Publié le 04 mai 2020 à 14:16

Attention, les tiques sont de retour avec le beau temps

Les tiques font leur retour en forêt.
Les tiques font leur retour en forêt. 12h45 / 2 min. / le 04 mai 2020
Mauvaise nouvelle: la saison des tiques a commencé. Le beau temps signifie le retour de ces petites bêtes porteuses de maladies. Pour ne pas se faire piquer, il faut notamment éviter les lisières de forêts et les sous-bois, porter des habits clairs et fermés et appliquer un répulsif.

Les tiques sont particulièrement actives de mars à novembre, avec des pics au printemps et en automne.

Chaque année, on estime à 20'000 le nombre de consultations à la suite d'une piqûre. Les tiques peuvent provoquer deux maladies principales: la borréliose, également appelée maladie de Lyme, et l'encéphalite à tique, plus grave. Il y a entre 100 et 250 cas par an.

Davantage de cas à cause du coronavirus?

Selon les régions, 5 à 50% des tiques sont porteuses de la bactérie responsable de la borréliose. Il n'existe pas de vaccin contre cette maladie, qui peut être traitée par des antibiotiques.

Pour l'encéphalite à tiques, toute la Suisse, excepté Genève et le Tessin, est considérée comme une zone à risques. Un vaccin existe. Il est recommandé et remboursé par l'assurance de base.

Cette année, comme les gens se déplacent davantage en forêt en période de coronavirus, le nombre de piqûre de tiques pourrait dépasser les 35'000 enregistrés en 2018.

Pour se protéger des tiques en forêt, il faut des habits longs, ne pas oublier l'anti-tique et bien s'observer au retour, a expliqué dans le 12h45 Dr Caroline Burri Cordonier, parasitologue.

Animaux domestiques aussi touchés

L'application "Tique" pour smartphones, développée par les universités des sciences appliquées de Zurich et avec le soutien de l'OFSP notamment, permet en un coup d'oeil de s'informer efficacement. Parmi les options proposées, il est possible de se géolocaliser afin de connaître les risques potentiels - de aucun à très importants - de piqûre dans la zone.

Par ailleurs, les animaux domestiques sont eux aussi touchés par les tiques. Il existe un traitement préventif, a également rappelé Dr Natacha Bourquin-Feusier, médecin vétérinaire.

Matthieu Juttens/lan

Publié le 04 mai 2020 à 14:16