Modifié

Les frontières avec l'Allemagne, la France et l'Autriche rouvertes le 15 juin

Réouverture des frontières avec l'Allemagne, la France et l'Autriche au 15 juin. [RTS]
Réouverture des frontières avec l'Allemagne, la France et l'Autriche au 15 juin. / 19h30 / 2 min. / le 13 mai 2020
Les frontières avec la France, l'Allemagne et l'Autriche rouvriront entièrement le 15 juin si la situation sanitaire ne se détériore pas. La liberté de voyager vers ces trois pays sera rétablie. La Suisse a conclu un accord avec ses voisins.

La conseillère fédérale Karin Keller Sutter a informé ses collègues du Conseil fédéral mercredi après des entretiens avec les ministres de l'Intérieur français Christophe Castaner, allemand Horst Seehofer et autrichien Karl Nehammer. Comme la Suisse, la France, l'Allemagne et l'Autriche se trouvent actuellement en période de déconfinement et leurs situations épidémiologiques sont comparables.

Il est difficile de dire en revanche quand les frontières avec l'Italie, la plus durement touchée par le coronavirus, pourront rouvrir. La situation épidémiologique y est encore difficile. Le Département fédéral de justice et police (DFJP) est en contact avec Rome, a expliqué Karin Keller-Sutter devant la presse.

Concernant la date du 15 juin, l'Autriche aurait souhaité une ouverture plus rapide, mais l'Allemagne et la France s'y sont opposées, a annoncé la cheffe du DFJP. Les quatre pays se sont en revanche mis d'accord pour fixer une date commune et ouvrir leurs frontières en même temps.

>> Les précisions de Forum:

Suisse, Allemagne, France et Autriche: ouverture des frontières dès les 15 juin [RTS]
Suisse, Allemagne, France et Autriche: ouverture des frontières dès les 15 juin / Forum (vidéo) / 3 min. / le 13 mai 2020

Vacances à l'étranger possibles, mais pas encore partout

Les Suisses pourront aller en vacances en Allemagne, en France ou en Autriche, mais en suivant les règles en vigueur sur place pour lutter contre la pandémie. Ils devraient néanmoins rester dans leur pays, a conseillé Karin Keller Sutter, argumentant notamment en faveur d'un soutien à l'économie et au tourisme helvétique. L'interdiction du tourisme d'achat n'a par contre toujours pas été levée. Des discussions sont encore en cours pour préciser les détails de la procédure. Le Conseil fédéral reviendra sur le sujet le 27 mai, lorsqu'il examinera les autres assouplissements des restrictions sur l’entrée et le séjour en Suisse.

Concernant les autres pays de l'Espace Schengen, il faudra attendre. L'ouverture se déroulera graduellement en commençant par les pays limitrophes, a poursuivi Karin Keller-Sutter. S'exprimant sur la reprise du trafic des TGV entre la France et la Suisse, la conseillère fédérale a rappelé que les restrictions d'entrée sur le territoire français restent valables pour l'instant. Depuis lundi, un aller-retour quotidien est assuré entre Genève et Paris et entre Bâle et Paris.

"On sent dans toute l'Europe l'envie de sauver la saison estivale. Le tourisme représente un dixième du PIB de l'Union européenne, mais prudence, car à l'heure qu'il est, rien n'est encore acquis", a constaté la correspondante de la RTS à Bruxelles Isabelle Ory.

>> Ecouter son analyse dans le 19h30:

Vacances en Europe. Les précisions d'Isabelle Ory, correspondante à Bruxelles. [RTS]
Vacances en Europe. Les précisions d'Isabelle Ory, correspondante à Bruxelles. / 19h30 / 1 min. / le 13 mai 2020

Premiers assouplissements

La Suisse a déjà commencé à assouplir les restrictions aux frontières. Depuis lundi, de nouveaux passages frontières sont ouverts et le regroupement familial est à nouveau possible pour les membres de la famille de citoyens suisses. Il l'est aussi pour les membres de la famille de ressortissants d’États membres de l’UE ou de l’AELE qui vivent en Suisse.

Les demandes déposées avant le 25 mars par les travailleurs en provenance des Etats membres de l'UE ou de l'AELE peuvent être à nouveau traitées. Les prestations transfrontalières pourront avoir lieu si elles se fondent sur un contrat conclu par écrit avant cette date. Ainsi, un monteur en provenance d’Allemagne pourra installer dans une entreprise suisse une machine déjà commandée.

>> Ecouter aussi le débat entre Laurent Wehrli (PLR/VD) et Kevin Grangier (UDC/VD) sur la réouverture des frontières dans Forum:

Ouverture des frontières dès le 15 juin: débat entre Laurent Wehrli et Kevin Grangier [RTS]
Ouverture des frontières dès le 15 juin: débat entre Laurent Wehrli et Kevin Grangier / Forum (vidéo) / 7 min. / le 13 mai 2020

Intérêt économique

Les milieux économiques avaient également lancé un appel à la réouverture des frontières pour assurer la reprise économique. Dans un canton comme Genève, avec 90'000 travailleurs frontaliers, soit 25% des postes du canton, cette main-d'oeuvre est absolument indispensable pour faire tourner les activités, expliquent-ils.

Les entreprises ne peuvent pas se permettre que leurs employés restent bloqués aux douanes par les contrôles comme s'en inquiète Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes.

>> Ecouter l'interview de Blaise Matthey dans La Matinale:

Blaise Matthey, directeur de la Fédération des Entreprises Romandes à Genève. [RTS]RTS
Appel à rouvrir les frontières: interview de Blaise Matthey (FER) / La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2020

Mais cette réouverture a aussi ses revers. A Genève par exemple, les 17 douanes ouvertes avec la France ont connu un début de semaine compliquée avec parfois, comme lundi matin, plus d’une heure de bouchons à certains points de passage. En cause notamment: les contrôles effectués auprès des travailleurs frontaliers. Et même si elles ne sont plus systématiques, ces vérifications restent en vigueur de manière plus ou moins soutenue.

>> Ecouter le reportage à la douane de Soral dans La Matinale:

La fréquentation des douanes genevoises est en forte hausse depuis lundi. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Bouchons aux frontières: reportage de Raphaël Leroy à la douane de Soral (GE) / La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2020

Un problème qu'admet Mauro Poggia, conseiller d'Etat genevois en charge de la santé et de l'emploi. Pour lui, la Confédération doit être plus souple, sans quoi le redémarrage de l'économie notamment pourrait en pâtir.

>> Ecouter son interview dans La Matinale:

Mauro Poggia, ministre genevois de la Sécurité, de l’Emploi et de la Santé. [RTS]RTS
Appel à rouvrir les frontières: interview de Mauro Poggia / La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2020

vkiss/vic avec l'ats

Publié Modifié