Modifié

Coup d'arrêt pour la Porta Alpina

La réalisation de la Porta Alpina va prendre du retard [Keystone]
La réalisation de la Porta Alpina va prendre du retard [Keystone]
Le sort de Porta Alpina, la gare à 800 mètres de profondeur sous Sedrun (GR), est désormais en suspens. Le Conseil fédéral a reporté mercredi sa décision sur le crédit d'investissement pour sa réalisation à 2012.

Le gouvernement ne décidera d'un «oui ou d'un non» à Porta
Alpina que dans cinq ans, a expliqué Moritz Leuenberger devant la
presse. Avant d'octroyer une éventuelle participation financière de
quelque 17,5 millions de francs, il veut obtenir davantage
d'informations.

Grisons déçus

Pour le Conseil fédéral, trop de questions restent encore à
résoudre, notamment concernant les coûts et l'exploitation. Ces
points ne seront éclaircis que lorsqu'on disposera d'informations
supplémentaires sur la future exploitation du tunnel de base du
Gothard. Ainsi, Porta Alpina ne pourrait être prête à
l'exploitation que trois ans après la mise en service de la NLFA du
Gothard, prévue en 2017.

Le gouvernement grison est déçu de la «non-décision» du Conseil
fédéral et des retards qu'elle va susciter, a déclaré le directeur
cantonal des transports Stefan Engler.

Nombreuses oppositions

Ces atermoiements s'ajoutent à d'autres mauvaises nouvelles. Les
CFF, le maître d'oeuvre des NLFA Alptransit (ATG) et sept
organisations écologistes ont fait opposition au projet. Les deux
entreprises craignent que Porta Alpina nuise à la bonne
exploitation du tunnel de base du Gothard et émettent des réserves
quant au dispositif de sécurité en cas d'incendie.

Les écologistes ne veulent en aucun cas que le transfert des
marchandises de la route vers le rail soit freiné à cause du
projet. Elles évoquent aussi le problème des places de parc et du
trafic routier à Sedrun.

La délégation des Chambres fédérales pour les NLFA a fait elle
aussi connaître récemment ses réticences. «Une réalisation
immédiate n'est pas prioritaire», selon elle.

ats/boi/tac

Publié Modifié

Une gare à 50 millions

Le coût total de Porta Alpina se monte à 50 millions de francs, dont la moitié à la charge de la Confédération.

Le Parlement a déjà débloqué 7,5 millions pour les travaux préliminaires, et doit encore débattre des 17,5 millions restants.

Le peuple grison a de son côté déjà approuvé les 20 millions versés par le canton. Le reste est pris en charge par la région de la Surselva.

Les travaux de la Porta Alpina ont été lancés fin octobre, laissant entendre que la réalisation allait bon train. Une charge d'explosifs avait donné le coup d'envoi des travaux préalables.

Afin de pouvoir réaliser l'ascenseur qui reliera Sedrun au nouveau tunnel de base du Gothard, le plus long du monde, certains travaux doivent être effectués rapidement pour éviter des retards et surcoûts ultérieurs.

Il s'agit notamment d'agrandir les deux arrêts d'urgence prévus pour y aménager quatre salles d'attente pouvant accueillir au total environ 1000 personnes.