Modifié

Reporters sans frontières s'inquiète de la situation des médias en Suisse

Le Conseil fédéral veut soutenir les médias avec 50 millions (image d'illustration). [Dominic Favre - Keystone]
Mise à mal par la crise sanitaire, la presse suisse demande une aide d'urgence au Conseil fédéral / Le 12h30 / 1 min. / le 3 mai 2020
À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse qui a lieu le 3 mai, l'ONG Reporters sans frontières (RSF) en Suisse s'inquiète de la réduction de la diversité médiatique et de l’offre régionale.

La Suisse a perdu en 2020 deux rangs au classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières, passant de la 6e place à la 8e place.

RSF s'inquiète notamment de la réduction de la diversité et de l’offre régionale, alors qu'elles sont nécessaires à la formation de l’opinion publique. Et au fur et à mesure que les médias disparaissent, leur concentration s'accélère.

L'ONG alerte sur un contexte économique difficile, notamment lié à une baisse tendancielle des revenus publicitaires, que la pandémie du coronavirus a fait "tourner au désastre".

Pas d'aide d'urgence, mais des discussions

Au Parlement, les deux commissions des télécommunications estiment donc qu'il faut soutenir la presse, qui subit une chute massive - jusqu'à 95% - des rentrées publicitaires depuis le mois de mars. Ces commissions demandent une enveloppe de 65 millions de francs.

Mais le Conseil fédéral a refusé une aide d'urgence pour la presse, et il a proposé au Parlement un train de mesures. Les députés s'empareront du dossier lundi, premier jour de session extraordinaire consacrée à la crise actuelle.

>> Ecouter aussi le sujet de Médialogues consacré aux radios régionales:

Philippe Zahno, président des "RRR", les radios régionales romandes. [Christian Merz - Keystone]Christian Merz - Keystone
Les radios régionales romandes sauvées par le Parlement? / Médialogues / 19 min. / le 2 mai 2020

Pauline Rappaz/jop

Publié Modifié