Modifié le 28 juin 2010 à 12:07

La gare de Prilly-Malley mise à l'enquête

Le patron des CFF (à droite) s'est également déplacé à Malley
Le patron des CFF (à droite) s'est également déplacé à Malley [Keystone]
Le RER vaudois est lancé. Le projet de construction de la gare Prilly-Malley sera mis à l'enquête à la fin du mois. Il représente «le symbole» du développement du rail romand, a affirmé le patron des CFF Andreas Meyer.

La future gare à mi-chemin entre Lausanne et Renens, devisée à
60 millions de francs, va contribuer à accroître le trafic sur le
RER vaudois et à améliorer les cadences, a souligné mardi le
conseiller d'Etat François Marthaler. Il s'est félicité du
dynamisme entourant ce projet et a souhaité que tout continue à
avancer à ce rythme.

Aide fédérale

La future halte RER "Prilly-Malley"
La future halte RER "Prilly-Malley" [DR]

Cette mise à l'enquête est la première étape du développement du
Réseau Express Régional (RER) vaudois à l'horizon 2010. Les travaux
de la gare devront commencer avant la fin 2008. L'ensemble fait
partie des projets urgents retenus par la Confédération dans le
fonds d'infrastructure, bénéficiant ainsi d'une subvention de 50
%.





Avec cette gare, une cadence à la demi-heure pourra être
introduite vers Allaman et au quart d'heure entre Cossonay,
Bussigny et Cully. Entre Renens et Lausanne, le trafic RER devrait
croître de 32 % d'ici 2012, selon les prévisions des experts. Cette
halte comprendra quatre voies mais seules trois seront utilisées en
première étape.

3e voie Lausanne-Genève

Pour marquer l'événement, le patron des CFF avait interrompu ses
vacances. La gare de Prilly-Malley se trouve sur un endroit-clé du
réseau romand des CFF, sur la ligne Lausanne-Genève, a expliqué
Andreas Meyer. Les besoins futurs du transport nécessiteront une
extension de l'offre entre ces deux villes, avec la construction de
tronçons de 3ème, voire de 4ème voie.





«La troisième voie me tient à coeur», a insisté le responsable, en
renvoyant la balle aux politiques pour le déblocage des crédits
encore nécessaires pour la mise en route des projets. A cet égard,
il entend donner «une importance nationale» aux festivités.





ats/kot

Publié le 18 septembre 2008 à 09:29 - Modifié le 28 juin 2010 à 12:07

Malley en mutation

La réalisation de la gare de Malley va entraîner la transformation de tout le quartier.

La syndique de Renens Marianne Huguenin a salué la concertation et la coordination entre les différents partenaires, ce qui devrait permettre de réussir l'opération.

Malley dormait depuis 30 ans et cette gare sera le prince charmant qui réveillera la belle au bois dormant, a poursuivi Marianne Huguenin.

Le syndic de Lausanne Daniel Brélaz a renchéri en parlant d' «un détonateur» pour toute la région.

L'appétit du canton de Vaud

Le canton de Vaud accueillera d'ici 2025 quelque 100'000 nouveaux résidents.

Pour préserver le territoire et éviter de gaspiller l'énergie, il faut densifier les zones habitables existantes et renforcer les transports publics.

Le développement de Malley devrait servir de modèle.