Publié

Les Suisses se déplacent trois fois moins qu'avant la pandémie

Dans l'ensemble, les Suisses ont respecté les consignes du Conseil fédéral. [Keystone]
Dans l'ensemble, les Suisses ont respecté les consignes du Conseil fédéral. [Keystone]
Depuis le début du semi-confinement, les distances parcourues par les Suisses ont fondu, d'après des données issues de téléphones portables. Le week-end de Pâques n'a pas provoqué d'important relâchement.

Les Suisses n'ont pas succombé au soleil lors du week-end de Pâques. Le Suisse moyen n’a parcouru que 5,7 kilomètres par jour entre vendredi et lundi, d'après des données provenant de téléphones portables et publiées mardi par l'Office zurichois de la statistique.

Cette distance est similaire à celle enregistrée le week-end précédent. C'est près du double par rapport aux premiers week-ends du confinement, marqués par la bise et le froid, mais cela reste dans l'absolu très bas.

“Ce qui m'étonne en particulier, c'est que la hausse des températures observées pendant le week-end pascal n'a pas eu de conséquence particulière sur les distances parcourues par les gens”, a indiqué au 19h30 Peter Moser, de l’Office zurichois de la statistique.

Baisse massive depuis le 16 mars

Les mesures prises par le Conseil fédéral le 16 mars pour lutter contre le coronavirus ont totalement chamboulé les habitudes de la population. Le Suisse moyen effectuait une vingtaine de kilomètres par jour les semaines précédant le semi-confinement. Après le 16 mars, ce chiffre est passé à environ 6 kilomètres, soit plus de trois fois moins.

Hommes, femmes, actifs, non-actifs, habitants des villes ou des campagnes, la baisse de la mobilité touche toute la population, toujours d'après les données de l'Office zurichois de la statistique.

Parmi les différences marquantes, les 15-29 ans affichent la plus forte baisse. Ces derniers, qui étaient les plus mobiles avant la crise, sont passés de plus de 27 kilomètres par jour à environ 7, soit quatre fois moins. A titre d'exemple, un jeune se déplace maintenant moins qu'un senior avant le semi-confinement.

>> Voir le sujet du 19h30:

Bilan au terme de ce week-end pascal redouté, les Suisses ont plutôt été disciplinés. [RTS]
Bilan au terme de ce week-end pascal redouté, les Suisses ont plutôt été disciplinés. / 19h30 / 1 min. / le 13 avril 2020

Valentin Tombez

Publié

Données basées sur 2500 personnes

Les données sont publiées par l’Office statistique du canton de Zurich, en collaboration avec l’Ecole polytechnique de Zurich. Elles se basent sur la localisation de 2500 personnes qui, sur une base volontaire, transmettent leurs données de manière anonyme à la société Intervista qui les collecte depuis 2018 afin de réaliser une étude de mobilité représentative.