oxygène. La durée de la maladie a été réduite chez près d’un tiers des sujets.

16h45

Le canton de Vaud verse ses premières indemnisations aux festivals

Le canton de Vaud commence à informer les acteurs culturels des indemnisations auxquelles ils auront droit en raison de l'annulation de leurs manifestations. Il a doté de 10 millions supplémentaires, payés pour moitié par la Confédération, le fonds cantonal prévu à cet effet, qui passe désormais à 39 millions de francs.

Le Conseil d'Etat, compétent pour l'octroi d'indemnisation allant au-delà de 200'000 francs, a validé les premières décisions et les bénéficiaires en sont informés ces jours par courrier. Le Montreux Jazz Festival a fait partie de cette première vague. Il devrait toucher une indemnisation de l'ordre de 3,447 millions.

16h30

Nouvelles mises en quarantaine à Olten

La super-propagation du coronavirus survenue le week-end dernier à Olten (SO) a entraîné la mise en quarantaine d'au moins 35 personnes supplémentaires. Le propagateur a notamment infecté des clients d'un club et d'un restaurant. Au total, quelque 340 personnes se trouvent désormais en quarantaine dans ce cas.

Le service soleurois de traçage des contacts a pu joindre 13 nouvelles personnes s'étant trouvées à la même table que le super-propagateur sans pouvoir se tenir à une distance minimale de 1,5 mètre, indique jeudi la Chancellerie d'Etat du canton. Elles sont mises en quarantaine, de même que 22 personnes se trouvant dans l'environnement professionnel du super-propagateur.

Ce cas de super-propagation est indirectement lié à ceux survenus le week-end précédent dans une boîte de nuit à Zurich et un bar à Spreitenbach (AG). Le principal intéressé a été contaminé par un tiers dont l'infection remonte jusqu'à ces deux cas.

>> Le sujet du 19h30 sur les quarantaines en Suisse:

Forte hausse en Suisse du recours aux quarantaines pour tenter de maîtriser l'épidémie de coronavirus. [RTS]
Forte hausse en Suisse du recours aux quarantaines pour tenter de maîtriser l'épidémie de coronavirus. / 19h30 / 2 min. / le 2 juillet 2020

16h00

L'Opéra de Lausanne repousse l'ouverture de sa saison

L'Opéra de Lausanne annule son spectacle d'ouverture de saison, "Eugène Onéguine" de Tchaïkovski, en raison du coronavirus. Les représentations, qui étaient prévues les 4, 7, 9 et 11 octobre, sont reportées à 2022.

Dans un communiqué diffusé jeudi, la direction de l'Opéra de Lausanne dit avoir pris cette décision "en raison des contraintes de distanciation et des normes d'hygiène encore en vigueur." Un programme alternatif, composé notamment de récitals vocaux et de danse, sera proposé dès la fin septembre.

La saison 2020/2021 reprendra ensuite début novembre avec une création pour les enfants tirée du conte du "Petit Chaperon rouge." L'institution doit ensuite accueillir, toujours dès novembre, le Théâtre de Vidy et le Béjart Ballet, dont les salles sont en travaux.

15h30

Landsgemeinde en septembre à Glaris

La Landsgemeinde de Glaris aura lieu le 6 septembre. Elle aurait dû se dérouler le 3 mai, mais elle a été reportée en raison de la crise du coronavirus.

Des précautions particulières vont être prises en fonction de la situation pandémique, a indiqué jeudi le gouvernement glaronais. Les traditions festives qui accompagnent généralement la Landsgemeinde seront en grande partie supprimées.

Il n'est toutefois pas encore certain que la Landsgemeinde ait bien lieu le 6 septembre. Elle sera annulée si dix nouvelles infections non liées sont recensées dans le canton durant les deux semaines qui précèdent l'évènement.

La Landsgemeinde d'Appenzell Rhodes-Intérieures aurait quant à elle dû se dérouler le 26 avril. Elle a d'abord été reportée au 23 août avant d'être définitivement annulée.

15h15

Neuchâtel ouvre de nouvelles places de camping

Le Conseil d’Etat neuchâtelois veut accueillir dignement campeurs et camping-caristes cet été, au moment où la crise du coronavirus devrait favoriser ce mode de villégiature. Il a approuvé un règlement provisoire permettant de mettre à disposition des sites temporaires.

Le régime extraordinaire entre en vigueur immédiatement et court jusqu’au 31 août, a indiqué jeudi l'Etat de Neuchâtel dans un communiqué. Il vient répondre à la forte affluence attendue dans le secteur touristique et doit favoriser la reprise de l’économie locale.

Exemptes de demande de permis de construire, les places pourront accueillir jusqu’à 15 camping-cars sur les terrains dont la surface est naturelle et jusqu’à 30 sur les surfaces en dur. Leur mise à disposition, y compris via l'extension de campings existant, ne doit toutefois impliquer aucune construction ni modification du sol.

14h50

Le masque doit être bien utilisé pour être efficace

Les masques devraient se multiplier dès lundi en Suisse avec l'obligation d'en porter un dans les transports publics. La protection n'est toutefois efficace que si ils sont bien utilisés, rappelle un expert.

D'aucuns se promènent en ville le masque sous le nez ou sous le menton. D'autres le touchent constamment sans se laver ou se désinfecter les mains. Une utilisation problématique, car elle crée un faux sentiment de sécurité.

Pour éviter toute nouvelle infection, l'infirmier spécialiste en prévention et contrôle de l'infection au CHUV Grégory Chaillou rappelle la marche à suivre: se laver ou se désinfecter les mains avant de mettre ou d'enlever un masque, le manipuler uniquement par les élastiques et le mettre à la poubelle après utilisation s'il est à usage unique ou le laver à 60° pendant au moins 30 minutes s'il est réutilisable.

Comment bien porter un masque ? [RTS]
Comment bien porter un masque ? / Communication d'entreprise / 2 min. / le 30 mai 2020

14h20

Swiss doit encore rembourser une centaine de millions à ses clients

Swiss doit encore rembourser une centaine de millions de francs à ses clients, dont une cinquantaine aux agences de voyage. La filiale de Lufthansa veut rembourser dans un délai de six semaines les clients qui attendent depuis le plus longtemps.

Le directeur commercial Tamur Goudarzi Pour a précisé que le transporteur national devait encore à ses clients "un montant en millions à trois chiffres dans le bas de la fourchette", sans dévoiler de chiffre détaillé, dans un entretien au portail spécialisé Travelnews.ch. "Nous nous en tenons (...) aux exigences de la Confédération de rembourser au plus tard fin septembre les voyagistes", a-t-il ajouté.

Aides

Début mai, la Confédération avait annoncé une aide d'urgence de 1,275 milliard de francs pour les compagnies Swiss et Edelweiss.

Les actionnaires de la maison-mère Lufthansa avaient quant à eux donné fin juin leur aval à un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros (9,6 milliards de francs), qui évite au groupe la cessation de paiements.

Swiss n'a cependant pas encore reçu l'aide d'urgence promise par Berne. "Les détails de ce paquet restent à déterminer, et le contrat n'a pas encore été signé", a également ajouté Tamur Goudarzi Pour.

13h50

Les masques à nouveau des produits phares

Depuis l'annonce du Conseil fédéral rendant le port du masque obligatoire dans les transports publics, les masques sont redevenus un produit phare des pharmacies.

Selon une pharmacienne interrogée dans le 12h45, les stocks sont importants et leur renouvellement assuré.

>> Reportage à Fribourg:

Dans les pharmacies, les masques sont à nouveau des produits phares après l'annonce du Conseil fédéral [RTS]
Dans les pharmacies, les masques sont à nouveau des produits phares après l'annonce du Conseil fédéral / 12h45 / 1 min. / le 2 juillet 2020

13h30

Les camps d’été ont mis en place des mesures pour limiter les risques

Alors que les vacances d'été vont débuter dans de nombreux cantons, les Romands ne semblent pas bouder les camps de vacances. Ainsi, les 13 camps organisés par la ville de Lausanne sont presque tous complets.

Les organisateurs ont mis en place des mesures pour limiter les risques: les colonies fonctionneront en vase clos. Les transports et les contacts avec l'extérieur seront limités.

>> Tous les détails dans le 12h30:

Comment assurer les règles sanitaires lors des camps d’été? [Olesia Bilkei - Fotolia]Olesia Bilkei - Fotolia
Les camps d’été ont mis en place des mesures pour limiter les risques / Le 12h30 / 1 min. / le 2 juillet 2020

>> L'interview de Jean-Paul Stadelmann, secrétaire général du Glaj-Vaud, l’association faîtière des organisations de jeunesse du canton.

Crêt-Bérard accueille des camps bibliques pour les enfants de 8 à 12 ans durant l'été. [Sarah Clément - RTSinfo]Sarah Clément - RTSinfo
Les normes de sécurité dans les camps: interview de Jean-Paul Stadelmann / Le 12h30 / 3 min. / le 2 juillet 2020

13h10

Les écoles biennoises font le bilan du trimestre

La ville de Bienne a dressé jeudi le bilan du trimestre qui s'achève et de ses effets sur les écoles.

Les enseignants ont souligné la difficulté à rester en contact avec les élèves alors que les autorités ont relevé que l'enseignement avait bien eu lieu, même si c'était d'une autre manière.

A signaler qu'à Bienne, aucun élève n'a été testé positif et que la reprise en présentiel s'est faite sans incident majeur. La mise en place des mesures de précaution s'est révélée un exercice plus délicat que celle de l'enseignement à distance.

L'enseignement a repris ce lundi au niveau secondaire. [Christian Beutler - KEYSTONE]Christian Beutler - KEYSTONE
Les écoles biennoises font le bilan du trimestre / Le 12h30 / 2 min. / le 2 juillet 2020

12h50

Le masque dans tout l'espace public en question

L'obligation du port du masque dans les transports publics n'est pas suffisante pour le président des médecins cantonaux. Rudolf Hauri est favorable à une obligation du port du masque dans tout l'espace public, a-t-il indiqué jeudi sur les ondes de la radio alémanique SRF.

Sa proposition ne fait pas forcément l'unanimité. Ainsi, l'un des médecins cantonaux contactés par la RTS qui ne souhaite pas être nommé qualifie cette idée d'absurde.

De son côté, le médecin cantonal vaudois, Karim Boubaker, estime que le masque doit être porté lorsque les distances physiques ne peuvent être respectées et qu'on ne peut pas tracer les gens.

>> Les explications dans le 12h30:

L'obligation de porter un masque dans les transports publics est en discussion. [Urs Flueeler - Keystone]Urs Flueeler - Keystone
Le président des médecins cantonaux favorable au port du masque dans tout l'espace public / Le 12h30 / 2 min. / le 2 juillet 2020

12h30

116 nouvelles infections

L'Office fédéral de la santé publique a recensé 116 nouvelles infections au Covid-19 lors des dernières 24 heures. Le nombre de nouveaux cas journaliers est inférieur à celui de mercredi, quand 137 nouveaux cas avaient été signalés.

Au total, la Suisse et la Principauté du Liechtenstein ont recensé 31'967 cas confirmés depuis le début de la crise, dont 493 ces sept derniers jours. Un nouveau décès a été annoncé jeudi, ce qui porte le total à 1686.

Selon les derniers chiffres fournis par l'OFSP, 437 personnes se trouvent en isolement et 2133 en quarantaine. C'est à Soleure que le nombre de quarantaine est le plus élevé (353), devant Zurich (325), Fribourg (250), Argovie (227) et Vaud (210).

Les hospitalisations sont au nombre de 4051, soit neuf de plus que la veille. Quant aux tests, 599'105 ont été effectués depuis le début de la pandémie, dont 6,4% étaient positifs. En 24 heures, le personnel soignant a effectué 15'177 tests et 59'260 ces sept derniers jours.

>> Les précisions du 19h30:

Décryptage de la hausse du nombre de cas détectés avec Estelle Braconnier. [RTS]
Décryptage de la hausse du nombre de cas détectés avec Estelle Braconnier. / 19h30 / 1 min. / le 2 juillet 2020

12h00

Le Covid-19 sans effet immédiat sur les embauches

La pandémie de coronavirus, qui pèse lourdement sur l'économie, ne devrait pas avoir d'effet sur les embauches dans l'immédiat. Une majorité d'entreprises sondées par le portail professionnel Xing a même procédé à des recrutements pendant la crise.

Près de la moitié des sociétés suisses interrogées, soit 47%, a indiqué que la pandémie n'avait pas d'effet à court terme sur les prévisions d'embauches, a précisé jeudi le réseau social dans un communiqué.

Quelque 73% des sondés ont précisé avoir recruté de nouveaux salariés depuis mi-mars, soit le début de la période de confinement. Et le même pourcentage prévoit de procéder à des embauches d'ici la fin de l'année.

11h30

Les nouvelles technologies également chamboulées par le coronavirus

La pandémie de coronavirus ébranle vraiment toute l'économie. Même les entreprises actives dans les nouvelles technologiques, un secteur a priori dopé par le confinement, sont chahutées.

Ainsi, pour André Kudelski, administrateur-délégué de l'entreprise sise à Cheseaux, "le Covid-19 a vraiment impacté les affaires de manière beaucoup plus importante que ce que l'on attendait".

Tout le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) est d'ailleurs concerné, selon un sondage de l'association faîtière SWICO.

>> Lire: Les nouvelles technologies également chamboulées par le coronavirus

11h00

"Une solution uniforme pour le port du masque"

Rebecca Ruiz et les autres responsables cantonaux de la santé ont rencontré Alain Berset lundi soir pour s'entretenir avec lui de la nécessité d'imposer le port du masque dans les transports publics de toute la Suisse: "Nous étions là pour plaider pour une solution uniforme pour les masques, dès lors que certaines de ces mesures populationnelles ne font pas sens si elles ne sont prises qu'à une échelle purement locale".

La pandémie n'est pas finie, la population doit rester vigilante car le SARS-CoV-2 est toujours présent: "Là où il est vraiment important d'imposer le masque, c'est lorsque le traçage n'est pas possible. C'est-à-dire que les autorités, si on apprend qu'une personne a été contaminée, sont incapables de retracer les chaînes de transmission, de faire ces fameuses enquêtes d'entourage".

>> Lire : "Si le port du masque est obligatoire, il faut qu'il le soit à travers la Suisse"

>> L'interview complète de Rebecca Ruiz dans La Matinale:

Port du masque obligatoire dans les transports publics dès lundi en Suisse: interview de Rebecca Ruiz (vidéo) [RTS]
Port du masque obligatoire dans les transports publics dès lundi en Suisse: interview de Rebecca Ruiz (vidéo) / La Matinale / 10 min. / le 2 juillet 2020

10h30

Contre une ristourne fiscale pour les vacances en Suisse

Les contribuables qui passent leurs vacances en Suisse ne devraient pas compter sur une déduction fiscale de leurs frais de séjour. Le Conseil fédéral rejette en tout cas deux motions UDC demandant ce geste pour encourager le tourisme helvétique.

Celle du conseiller aux Etats tessinois Marco Chiesa exige la déduction des frais d'hôtel. Le texte du conseiller national valaisan Franz Ruppen demande la déduction, durant une période limitée, des coûts des séjours touristiques en Suisse.

Pour le Conseil fédéral, ce n'est cependant pas approprié pour maîtriser la crise du coronavirus. Tout un train de mesures pour préserver les emplois, garantir les salaires et soulager les indépendants ont déjà été adoptées, rappelle le gouvernement dans sa réponse publiée jeudi.

09h30

PME optimistes à moyen terme

Deux tiers des petites et moyennes entreprises (PME) suisses estiment que la crise du Covid-19 ne devrait pas affecter leurs affaires au-delà d'un an. Plus de la moitié affirme même que leurs perspectives économiques sont "bonnes à très bonnes" pour les trois prochaines années selon une étude Raiffeisen publiée jeudi.

Si la majorité des PME interrogées se disent avoir été "fortement" ou "très fortement" impactées par la pandémie de coronavirus, elles restent optimistes sur le moyen terme.

09h00

Zurich renforce le traçage dans les boîtes de nuit

Pour rentrer en boîte de nuit, les Zurichois devront désormais montrer patte blanche. Canton et faîtière de la branche ont annoncé de nouvelles mesures pour contrôler la propagation du coronavirus.

>> Les détails dans La Matinale:

Zurich renforce le traçage à l'entrée des boîtes de nuit. [Martin Ruetschi - Keystone]Martin Ruetschi - Keystone
Le canton de Zurich renforce le traçage à l'entrée des boîtes de nuit / La Matinale / 1 min. / le 2 juillet 2020

08h30

Le prix du masque varie

Dès lundi, le budget pandémie des familles suisses va augmenter puisqu'il va falloir porter obligatoirement un masque dans les transports publics. Or, cet objet de protection est encore cinq à dix fois plus cher qu'avant la crise.

Le prix du masque dépend de plusieurs facteurs: la demande, le stock, la capacité de production ou encore le transport. Au plus fort de la pandémie, la Suisse n'avait pas assez de stock: elle a dû acheter au prix fort des masques et les faire venir par avion, ce qui coûte plus cher que le bateau.

La Fédération romande des consommateurs demande de plafonner le prix du masque à un franc la pièce.

>> Lire: Plusieurs facteurs augmentent le prix du masque de protection

08h00

Quarantaine prévue

Les voyageurs en provenance des régions à risque devront se mettre en quarantaine durant dix jours. C'est l'une des nouvelles mesures annoncées mercredi par le Conseil fédéral pour lutter contre le coronavirus.

Les personnes concernées seront informées dans les avions, les autocars et aux frontières. Elles devront ensuite s'annoncer auprès des autorités cantonales.

>> Tous les détails dans La Matinale:

Les voyageurs en provenance des régions à risque devront se mettre en quarantaine durant dix jours. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Quarantaine pour les voyageurs revenant de zones à risque / Le Journal horaire / 1 min. / le 2 juillet 2020

>> Pour le conseiller national UDC genevois Yves Nidegger, c'est une mesure trop laxiste:

Yves Nidegger, conseiller national UDC GE. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Une mesure trop laxiste pour Yves Niydegger / Le Journal horaire / 1 min. / le 2 juillet 2020

7h45

Réactions au port du masque dans les transports publics

Le port du masque sera obligatoire dans les transports publics dès lundi.

Il faudra donc se masquer pour utiliser trains, bus, trams, téléphériques et bateaux. Vincent Ducrot, directeur général des CFF, n'y voit aucune stigmatisation de ces différents moyens de transports.

>> Ses explications dans La Matinale:

Vincent Ducrot est le premier Romand depuis près de 50 ans à la tête des CFF. [Alessandrodella Valle - Keystone]Alessandrodella Valle - Keystone
Port du masque dans les transports publics, réaction des CFF / La Matinale / 57 sec. / le 2 juillet 2020

De son côté, le conseiller aux Etats vaudois PLR Olivier Français comprend la décision mais il redoute qu'elle ne prétérite l'attractivité des transports publics

>> Son interview dans La Matinale:

Olivier Français. [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Port du masque dans les transports publics, réaction d'Olivier Français / La Matinale / 1 min. / le 2 juillet 2020

Unia salue cette décision. Mais pour le syndicat, il faut aller plus loin. Les masques doivent être fournis gratuitement par la Confédération et les cantons.

>> Les détails dans La Matinale:

Production de masques chirurgicaux. [PHILIPP GUELLAND - EPA/Keystone]PHILIPP GUELLAND - EPA/Keystone
Les masques doivent être fournis gratuitement, demande Unia / La Matinale / 47 sec. / le 2 juillet 2020

7h30

Changement d'avis du Conseil fédéral

Depuis des mois, le Conseil fédéral a évité de rendre obligatoire le port du masque. Quels éléments l'ont poussé à changer de position?

Tout d'abord, la simple recommandation, aussi forte était-elle, de porter un masque dans un train ou un bus bondé, n'a pas été suivie.

En outre, depuis quelques jours, certains cantons voulaient rendre obligatoire le port du masque dans leurs transports publics. De quoi potentiellement créer désordre et confusion sur l'ensemble du territoire, ce que le gouvernement voulait éviter.

Et deux autres points ont aussi eu une influence: d'une part, les vacances, qui occasionneront une hausse des voyageurs ces prochains jours. Et ensuite le fait que, presque partout en Europe, les gouvernements ont pris une telle mesure. Il était donc logique que la Suisse s'aligne.

>> Les détails dans La Matinale:

La conférence de presse du Conseil fédéral du 1er juillet. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Pourquoi le Conseil fédéral a changé d'avis sur les masques? / La Matinale / 1 min. / le 2 juillet 2020

07h15

Recommander ne suffit plus?

Finie la forte recommandation, place à l'obligation: après des semaines d'hésitation, le Conseil fédéral a franchi le pas mercredi. Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports publics du pays dès lundi.

"Les mesures locales ne suffisent parfois pas. Cela s’est confirmé ces derniers jours", a ainsi déclaré la président de la Confédération Simonetta Sommaruga.

En effet, malgré l’augmentation du nombre d’infections, les cantons n’ont pas réussi à s’entendre sur le port du masque.

>> Le décryptage du 19h30 sur la décision du Conseil fédéral

Le Conseil fédéral reprend du leadership. [RTS]
Le Conseil fédéral reprend du leadership. / 19h30 / 1 min. / le 1 juillet 2020

Est-ce le signe qu'il faut passer à la vitesse supérieure parce que la population ne joue pas le jeu? L'émission Forum en débat avec Samia Hurst (bioéthicienne), Mauro Poggia (conseiller d'Etat genevois), Didier Trono (professeur de virologie) et Lucia Sillig (journaliste RTS).

>> Le débat de Forum:

Le débat - Contre le Corona, recommander ne suffit plus? [RTS]
Le débat - Contre le Corona, recommander ne suffit plus? / Forum (vidéo) / 21 min. / le 1 juillet 2020

06h55

"Un bon moyen de se protéger"

Le conseiller fédéral Alain Berset est revenu sur la série de mesures annoncées mercredi par Berne dans l'émission Forum. Les masques seront notamment obligatoires dans les transports publics dès lundi.

>> Lire aussi: Port du masque dans les transports publics, mesures de quarantaine: les décisions du Conseil fédéral

"Ce qui nous a décidé, c'est de voir l'évolution des cas, de voir qu'avec plus en plus de monde dans les transports publics il est difficile de garder les distances. Je crois que c'est un bon moyen de protéger la santé, en étant aussi conscients que dans tous les pays qui nous entourent c'est le cas depuis longtemps", a expliqué le ministre.

>> L'interview d'Alain Berset dans Forum:

Masques obligatoires dans les transports et quarantaine obligatoire pour les voyageurs: interview d’Alain Berset [RTS]
Masques obligatoires dans les transports et quarantaine pour certains voyageurs: interview d’Alain Berset / Forum (vidéo) / 10 min. / le 1 juillet 2020

>> L'interview d'Alain Berset dans le 19h30:

Alain Berset, conseiller fédéral: " Nous avons décidé de faire une réglementation qui vaut pour l'ensemble du pays." [RTS]
Alain Berset, conseiller fédéral: " Nous avons décidé de faire une réglementation qui vaut pour l'ensemble du pays." / 19h30 / 2 min. / le 1 juillet 2020

06h45

Un milliard de déficit en 2021

Les finances fédérales devraient afficher un déficit de 1 milliard de francs en 2021. Le coronavirus plombe le budget de la Confédération adopté mercredi par le Conseil fédéral.

Sans le virus, le budget 2021 aurait affiché un excédent de 2,2 milliards de francs. Des dépenses de 76,6 milliards sont prévues pour des recettes de 75,8 milliards.

Les dépenses augmenteront de 2% à cause des dépenses liées à la pandémie. Le gouvernement a demandé 1,6 milliard pour honorer les cautionnements, pour soutenir le sport et financer les tests.

Ueli Maurer s'est voulu rassurant en conférence de presse: "Nous allons nous en sortir avec un oeil au beurre noir. Je pense que nous pourrons amortir ces dettes sans augmentation d'impôts".

>> Réécouter l'intervention d'Ueli Maurer:

L'intervention d'Ueli Maurer, conseiller fédéral en charge des Finances [RTS]
L'intervention d'Ueli Maurer, conseiller fédéral en charge des Finances / L'actu en vidéo / 8 min. / le 1 juillet 2020

06h25

La hausse des cas se poursuit

La pandémie de coronavirus reprend de l'ampleur en Suisse. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a recensé mercredi 137 nouvelles infections au Covid-19.

Le nombre total de cas confirmés en laboratoire s'élève à 31'851. L'incidence se monte à 371,1 cas pour 100'000 habitants. L'OFSP a décompté 437 nouvelles infections sur les sept derniers jours. Mardi, la Suisse avait enregistré 62 nouveaux cas, contre 35 lundi et 62 dimanche.

Un nouveau décès a été annoncé mercredi, ce qui porte le total à 1685. Les hospitalisations sont au nombre de 4042, soit six de plus que la veille.

06h15

Coûts de 356 millions pour les hôpitaux universitaires

La crise du coronavirus laisse des traces financières dans les cinq hôpitaux universitaires du pays. L'ardoise pour la période de mars à juin se monte à 356 millions de francs, entre pertes de recettes et frais supplémentaires.

Les pertes de recettes s'élèvent à 290 millions de francs et les coûts spécifiquement liés à la pandémie à 66 millions, ont indiqué les hôpitaux universitaires de Lausanne, Genève, Berne, Bâle et Zurich mercredi lors d'une conférence de presse à l'Hôpital de l'Île à Berne.

La Suisse dispose d'un système de santé exemplaire et s'en est sortie sans trop de dommages, a relevé Uwe E.- Jocham, président de la direction d'Insel Gruppe. Les capacités en lits de soins intensifs ont été relevées rapidement de 240 en temps normal à 395. Un maximum de 550 lits aurait été possible.

>> Le sujet du 12h45:

Le personnel soignant des HUG a été le plus touché par le coronavius, selon un sondage. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Les hôpitaux universitaires tirent un bilan médical positif de la pandémie / Le 12h30 / 1 min. / le 1 juillet 2020

>> Ecouter aussi l'interview de Bertrand Levrat, directeur des HUG:

Bertrand Levrat, directeur des HUG: "Je ne dirais pas que l'on était prêt, en revanche on l'a fait." [RTS]
Bertrand Levrat, directeur des HUG: "Je ne dirais pas que l'on était prêt, en revanche on l'a fait." / 12h45 / 2 min. / le 1 juillet 2020

06h05

Retour sur la journée de mardi

Masques obligatoires dans les transports publics en Suisse dès lundi, quarantaine au retour d'un pays à risque: le Conseil fédéral a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus, alors que le nombre de nouveaux cas augmente.

>> Le point sur les masques obligatoires dans le 19h30:

Masques obligatoires dans les transports publics dès lundi. [RTS]
Masques obligatoires dans les transports publics dès lundi. / 19h30 / 2 min. / le 1 juillet 2020

>> Le point sur la quarantaine dans le 19h30:

Quarantaine de 10 jours requise pour les passagers arrivant à Suisse de certaines zones à risque. [RTS]
Quarantaine de 10 jours requise pour les passagers arrivant à Suisse de certaines zones à risque. / 19h30 / 2 min. / le 1 juillet 2020

>> Le point sur les aides financières aux indépendants dans le 19h30:

Indépendants: Prolongation des aides financières. [RTS]
Indépendants: Prolongation des aides financières. / 19h30 / 2 min. / le 1 juillet 2020

>> Lire aussi: Le port du masque obligatoire dès lundi dans les transports publics

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus