Modifié le 28 juin 2010 à 12:20

Genève: le directeur de la Mosquée démissionne

Fathy Neamatoullah avait pris la tête de la Mosquée début 2007
Fathy Neamatoullah avait pris la tête de la Mosquée début 2007 [Keystone]
Entré en fonction au début de l'année, le directeur de la Fondation culturelle islamique de Genève, Fathy Neamatoullah, jette l'éponge. Il a démissionné, a-t-on indiqué vendredi à la mosquée de Genève, confirmant une information de la «Tribune de Genève».

Aucun détail n'a été donné sur les raisons de ce départ. Fathy
Neamatoullah s'était fait remarquer à son arrivée à Genève en
licenciant brutalement fin mars quatre responsables de la Fondation
culturelle islamique.





L'ex-directeur a aussi été mis en cause par une Suissesse
convertie à l'islam. Lors d'une conférence de presse, celle-ci a
affirmé avoir été mariée de force à Fathy Neamatoullah et avoir été
obligée de fuir le domicile conjugal après des menaces de son
mari.

"La gabegie"

Fathy Neamatoullah est âgé de 68 ans. Ressortissant saoudien, il
possède également un passeport français. Le directeur
démissionnaire avait expliqué dans une interview avoir été nommé à
Genève dans le but d'améliorer la gestion de la mosquée de
Genève.





«Aujourd'hui, c'est la gabegie», a fait savoir une source bien
informée. Selon elle, il existe des tensions entre la direction de
la Fondation, les imams et le consulat d'Arabie Saoudite.





ats/ant

Publié le 13 novembre 2007 à 08:24 - Modifié le 28 juin 2010 à 12:20

Rappel des faits

Entré en fonction en début d'année, le Franco-Saoudien Fathy Neamatoullah s'était fait remarquer par le licenciement brutal de quatre responsables de la Mosquée de Genève.

Il a également été accusé par une Suissesse de l'avoir contrainte au mariage et d'avoir exercé sur elle des violences psychologiques.

Né en Arabie saoudite en 1939, Fathy Neamat-Allah a passé une quarantaine d'années en Allemagne, a acquis la nationalité française par mariage et avait été nommé "pour trois ans" par la Ligue islamique mondiale à la tête de l'institution genevoise.