Modifié le 22 mai 2020 à 15:22

Appel pour développer la démocratie numérique suite à la crise

Daniel Graf, fondateur de WeCollect.ch
Projet d'initiative pour développer la démocratie numérique La Matinale / 1 min. / le 22 mai 2020
Le coronavirus a mis l'activité politique en partie entre parenthèses. Selon Daniel Graf et Claudio Kuster, partisans de longue date de la démocratie numérique, cette pause forcée doit nous amener à nous interroger sur les manques de notre démocratie et sur ce que les nouvelles technologies pourraient lui apporter. Les deux Alémaniques ont le projet de lancer une initiative.

Les deux initiants sont ce qu'on pourrait qualifier d'entrepreneurs politiques. Claudio Kuster a notamment contribué à lancer à l'époque l'initiative Minder. Daniel Graf, lui, est le fondateur de la plateforme de récolte de signatures WeCollect.ch.

Dans ce projet d'initiative, ils souhaitent ajouter dans la Constitution un article demandant à la Confédération et aux cantons de développer la démocratie, encore et toujours. Cela peut passer par l'éducation, les outils numériques, la récolte électronique de signatures par exemple.

"La crise du coronavirus a été un test de résistance pour notre démocratie. La Suisse, jusqu’ici, a manqué les occasions de préparer sa démocratie à une crise de ce type, et plus largement, à réfléchir à la question de savoir comment améliorer la participation des citoyennes et citoyens", explique Daniel Graf.

L'idée n'est pas neuve

Marc Bühlmann est politologue à l'Université de Berne. A ses yeux aussi, les outils numériques appliqués à la vie politiques sont intéressants si l'on prend garde à certains écueils, comme la sécurité. Améliorer la démocratie est une bonne chose dit-il, mais il n'est pas convaincu qu'il faille en passer par une modification de la Constitution, parce que l'idée n'est pas neuve.

"Pour citer l'écrivain Peter von Matt, un Etat n'est jamais fini. D'un autre côté c'est une discussion qui est venue depuis longtemps, pas seulement de ces deux initiants, mais aussi dans le Parlement, il y a plein de motions et de postulats qui discutent de ce sujet", indique-t-il.

Le projet d'initiative de Daniel Graf et Claudio Kuster devrait se concrétiser dans les prochains mois. Il pourrait être lancé d'abord au niveau cantonal, dans les cantons de Zurich, Bâle, Genève et Vaud.

Séverine Ambrus/gma

Publié le 22 mai 2020 à 11:07 - Modifié le 22 mai 2020 à 15:22