Modifié

Petra Gössi réélue à la présidence du PLR avec une très large majorité

Petra Gössi a été réélue à la présidence du PLR. [Peter Schneider - Keystone]
Petra Gössi a été réélue à la présidence du PLR. [Peter Schneider - Keystone]
Les délégués du PLR réunis samedi en assemblée virtuelle ont réélu Petra Gössi à la présidence du parti. Le conseiller aux Etats Andrea Caroni (AR) et le conseiller national Philippe Nantermod (VS) ont été reconduits à la vice-présidence.

Le conseiller aux Etats Philippe Bauer (NE) et les conseillers nationaux Alex Farinelli (TI) et Andri Silberschmidt (ZH) complètent le comité directeur.

>> Lire aussi: La "der" de Christian Levrat à la tête du PS se passe en assemblée virtuelle

Le PLR a utilisé un logiciel de vote en ligne pour cette "e-ADD", précise-t-il dans un communiqué. La Schwyzoise Petra Gössi a été très clairement réélue à la tête du parti par 267 voix sur 283. Les autres candidats ont également été largement élus.

"Je suis très heureuse d’avoir été si clairement réélue. Cela confirme la voie empruntée et me donne de la force et du courage pour l'avenir. Un avenir que nous voulons façonner avec notre stratégie pour les générations futures", a commenté Petra Gössi, citée dans le communiqué du parti.

Oeuvrer pour les générations futures

A l'ouverture de l'assemblée, la présidente a annoncé son intention de développer une politique du PLR visant à transmettre un monde dans le meilleur état possible aux générations futures. La sécurité de l'emploi, la prévoyance ainsi qu'un cadre de vie préservé sont au coeur de sa réflexion. Ces trois sujets seront largement débattus avec la base du parti, afin de continuer à développer le succès du modèle suisse.

Le PLR réalisera à nouveau un sondage auprès de ses membres comme il l'avait fait il y a un an sur le thème de l'environnement afin de connaître l'opinion de sa base.

Cette stratégie s'articule autour de trois axes: assurer la force économique de la Suisse pour garantir à chacun un emploi, maintenir une protection sociale pour que les générations futures puissent en bénéficier elles aussi et protéger l'environnement et la qualité des infrastructures.

Critiques envers le PS

Dans son discours, Petra Gössi a aussi attaqué la gauche à plusieurs reprises. Selon elle, "le PS, soutenu par un centre égoïste", veut façonner une nouvelle Suisse, caractérisée par davantage d'interventionnisme.

Ce faisant, ils mènent avant tout une politique clientéliste. Petra Gössi appelle le PS à s'engager sérieusement pour les entreprises au lieu de leur mettre des bâtons dans les roues à coups de taxes et d'impôts.

La gauche profite de la crise du coronavirus pour tenter d'introduire "ses recettes socialistes" au détriment de la liberté et de la responsabilité individuelle, a lancé la présidente. Or les Suisses ont besoin de réponses concrètes, ciblées et sur le long terme pour surmonter cette crise.

>> Ecouter le débat entre Christian Levrat (PS/FR) et Philippe Nantermod (PLR/VS) dans Forum:

Philippe Nantermod et Christian Levrat. [Alessandro della Valle - Keystone]Alessandro della Valle - Keystone
PS-PLR, entre alliance et désaccords: débat entre Christian Levrat et Philippe Nantermod / Forum / 8 min. / le 27 juin 2020

ats/asch

Publié Modifié

Les mots d'ordre pour septembre adoptés ultérieurement

Le PLR adoptera ses recommandations de vote pour quatre des cinq objets soumis à la votation du 27 septembre lors de la prochaine assemblée des délégués, le 22 août.

En janvier, le parti avait déjà clairement rejeté l'initiative de limitation de l'UDC.