Banner 8 avril [Keystone]
Publié Modifié

Les mesures contre le coronavirus prolongées jusqu'au 26 avril en Suisse

- Les mesures de lutte contre l'épidémie de coronavirus sont prolongées d'une semaine, soit jusqu'au 26 avril. Elles seront progressivement assouplies avant la fin du mois d'avril. Le Conseil fédéral fixera le scénario de sortie de crise la semaine prochaine.

- Le Conseil fédéral a analysé la situation économique sur la base de divers scénarios. "Ils sont plutôt sombres: jusqu'à 7% de chômage pourrait devenir une réalité en Suisse", a alerté Guy Parmelin.

- Hôpitaux, personnel soignant et patients vont pouvoir s'approvisionner plus facilement en masques, désinfectants et autres équipements de protection contre le Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de suspendre les droits de douanes sur ces biens médicaux.

- Selon les chiffres communiqués par les cantons mercredi soir, 895 personnes ont désormais trouvé la mort à cause du coronavirus en Suisse, sur un total de 23'269 cas recensés. Dans son dernier bilan basé sur des chiffres de mercredi à 8h, l'OFSP annonçait 22'789 cas, soit 547 de plus que mardi, et 705 décès.

- Pour rappel, le Conseil fédéral n'a pas imposé de confinement général en Suisse, contrairement à plusieurs pays voisins, mais il rappelle sans cesse qu'il faut rester à la maison – en particulier si on est malade ou âgé de 65 ans ou plus. Il appelle à ne sortir que si on doit aller travailler (télétravail pas possible), aller chez le médecin ou à la pharmacie, faire les courses ou aider un proche. Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo.

22h20

Crainte d'une deuxième vague à l'Hôpital Riviera-Chablais

Les hôpitaux restent sur le qui-vive face au Covid-19. Ils craignent l'arrivée d'une deuxième vague de malades, comme à l'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) à Rennaz (VD).

"Nous sommes très inquiets à l'idée que les mesures de confinement soient levées trop précocement", relève Damien Tagan, le chef du Service des soins critiques à l'HRC. Il explique que les soignants sont fatigués et que les ressources deviennent "rares", à l'image des sédatifs nécessaires pour endormir les malades.

"Nous avons bien réussi à encaisser la première vague. Mais si une deuxième devait arriver, cela serait plus problématique. Il pourrait y avoir une dégradation de la prise en charge des patients", reconnaît-il, interrogé par l'agence Keystone-ATS.

Le nouvel hôpital de Rennaz, qui a ouvert ses portes fin 2019, abritait mercredi 17 patients atteints du Covid-19 aux soins intensifs, dont 12 étaient intubés. "La pression est constante. Il ne faudrait pas que ça augmente", prévient le Dr Tagan.

21h30

Retour sur les principales mesures annoncées

Le Conseil fédéral a annoncé plusieurs mesures mercredi pour lutter contre la pandémie de coronavirus en Suisse. Tout d'abord, le semi-confinement est prolongé d'une semaine, soit jusqu'au 26 avril. Il sera progressivement assoupli avant la fin du mois d'avril. Le Conseil fédéral fixera le scénario de sortie de crise la semaine prochaine.

D'autre part, le Conseil fédéral a analysé la situation économique sur la base de divers scénarios. "Ils sont plutôt sombres: jusqu'à 7% de chômage pourrait devenir une réalité en Suisse", a alerté Guy Parmelin. Berne a annoncé que les travailleurs sur appel pourront aussi bénéficier d'indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail.

Par ailleurs, hôpitaux, personnel soignant et patients vont pouvoir s'approvisionner plus facilement en masques, désinfectants et autres équipements de protection contre le Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de suspendre les droits de douanes sur ces biens médicaux.

Enfin, les compagnies aériennes suisses qui souffrent de la pandémie de coronavirus devraient bénéficier d'un soutien public. Le Conseil fédéral souhaite leur accorder des liquidités sous formes de garanties de la Confédération.

>> Les précisions dans Forum:

Le Conseil fédéral prolonge les mesures de semi-confinement d'une semaine [RTS]
Le Conseil fédéral prolonge les mesures de semi-confinement d'une semaine / Forum (vidéo) / 4 min. / le 8 avril 2020

>> Le sujet du 19h30:

Rien n'ouvrira en Suisse avant le 26 avril. Le Conseil fédéral prolonge d'une semaine les mesures de protection contre le virus. [RTS]
Rien n'ouvrira en Suisse avant le 26 avril. Le Conseil fédéral prolonge d'une semaine les mesures de protection contre le virus. / 19h30 / 1 min. / le 8 avril 2020

>> "On voit que ça n'est pas l'explosion. Si on tient et si on est uni on peut voir une évolution positive", assure le conseiller fédéral Alain Berset:

Alain Berset "On voit que ça n'est pas l'explosion. Si on tient et si on est uni on peut voir une évolution positive." [RTS]
Alain Berset "On voit que ça n'est pas l'explosion. Si on tient et si on est uni on peut voir une évolution positive." / 19h30 / 3 min. / le 8 avril 2020

19h50

Des espaces publics fermés pour éviter un afflux à Pâques

A la veille du week-end pascal, les accès à plusieurs lieux publics seront limités pour éviter des rassemblements trop importants. Ces mesures concernent notamment les bords des lacs et les sites touristiques prisés.

En Suisse romande, le canton de Neuchâtel interdit notamment les voies d'accès carrossables aux sites du Creux-du-Van et des Gorges de l'Areuse dès vendredi et jusqu'au 19 avril. ll sera aussi interdit aux automobilistes de garer leur véhicule sur les parkings des Courtons et des Devins à Noiraigue et sur celui du Chanet à Boudry.

>> Tour d'horizon (non exhaustif) des sites fermés: Les accès à certains lieux prisés seront limités ou interdits avant Pâques

19h00

Réactions des politiques

Quelques heures après les annonces du Conseil fédéral, la classe politique suisse approuve le prolongement du semi-confinement d'une semaine.

"Le Conseil fédéral fait du bon travail en mettant en priorité la santé de la population et pas les pressions des milieux économiques", réagit Christian Levrat (PS/FR) dans Forum. Céline Amaudruz (UDC/GE) rappelle aussi que la santé de la population est la priorité numéro une, tout comme Charles Juillard (PDC/JU) et Christian Lüscher (PLR/GE), ce dernier se disant "fier" du Conseil fédéral.

Ces quatre parlementaires émettent toutefois une critique: l'absence de décision concernant les travailleurs indépendants. Alors que le Conseil fédéral a annoncé des mesures de soutien pour les travailleurs sur appel, rien n'a été encore mis en place pour les indépendants.

>> Les réactions des élus fédéraux dans Forum:

Le débat - Crise sanitaire: retour du politique [RTS]
Le débat - Crise sanitaire: retour du politique / Forum (vidéo) / 26 min. / le 8 avril 2020

18h30

Examens maintenus à la HES-SO

La HES de Suisse occidentale (HES-SO) prend une série de mesures pour assurer à ses étudiants la validation du semestre. Le travail de ceux qui s'engagent sur le terrain pour faire face à la crise sanitaire sera pris en compte, sous conditions. Mais les examens et les évaluations sont maintenus.

La Haute Ecole veut permettre à une majorité de ses étudiants de valider leur semestre de printemps, et de poursuivre leur cursus. A l'irruption de la crise, les cours ont été suspendus une semaine, le temps de développer un enseignement à distance "de qualité".

Pour assurer la qualité des diplômes, la Haute Ecole a décidé de maintenir les examens et les évaluations. Il n'y aura pas de validation automatique. L'octroi des crédits ECTS reste soumis dans tous les cas à un acte formel d'évaluation. Mais les dates et les modalités de ces évaluations pourront être modifiées.

>> L'interview de Luciana Vaccaro, rectrice de la HES-SO:

La HES-SO maintient les examens tout en restant flexible: interview de Luciana Vaccaro, rectrice [RTS]
La HES-SO maintient les examens tout en restant flexible: interview de Luciana Vaccaro, rectrice / Forum (vidéo) / 3 min. / le 8 avril 2020

17h50

La courbe des décès quotidiens en Suisse s’aplatit

Depuis près d’une semaine, le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus en Suisse est en baisse, indiquant un lent aplatissement de courbe.

Ce ralentissement est également en cours dans les pays les plus durement touchés que sont l’Italie et l’Espagne. Mais la situation varie fortement en Europe. En Allemagne, la courbe ne semble pas encore indiquer de signes d’affaiblissement, mais son ascension reste toutefois lente et régulière. En Suède en particulier, mais également aux Pays-Bas, où les mesures de confinements appliquées sont moins strictes que sur la majorité du continent, les courbes semblent encore ascendantes. En France et en Grande Bretagne, la mortalité quotidienne a montré un premier recul, avant de légèrement repartir à la hausse.

Aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie, la situation semble encore loin d’être contrôlée, avec une augmentation régulière du nombre de décès recensés quotidiennement.

>> Comparez l’évolution sur notre graphique interactif. Le menu déroulant permet de choisir les pays individuellement:

17h30

"Jusqu'à 7% de chômage pourrait devenir une réalité"

"Les mesures sanitaires ont de graves conséquences économiques. Le chômage a passé à 3%, 30% de la main d'oeuvre, soit 1,5 million de personnes, se trouve en chômage partiel. La production a chuté en moyenne de 25%", a expliqué le conseiller fédéral Guy Parmelin mercredi en conférence de presse.

Le Conseil fédéral a analysé la situation économique sur la base de divers scénarios. "Ils sont plutôt sombres: jusqu'à 7% de chômage pourrait devenir une réalité en Suisse", a alerté Guy Parmelin.

"Nous devons aujourd'hui sérieusement nous préparer à une crise profonde qui dure longtemps. Nous devrons préserver le tissu économique du pays, mais nous nous devons aussi de ménager nos ressources, sans quoi une génération à venir devra supporter notre dette. L'Etat ne s'engagera pas partout. Il est indispensable que les acteurs économiques prennent leur responsabilité partout où ils le peuvent. Il faut pouvoir travailler partout où c'est possible pour maintenir l'activité économique au maximum, mais il faut strictement respecter les prescriptions de santé. Il faut rester disciplinés et vigilants", a ajouté le conseiller fédéral.

Guy Parmelin: "Les mesures sanitaires ont de graves conséquences économiques" [RTS]
Guy Parmelin: "Les mesures sanitaires ont de graves conséquences économiques" / RTS Info / 12 min. / le 8 avril 2020

17h00

Des habitudes de consommation plus locales

Les marchés sont interdits depuis la mi-mars sur le territoire suisse, seuls les commerces de première nécessité sont ouverts, et le Conseil fédéral exhorte la population à rester au maximum à la maison. Les habitudes de consommation ont connu un "effet coronavirus": les produits de l'agriculture locale, en vente directe ou en livraison, voient leurs ventes décoller.

Et si la pandémie ne nous laissait plus d'autre choix que de consommer, de manger local? "Je pense qu'on n'en est pas là actuellement. Mais cette crise met en lumière la fragilité d'un système basé essentiellement sur les importations de denrées alimentaires ", réagit Anne Chenevard, agricultrice à Corcelles-le-Jorat (VD) et présidente de la coopérative FaireSwiss, pour un lait équitable, mercredi dans Le Point J. Elle évoque une "prise de conscience de consommateurs" sur l'importance de l'agriculture de proximité. Et même si elle reconnaît que "certains réflexes" d’approvisionnement sont "conditionnés par la peur", elle souligne également les nombreux messages de soutien reçus par les agriculteurs depuis l’arrivée du nouveau coronavirus en Suisse.

Le "boom" des produits locaux durera-t-il une fois le confinement terminé ? Comment les producteurs peuvent-ils s’adapter ? Comment le monde agricole vit-il cette crise ?

>> Ecouter l’épisode complet :

Logo Le point J [RTS]RTS
Consommer local: et si le covid-19 ne nous laissait plus le choix? / Le point J / 10 min. / le 8 avril 2020

16h50

Les travailleurs sur appel aussi indemnisés

Les travailleurs sur appel pourront aussi bénéficier d'indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail. Le Conseil fédéral a décidé mercredi d'étendre le cercle des ayants droit dès jeudi.

Ces derniers n’avaient pas droit à l'indemnité si leur taux d’occupation fluctuait de plus de 20 %. Ils pourront dorénavant également être pris en considération dans les demandes de réduction de l'horaire de travail (RHT) pour autant qu’ils aient travaillé au moins six mois dans la même entreprise. Cette mesure vise à éviter que les quelque 200'000 travailleurs sur appel que compte la Suisse ne soient licenciés.

Les travailleurs indépendants ne bénéficient toujours pas d'aide du Conseil fédéral. "Concernant les indépendants, le Département de l'Intérieur et mon département sont toujours au travail. Il y a une certaine complexité dans ce domaine, mais le travail se poursuit", a assuré le conseiller fédéral Guy Parmelin.

>> Reportage auprès d'indépendants exprimant leur déception

Pas d'aide étatique aux indépendants qui expriment leur grande déception. [RTS]
Pas d'aide étatique aux indépendants qui expriment leur grande déception. / 19h30 / 2 min. / le 8 avril 2020

16h45

Soutien à l'industrie aérienne

Les compagnies aériennes suisses qui souffrent de la pandémie de coronavirus devraient bénéficier d'un soutien public. Le Conseil fédéral souhaite leur accorder des liquidités sous formes de garanties de la Confédération.

Il a chargé mercredi les départements des finances, des transports et de l'économie d'élaborer une proposition de financement transitoire d'ici à fin avril. Comme d’autres secteurs, l’industrie aéronautique est fortement touchée par les mesures prises pour endiguer la pandémie de coronavirus.

Les mouvements de vols dans les aéroports suisses ont reculé de plus de 95 %. Plusieurs acteurs de l’aviation suisse sont confrontés à des problèmes de liquidités.

Swiss satisfait

La compagnie aérienne Swiss, quasiment à l'arrêt total en raison du coronavirus, a applaudi la décision du Conseil fédéral.

"Le soutien subsidiaire de la Confédération garantit que Swiss pourra surmonter la crise, même si cette dernière perdure, en se préparant à la reprise progressive de ses liaisons aériennes", a indiqué le transporteur national mercredi dans un communiqué, tout en saluant la décision des autorités.

>> L'interview de Jean-Claude Donzel, ancien porte-parole de Swiss:

Comment venir en aide au secteur aérien? Interview de Jean-Claude Donzel, ancien porte-parole de Swiss [RTS]
Comment venir en aide au secteur aérien? Interview de Jean-Claude Donzel, ancien porte-parole de Swiss / Forum (vidéo) / 4 min. / le 8 avril 2020

>> Le sujet du 19h30:

La Suisse soutiendra ses compagnies d'aviation, mais elle y met des conditions. [RTS]
La Suisse soutiendra ses compagnies d'aviation, mais elle y met des conditions. / 19h30 / 1 min. / le 8 avril 2020

16h40

Mesures prolongées jusqu'au 26 avril

Les mesures prises jusqu'à présent par le Conseil fédéral pour lutter contre la pandémie de coronavirus seront prolongées jusqu'au 26 avril, a annoncé la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga en conférence de presse mercredi.

D'autre part, "le Conseil fédéral a chargé le Département de la santé et celui de l'économie d'élaborer un concept sur la façon dont un assouplissement peut se faire étape par étape. Le Conseil fédéral présentera ce concept lors de sa prochaine séance le 16 avril et les premiers assouplissements devraient pouvoir se produire déjà avant fin avril", a indiqué la présidente de la Confédération.

Pour rappel, le Conseil fédéral n'a pas imposé de confinement général en Suisse, contrairement à plusieurs pays voisins, mais il rappelle sans cesse qu'il faut rester à la maison. Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits et les commerces non-essentiels sont fermés.

Simonetta Sommaruga annonce le prolongement des mesures [RTS]
Simonetta Sommaruga annonce le prolongement des mesures / RTS Info / 6 min. / le 8 avril 2020

Plusieurs critères

Les critères pour un assouplissement dépendront du nombre des nouvelles infections, des hospitalisations et des décès. La façon dont les mesures d’éloignement social et d’hygiène sont respectées et dont les rassemblements de personnes sont évités sera aussi déterminante.

"Il est important de dire que les mesures de distanciation sociale et d’hygiène vont rester importantes et pour longtemps! Nous devons réussir à évoluer dans cette situation. C’est à ces conditions que nous allons revenir à une situation normale", a expliqué le conseiller fédéral Alain Berset.

La stratégie de la Suisse devra être coordonnée avec celle de l’étranger. Les milieux économiques et la communauté scientifique devront être impliqués. Il s’agira en outre de garantir l’existence de ressources humaines et matérielles suffisantes pour le dépistage et le suivi des contacts.

16h35

Pas d’intervention pour les loyers commerciaux

Bailleurs et locataires devront trouver des solutions entre eux pour régler la question des loyers commerciaux. Le Conseil fédéral n'interviendra pas dans ces relations qui relèvent du droit privé.

A cause des mesures liées à la crise du coronavirus, de nombreux magasins sont fermés et leurs locataires - faute de revenus - craignent pour le paiement de leurs loyers. Pour régler la situation, le Conseil fédéral a exhorté mercredi les locataires et les propriétaires à dialoguer et à trouver des "solutions constructives et pragmatiques" acceptables pour les deux parties.

Le Conseil fédéral demande une "ouverture d'esprit, de la créativité et de la bonne volonté". Il propose par exemple de renoncer partiellement ou de suspendre l’encaissement des loyers, en convenant de versements par tranches ou de combinaisons incluant des prolongations de bail.

16h30

Biens médicaux importés sans droits de douane jusqu'au 9 octobre

Hôpitaux, personnel soignant et patients vont pouvoir s'approvisionner plus facilement en masques, désinfectants et autres équipements de protection contre le Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de suspendre les droits de douanes sur ces biens médicaux.

La mesure sera valable de vendredi jusqu'au 9 octobre. La propagation extrêmement rapide du virus a entraîné en Suisse une forte augmentation des besoins en produits médicaux tels que masques, gants, vêtements et lunettes de protection. L'approvisionnement doit être amélioré car ces équipements ne sont pas produits en quantité suffisante dans le pays.

La suspension des droits de douane permet de réduire le coût et la charge administrative liés à leur importation des biens en question. Les importateurs n’ont plus besoin de fournir des preuves d’origine pour profiter des droits d’entrée nuls prévus par les accords de libre-échange.

16h00

Le CERN va produire du gel et des équipements médicaux

Production de gel hydro-alcoolique, conception et construction d'équipements médicaux sophistiqués: le CERN, qui héberge le plus grand accélérateur de particules au monde, se lance à son tour dans la bataille contre le coronavirus.

"Le CERN est un laboratoire de premier plan pour la physique des particules et des technologies associées. Il dispose de ce fait de certaines ressources, telles que des installations très avancées de conception et de réalisation de prototypes, et, naturellement, des technologies de pointe et une expertise considérable aussi bien dans les domaines de la science et de l'ingénierie que dans celui de l'industrialisation", a souligné sa directrice générale, Fabiola Gianotti.

"A présent, nous voulons déployer nos ressources et compétences pour contribuer à la lutte contre la pandémie de Covid-19", a-t-elle annoncé, dans un communiqué.

15h35

Accès à la plage restreint à Yverdon

La ville d'Yverdon-les-Bains a décidé de restreindre l'accès à la plage et aux Rives-du-Lac dès vendredi et jusqu'à nouvel avis. Le week-end dernier, une forte affluence et trop d'attroupements ont été constatés dans ces zones.

Il sera toujours possible de se promener, rassure mercredi la ville. Mais il convient de réduire et de diluer l'affluence aux abords du lac de Neuchâtel. Dans ce but, les places de stationnement seront réduites.

La police et les médiateurs de nuit seront présents durant le week-end pascal pour veiller au respect de ces mesures. Les réfractaires seront sanctionnés.

15h30

Limite du paiement sans contact relevée

Mastercard, Visa, Postfinance et American Express ont relevé le paiement sans contact avec leurs cartes respectives de 40 à 80 francs pour répondre aux restrictions sanitaires imposées par la pandémie de coronavirus.

L'augmentation de la limite de paiement concerne toutes les cartes dotées de la fonction sans contact, soit les cartes de crédit, de débit et prépayées, a indiqué mercredi Mastercard dans un communiqué.

Plusieurs pays européens ont récemment relevé la limite pour le paiement sans contact.

15h15

Les festivals attendent une décision de Berne

Les grands rendez-vous culturels de l'été attendent une décision du Conseil fédéral. La question commence à se faire pressante.

Les festivals suisses et européens sont aux aguets en attendant une décision du gouvernement. "Cela simplifierait beaucoup les choses s'ils prenaient une décision", a déclaré mercredi Daniel Rossellat, le patron du Paleo Festival de Nyon, revenant sur une information de 24 Heures.

La Belgique devrait prendre une décision cette fin de semaine; la France et la Suisse la semaine prochaine.

L'enjeu est de taille pour les festivals et les organisateurs de concerts: "Une interdiction simplifiera l'aspect juridique des choses, car si le cas de force majeur est prononcé, tous les contrats avec les artistes seront annulés sans contre-partie de part et d'autres", explique Daniel Rosselat.

>> Lire aussi: Les Festivals de l'été espèrent une interdiction pour limiter la casse face au coronavirus

15h00

Bienne veut limiter le nombre de personnes au bord du lac

La Ville de Bienne prend des mesures pour limiter l'accès aux rives du lac au cours du week-end de Pâques. Les parkings à proximité immédiate du lac seront fermés pour éviter de trop fortes concentrations de personnes.

Les places de jeux seront également fermées au public et certaines installations sportives seront démontées, a annoncé mercredi le Conseil municipal biennois. Des patrouilles de la police cantonale vont sillonner les sites les plus fréquentés pour veiller au respect des règles édictées par la Confédération pour lutter contre le Covid-19.

14h40

Des mesures pour maintenir l'acheminement des colis

Les commandes en ligne ont explosé depuis la crise du coronavirus. Face à ce défi, le secteur du commerce et la Poste ont pris des mesures communes pour maintenir l'acheminement des colis.

La Poste a trouvé une solution avec des dirigeants d'entreprises et les partenaires sociaux.

Ainsi, les petits colis seront traités via la chaîne logistique des lettres et des entreprises de livraison vont mettre une partie de leur capacité de tri et de transport à la disposition de la Poste.

Les commerçants assureront une partie du tri préalable à la place de la Poste. Parmi les entreprises qui participent à ce projet conjoint: Coop, Migros ou encore la société de transport Planzer.

>> Lire aussi: La Poste traite un volume de paquets comparable à la période avant Noël

14h20

Pas de tri des déchets dans les foyers en quarantaine à Genève

Les objets utilisés par des personnes malades du Covid-19 ou en quarantaine doivent être éliminés avec les ordures ménagères. Le canton de Genève demande aux ménages concernés de renoncer au tri usuel et de prendre des mesures particulières avec les articles hygiéniques.

Les masques, mouchoirs, serviettes en papier et autres articles hygiéniques doivent être placés dans de petits sacs en plastique immédiatement après avoir été utilisés, précise mercredi le Département du territoire (DT). Ces sacs doivent être fermés et jetés avec les ordures ménagères.

13h50

Le gouvernement lucernois est le premier à exiger la réouverture des commerces

La pression des milieux économiques sur le Conseil fédéral s'accentue jour après jour. Mais pour la première fois, c'est un exécutif cantonal qui monte au front.  A Lucerne, le gouvernement estime qu'il est temps d'envisager l'après-coronavirus. Il exige que les magasins soient autorisés à rouvrir dès le 19 avril.

Selon le conseiller d'Etat UDC Paul Winiker, ce n'est pas le type de produit vendu qui doit faire foi, mais le fait de pouvoir se conformer aux mesures sanitaires, notamment le respect des distances.

>> Le reportage dans le 19h30:

Le gouvernement lucernois met la pression pour la réouverture des commerces. [RTS]
Le gouvernement lucernois met la pression pour la réouverture des commerces. / 19h30 / 1 min. / le 8 avril 2020

13h30

Les Grisons veulent éviter l’arrivée des propriétaires de résidences secondaires à Pâques

Après le Tessin et le Valais, les Grisons demandent aux propriétaires de résidences secondaires de ne pas s'y rendre durant le congé pascal. Les autorités cantonales ont chargé les communes de recenser le nombre de non-résidents permanents qui s'y trouvent actuellement. La démarche vise à éviter la vague de touristes habituelle.

>> Les explications dans le 12h30:

Des appartements de vacances à Cumbel, dans les Grisons. [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
Les Grisons veulent éviter l’arrivée des propriétaires de résidences secondaires à Pâques / Le 12h30 / 1 min. / le 8 avril 2020

13h05

Jeunesses annulées dans le canton de Vaud: "santé publique fondamentale"

Les quatre girons 2020 de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes (FVJC) sont reportés d'une année en raison du coronavirus. Ils auraient dû se dérouler entre juillet et août prochain à Monnaz, Rances, Puidoux et Chavannes-le-Chênes.

Le rallye prévu en mai à Palézieux est également repoussé d'une année, annonçait mardi la FVJC dans un communiqué.

"Une chose est fondamentale pour nous: la santé publique. Il faut la privilégier, parce qu'on a quand même des rassemblements de 25'000 personnes. On veut aussi donner du calme et du souffle aux organisateurs", concédait Cédric Destraz dans le 12h30. Le président de la FVJC estime que la fédération va perdre 1/3 de ses ressources financières. Il n'exclut pas de faire une demande d'aide auprès des autorités.

>> Ecouter l'interview complète de Cédric Destraz, président de la FVJC, dans le 12h30:

L'invité de La Matinale (Vidéo) - Cédric Destraz, président de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes [RTS]RTS
Les jeunesses campagnardes renoncent à leur programme estival: interview de Cédric Destraz / Le 12h30 / 3 min. / le 8 avril 2020

12h45

La Délégation des finances libère 10 milliards

La Délégation des finances des Chambres fédérales débloque 10 milliards de francs de plus immédiatement pour contrer la crise du coronavirus.

La délégation a pris cette décision après avoir procédé à une pesée générale des intérêts. A ce jour, elle a reconnu le caractère urgent de 30 milliards de francs sur les 40 milliards destinés aux cautionnements solidaires liés au Covid-19 et en a approuvé le montant.

Les coopératives de cautionnement de la Confédération peuvent dès à présent cautionner des prêts allant jusqu’à un nouveau montant de 30 milliards de francs. Cette somme sera soumise au Parlement lors de la session extraordinaire au début du mois de mai.

Les 10 milliards de francs restants devront être soumis au Parlement si possible dans le cadre de la procédure ordinaire, estime la délégation. Les commissions des finances compétentes en la matière examineront ce montant avant de le transmettre à l'Assemblée fédérale. Celle-ci se prononcera lors de la session extraordinaire.

12h20

Paiement sans contact relevé à 80 francs

Mastercard, Visa, Postfinance et American Express ont relevé le paiement sans contact avec leurs cartes respectives de 40 à 80 francs pour répondre aux restrictions sanitaires imposées par la pandémie de coronavirus.

L'augmentation de la limite de paiement concerne toutes les cartes dotées de la fonction sans contact, soit les cartes de crédit, de débit et prépayées, a indiqué mercredi Mastercard dans un communiqué.

Plusieurs pays européens ont récemment relevé la limite pour le paiement sans contact.

12h00

Plus de 840 morts, recul des infections au Tessin

Selon les chiffres communiqués par les cantons mercredi à midi, 846 personnes ont désormais trouvé la mort à cause du coronavirus en Suisse, sur un total de 22'440 cas recensés.

Au Tessin, 13 personnes supplémentaires ont succombé au Covid-19 ces dernières 24 heures au Tessin. Soixante individus ont été testés positifs à la maladie dans le même intervalle.

C'est le cinquième jour consécutif que le Tessin enregistre moins de cent nouvelles infections en 24 heures, une première depuis la mi-mars. Au total, 2659 personnes ont été testées positives dans le canton depuis le début de la pandémie jusqu'à mercredi matin. 420 personnes ont pu quitter l'hôpital et 211 ont perdu la vie.

Selon les chiffres de l'OFSP, mercredi à 8h, la Suisse comptait 22'789 cas testés positifs au coronavirus, soit 547 de plus que la veille, et 705 décès.

11h40

Les chercheurs mettent les bouchées doubles contre le coronavirus

Les chercheurs du monde entier sont engagés dans la lutte contre le coronavirus. Les entreprises pharmaceutiques et les laboratoires publics mettent les bouchées doubles pour trouver le médicament capable de freiner la pandémie.

Ce qu'on essaye de faire à l'heure actuelle, ce n'est pas de développer de nouveaux médicaments, mais de puiser dans les traitements existants, pour voir s'ils ont un effet bénéfique sur les patients. On ne cherche donc pas à élaborer un traitement "sur mesure", un nouveau médicament contre ce virus. On teste d'abord ceux qui existent, les molécules qui sont déjà sur le marché.

>> Les explications dans La Matinale:

La mise au point d'un traitement ou d'un vaccin prendra du temps. [Carl De Souza - AFP]Carl De Souza - AFP
Les chercheurs testent des médicaments susceptibles de lutter contre le coronavirus, comme la chloroquine. / La Matinale / 3 min. / le 8 avril 2020

>> Lire également: Les chercheurs mettent les bouchées doubles contre le coronavirus

11h30

Swiss Life et Helvetia baissent les loyers de certains commerces

Swiss Life et Helvetia viennent au secours de leurs locataires commerciaux dont les activités sont entravées par les mesures du Conseil fédéral pour lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Les assureurs zurichois et st-gallois ont décidé d'accorder, outre des reports de loyers, une réduction du montant de la location.

11h10

La Chine livrera plus vite du matériel contre l'épidémie à la Suisse

La Suisse recevra dès à présent "plus rapidement et de manière plus fiable du matériel" de Chine pour lutter contre le Covid-19. Le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis en a fait part mardi soir sur Twitter après une conversation téléphonique avec son homologue Wang Yi.

Le ministre chinois a déclaré au cours de cette conversation d'environ 50 minutes que des solutions pragmatiques seraient cherchées pour les vols de fret et que cela faciliterait l'exécution des vols, communique le Département fédéral des affaires étrangères.

10h50

Baselworld ne peut pas rembourser intégralement les exposants

La foire horlogère et joaillière Baselworld ne peut pas rembourser intégralement les frais engagés pour l'édition 2020 par les exposants, comme l'exigent ces derniers, la manifestation ayant été annulée en raison du coronavirus.L'édition 2020 de Baselworld n'aura pas lieu en raison du coronavirus. [GEORGIOS KEFALAS  - KEYSTONE]L'édition 2020 de Baselworld n'aura pas lieu en raison du coronavirus. [GEORGIOS KEFALAS - KEYSTONE]

"Rembourser l'intégralité, c'est impossible. Si je le fais, je compromets Baselworld. Pourtant, après une telle annus horribilis, l'industrie aura besoin d'une plateforme pour vendre ses produits", affirme le directeur Michel-Loris Melikoff, dans un entretien publié mercredi par le quotidien Le Temps.

Tout en soulignant que le remboursement intégral est "pratiquement impossible", le directeur s'est dit ouvert à la discussion avec les marques. "Si une autre solution est viable, nous la prendrons en compte."

10h30

100 millions pour dédommager les titulaires d'abos de transport

Les titulaires d'un abonnement annuel général, communautaire, de parcours ou modulable, se verront offrir 15 jours. Un geste à plus de 100 millions de francs des entreprises de transports publics en faveur de la clientèle touchée par la crise du coronavirus.

L'équivalent, en francs, de ces 15 jours sera soustrait de la facture de l'AG en cas de renouvellement de l'abonnement, tandis que la durée de validité des abonnements communautaires, de parcours et modulables sera prolongée de deux semaines, précise mercredi Alliance SwissPass dans un communiqué.

>> Les explications de Marc Menichini dans le 12h30:

Les CFF commencent à ressentir les effets du manque de voyageurs. [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
Les CFF s’engagent à indemniser en partie les abonnements durant la pandémie / Le 12h30 / 1 min. / le 8 avril 2020

>> Tous les détails: Quinze jours offerts aux titulaires d'un abonnement annuel de transport public

10h00

Des amendes de plusieurs centaines de francs pour des rassemblements interdits

Les cantons romands peuvent avoir la main lourde en cas de rassemblement de plus de cinq personnes dans l’espace public. Des amendes de 800 francs par personne ont déjà été prononcées, a appris la RTS.

L'enquête du 19h30 révèle que l'amende peut être beaucoup plus salée, ce que presque personne ne sait. Préfète de Lausanne, Clarisse Schumacher Petoud a ainsi récemment sanctionné d'une amende de 800 francs chacun des individus qui avaient décidé de se réunir dans l'espace public.

>> Tous les détails à lire: Des amendes de plusieurs centaines de francs pour des rassemblements interdits

9h25

"On fait l'expérience de l'immense fragilité de la vie humaine"

L'évêque du diocèse de Sion Jean-Marie Lovey est revenu mercredi dans La Matinale sur le rôle que la religion peut jouer et sur la place qui lui reste dans le cadre d'une crise de l'ampleur de celle qu'affronte le monde avec le Covid-19, alors que les messes et cultes de Pâques se dérouleront dans des églises désertes. "C'est un peu triste que les chrétiens soient confinés chez eux, seuls, et que, comme prêtres, nous nous retrouvions sans assemblée", a-t-il témoigné. "Mais la communion par le biais des médias et de la télévision permet de garder un lien, et c'est très précieux".

A ses yeux, l'épidémie laissera des traces dans nos vies. "On se croyait surhommes, on parlait de transhumanisme, comme si on avait déjà dépassé des limites extraordinaires. Et voilà que nous faisons l'expérience de la fragilité", constate l'évêque de Sion.

Il constate un retour de la foi avec l'épreuve traversée actuellement. "Il y a un dynamisme, un élan un peu inconscient vers des expressions de la foi, qui disent le besoin profond d'être en lien spirituel, d'être apaisé, de poser ses angoisses, de se sentir fort de la force des autres".

>> Plus de détails dans notre article: "On fait l'expérience de l'immense fragilité de la vie humaine"

9h05

Contrôle de la police à l'entrée nord du Gothard

Alors que la police a installé un point de contrôle du trafic routier à Göschenen (UR) pour restreindre le nombre de personnes se rendant au Tessin pendant le week-end de Pâques, des Tessinois ont également été pincés de retour de courses d'Uri ou même d'Italie.

>> Les explications dans La Matinale:

La police uranaise à l'entrée du tunnel du Gothard. [Urs Flueeler - Keystone]Urs Flueeler - Keystone
Contrôle de la police à l'entrée nord du Gothard / Le Journal horaire / 2 min. / le 8 avril 2020

8h45

La crise du coronavirus pèse lourd sur les indépendants en Suisse

Une partie des indépendants ont droit à un soutien financier décidé par le Conseil fédéral. Mais nombreux sont ceux qui tombent entre les mailles du filet de sécurité, vanté par les autorités.

>> Les explications dans La Matinale:

Beaucoup d’indépendants devront avoir recours à l’endettement. [Christian Beutler - Keystone]Christian Beutler - Keystone
La crise du coronavirus pèse lourd sur les indépendants en Suisse / Le Journal horaire / 1 min. / le 8 avril 2020

>> Regarder aussi le témoignage d'indépendants touchés par la crise:

Témoignages d'indépendants touchés de plein fouet par la crise du Covid-19 [RTS]
Témoignages d'indépendants touchés de plein fouet par la crise du Covid-19 / 19h30 / 6 min. / le 6 avril 2020

8h25

Certains marchés rouvrent en Suisse romande

C'est un premier pas vers la réouverture des marchés en plein air.

Depuis ce mercredi, La Chaux-de-Fonds a réparti quelques stands au centre-ville, pour les maraîchers et autres stands de nourriture. Quant à la ville de Lausanne, elle rouvre partiellement son marché, dès la semaine prochaine.

Mais les initiatives de ce type restent encore rares en Suisse romande.

La Chaux-de-Fonds a autorisé la réouverture d'un marché. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Certains marchés rouvrent en Suisse romande / La Matinale / 60 sec. / le 8 avril 2020

8h10

Comment dire adieu aux personnes en fin de vie en ces temps de coronavirus?

Les proches de personnes en fin de vie (atteintes du coronavirus ou non) peuvent-ils aller leur dire adieu?

Selon les directives fédérales qui visent à lutter contre le Covid-19, toutes les visites au sein des établissements médicaux publics ou privés et des EMS sont interdites. Mais il existe des exceptions.

>> Tour d'horizon des pratiques dans les cantons romands:

Comment dire adieu aux personnes en fin de vie en ces temps de coronavirus [Sframe - Fotolia]Sframe - Fotolia
Comment dire adieu aux personnes en fin de vie en ces temps de coronavirus / La Matinale / 1 min. / le 8 avril 2020

>> Lire également: Covid-19: comment dire adieu aux personnes en fin de vie?

8h00

Accord à Genève sur l'immobilier

A Genève, un accord a été trouvé entre les milieux immobiliers, l'Asloca et les autorités cantonales. Selon ces termes, les microsociétés et les indépendants en difficulté ne seront pas tenus de payer leur loyer d'avril si celui-ci n'excède pas 3500 francs.

>> Pour en savoir davantage:

Actuellement, seuls 30 logements supplémentaires au maximum ont vu le jour à Genève. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Accord à Genève sur l'immobilier / La Matinale / 1 min. / le 8 avril 2020

7h40

L'action du Conseil fédéral désormais supervisée par le Parlement

Depuis lundi, deux commissions parlementaires ont commencé à passer au peigne fin les mesures urgentes édictées par le Conseil fédéral pour limiter les conséquences de la crise.

Que ce soit pour les crédits transitoires aux entreprises, pour le chômage partiel ou pour les allocations pour pertes de gain, ces deux commissions disent soutenir les décisions du gouvernement. Mais elles demandent des correctifs sur plusieurs points.

>> Tous les détails dans La Matinale:

Les deux bureaux du Parlement ont annoncé une semaine de séance extraordinaire dès le 4 mai à Bernexpo. [RTS]RTS
L'action du Conseil fédéral supervisée par le Parlement / La Matinale / 1 min. / le 8 avril 2020

7h20

Quel soutien pour le secteur aérien?

Un groupe de travail planche depuis des jours sur la question d'une aide publique pour le secteur aérien. Il y a les aéroports du pays, des sociétés actives dans le domaine mais aussi et surtout les compagnies aériennes, Swiss en tête.

Mais les milieux de défense de l'environnement contestent. Ils ont adressé une lettre au Conseil fédéral. L'aérien ne doit pas bénéficier d'un traitement de faveur.

>> Les explications dans La Matinale:

Des appareils des compagnies Swiss et Easyjet à l'arrêt sur le tarmac de l'aéroport de Genève. [Salvatore di Nolfi - Keystone]Salvatore di Nolfi - Keystone
Quel soutien pour le secteur aérien? / La Matinale / 1 min. / le 8 avril 2020

07h05

Mortalité hors norme déjà perceptible

Depuis la mi-mars, le nombre de décès en Suisse est plus élevé qu'habituellement. Ce pic de mortalité frappe les seniors, premières victimes de la pandémie de coronavirus. La hausse demeure mesurée mais devrait s'accroître ces prochaines semaines.

La semaine du 23 au 29 mars, l'Office fédéral de la statistique (OFS) prévoyait 1174 décès chez les personnes de plus de 65 ans. Il y en a eu 1435, soit 261 de plus que le chiffre attendu, d'après les données publiées mardi.

Surtout, le nombre de décès dépasse la limite supérieure de mortalité attendue par l'OFS, ce qui signifie qu'une surmortalité est observée. C'est la deuxième semaine d'affilée que la courbe franchit cette limite, calculée en fonction des décès enregistrés habituellement à cette période de l'année.

>> Lire également: Une mortalité hors norme due au coronavirus déjà perceptible en Suisse

06h55

"Il faudra attendre 2021 pour la distribution d'un vaccin efficace"

Plus de 60 vaccins contre le coronavirus sont en cours de test chez l’animal, et deux seulement chez l’humain.

En tête de course, le vaccin créé en seulement deux mois par l’entreprise américaine Moderna. Les essais de phase une ont commencé chez 45 volontaires de Seattle pour vérifier sa sécurité. Aucun vaccin de ce type n'a été approuvé pour l'instant.

Dans tous les cas, il faudra attendre 2021 pour espérer voir la distribution d'un vaccin efficace.

>> Le point sur les vaccins dans le 19h30:

Aurélie Coulon "Au plus tôt, il faudra attendre 2021 pour espérer voir la distribution d'un vaccin efficace." [RTS]
Aurélie Coulon "Au plus tôt, il faudra attendre 2021 pour espérer voir la distribution d'un vaccin efficace." / 19h30 / 1 min. / le 7 avril 2020

06h50

Questions-réponses sur le coronavirus

Etat actuel de la situation? Efficacité des mesures? Développements scientifiques? Retrouvez l'intégrale de l'émission en direct avec les réponses des experts aux questions des internautes.

06h45

Sur le terrain avec deux ambulanciers

Chaque soir, le 19h30 dresse le portrait des héros anonymes qui prennent des risques sur le terrain. Découvrez le quotidien de deux ambulanciers du SIS des Montagnes neuchâteloises.

>> Le sujet du 19h30:

Série sur les héros du coronavirus: sur le terrain avec deux ambulanciers. [RTS]
Série sur les héros du coronavirus: sur le terrain avec deux ambulanciers. / 19h30 / 2 min. / le 7 avril 2020

06h40

Retour sur la journée de mardi

"Le problème est loin d'être résolu", selon Daniel Koch, de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Même si la hausse du nombre de cas déclarés semble se stabiliser, le nombre des décès est encore très élevé, a souligné le responsable en conférence de presse.

Le taux de chômage en Suisse a progressé à 2,9% en mars, contre 2,5% en février, annonce mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Les premiers effets de la crise économique liée au coronavirus se sont fait clairement ressentir.

>> Retour sur les faits marquants de mardi: Les questions sur le déconfinement continuent de dominer les discussions en Suisse

06h30

Le dossier Covid-19

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus