Modifié le 28 juin 2010 à 12:29

Les nouveaux billets présenteront des skieurs

Le concept imaginé par Manuela Pfrunder a convaincu la BNS
Le concept imaginé par Manuela Pfrunder a convaincu la BNS [Keystone]
La BNS confie la nouvelle série des billets de banque à la graphiste Manuela Pfrunder, deuxième prix du concours d'idées. Elle a été préférée à Manuel Krebs, qui avait gagné le 1er Prix avec un projet thématisant le sida.

Il n'y aura pas de fœtus, d'organes humains ni de thématisation
du sida sur les nouveaux billets de banques helvétiques. La Banque
nationale suisse (BNS) a écarté ce projet controversé primé lors du
concours d'idées.





Le Conseil de banque a confié la préparation de la nouvelle série
à la graphiste zurichoise Manuela Pfrunder, qui avait obtenu le
deuxième prix avec son concept évoquant la Suisse comme destination
touristique. Les nouveaux billets doivent être fabriqués à partir
de 2008 et leur mise en circulation est prévue pour 2010.

Pas de crâne ni de fœtus

Le Conseil de la BNS a opté sur proposition de la Direction
générale élargie pour les projets de la graphiste zurichoise
Manuela Pfrunder, parce qu'"ils se prêtent particulièrement bien à
la réalisation". Selon Roland Tornare, responsable des billets et
monnaies à la BNS, ce choix n'a rien à voir avec les critiques
suscitées par le projet de Manuel Krebs.





Il avait été couronné en novembre 2005 pour son travail abordant
des problématiques délicates comme le sida, avec des coupures
présentent des organes humains, un fœtus, un crâne, une vue de
l'univers ou un lingot d'or.

Canon à neige et parapentiste

"Les trois projets primés lors du concours d'idées ont été
retravaillés durant plus d'une année. Les éléments controversés ont
été éliminés", a-t-il déclaré à l'AP. Et de souligner que tous ont
beaucoup évolué par rapport aux projets initiaux.





Le concept retenu de Manuela Pfrunder sera encore profondément
remanié, dans le graphisme comme sur le plan technique.
Initialement, son billet de 10 francs représentait notamment un
canon à neige et des skieurs. Sur le billet de 50 figurait un
parapentiste et sur celui de 200 un observatoire.





ap/ant

Publié le 26 février 2007 à 18:48 - Modifié le 28 juin 2010 à 12:29

Un timbre à l'effigie de Roger Federer

La Poste rend hommage au joueur de tennis bâlois Roger Federer en émettant un timbre à son effigie. D'une valeur de un franc, ce timbre sera présenté et disponible dès le 10 avril, a indiqué La Poste lundi.

Roger Federer détient le record du nombre de semaines sans interruption à la tête du classement ATP. Accumulant les succès sportifs, il est l'un des plus grands ambassadeurs de la Suisse à travers le monde, écrit La Poste.

Le talent et les qualités du Bâlois sont exceptionnels. La Poste a donc décidé de faire elle aussi quelque chose d'extraordinaire avec le timbre Roger Federer: contrairement à la règle, elle dédie ce timbre à une personnalité vivante.

Les derniers «timbres événement» ont été édités en 2003 à l'occasion de la victoire de l'équipe Alinghi à la Coupe de l'America, en 2002 après l'adhésion de la Suisse à l'ONU et en 1999 à l'occasion du tour du monde en ballon de Bertrand Piccard, a précisé à l'ats Laurent Widmer, porte-parole de La Poste.